Beignets de purée

beignet de puree astuces de grand mere

INGRÉDIENTS

  • 1 reste de purée
  • 2 oeufs entiers
  • 150 à 200 g de farine
  • un peu de lait (si la purée est un peu sèche)
  • un peu de farine
  • huile de friture

PRÉPARATION

 1-Prenez le reste de purée, délayez-la avec un peu de lait.

 2-Cassez les oeufs et mettez-les dans la purée, mélangez.

 3-Ajoutez de la farine jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène.

 4-Faites chauffer l’huile et faites de petites boules avec la purée et plongez-les dans l’huile jusqu’à l’obtention d’un beignet bien doré des deux côtés.

Publicités

PAUPIETTES DE POMME DE TERRE FAÇON TARTIFLETTE

Nouveau Skitch

Les ingrédients pour 6 personnes…

  • 6 pommes de terre  à chair ferme type amandine ou charlotte.
  • 9 tranches de fromage à raclette
  • 9 tranches de bacon
  • 25g de beurre + 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • baies roses ( pour la présentation)

Selon les goûts de chacun on pourra peler ou garder la peau des pommes de terre qu’on aura bien sur lavées.

Les cuire dans de l’eau bouillante environ 25 minutes selon leur grosseur (surtout ne pas les laisser « éclater »), puis les découper dans le sens de la longueur.

Faire revenir chaque moitié à la poêle beurrée : 5 minutes environ sur le coté extérieur bombé et 2 min pour le coté chair de la pomme de terre.

Poser sur du papier absorbant.

Couper les tranches de bacon en deux ainsi que les tranches de fromage à raclette.

Disposer sur les demi pomme de terre 3 tranches de bacon coupé et 3 tranches de fromage puis recouvrir le tout de l’autre moitié de pomme de terre.

Bien ficeler, avec du raphia ou de la simple ficelle de cuisine.

Passer 3 min au four préchauffer à 180°C pour faire fondre le fromage

Pour la présentation parsemer de baies roses et servir avec une salade ( mesclun) et éventuellement une sauce crème fraîche-ciboulette. Pour ma part j’ai opté pour une salade roquette-mâche, sobrement assaisonnée d’huile d’olive achetée en épicerie fine, relevé par du « 5 baies » passées au moulin.

Bien conserver ses fruits et légumes, quelques astuces !

Dans un de nos précédents articles, nous vous expliquions pourquoi il est meilleur pour notre santé de manger des fruits et légumes de saison. Ok, mais une fois que l’on a acheté nos fruits et légumes, comment les conserve-t-on pour une qualité optimale en termes de nutrition et de goût ? Voici nos conseils…

Tout d’abord, il est bon de savoir que tous les fruits et légumes ne se conservent pas de la même façon et pour la même durée.

Ceux à ne pas mettre au frais…

Il y a des fruits qui n’aiment pas le réfrigérateur et préfèrent l’air ambiant de la maison, et encore mieux, celui de la cave ! Si vous en avez une, sachez que beaucoup de vos fruits et légumes y seront heureux et se conserveront à merveille.
Sinon, si vous avez pris l’habitude de tout mettre dans le frigo, oubliez ce geste pour : les bananes qui noircissent avec le froid, le melon qui peut alors perdre jusqu’à 80% de son parfum, les fraises et les tomates qui perdent elles aussi leurs saveurs. Pour ces derniers, si vous aimez les déguster frais, installez-les alors dans le bac à légumes en bas de votre frigo quelques heures avant la dégustation.
Ne le faites pas non plus pour les pommes de terre, les oignons ou encore l’ail qui préfèrent l’air frais et sec, tout comme ils préfèrent l’obscurité. Pour ces trois la, direction la cave donc ou un placard de la cuisine, mais séparez-les puisque les oignons font mûrir trop vite les pommes de terre.

Au réfrigérateur, comment bien les conserver ?

Pour beaucoup d’autres fruits et légumes, il est possible de les conserver au réfrigérateur sous quelques conditions.
Tout d’abord, privilégiez le bac à légumes, qui porte donc très bien son nom, en bas de votre réfrigérateur car c’est là que la température est la plus agréable pour eux, car il s’agit de la zone la moins froide.
Ensuite, ne les lavez pas avant leur stockage, ils mûriront trop vite à l’intérieur du réfrigérateur.
Pour la grande majorité, il est recommandé de les laisser respirer en ne les emballant pas. En revanche, les champignons auront besoin d’être enveloppés, non lavés dans un essuie-tout sec et les asperges dans un essuie-tout humide. Ils semblent être les 2 exigeants dans la famille des légumes !
Enfin, ne les gardez pas trop longtemps. Les fruits et légumes restent des produits fraisqui se consomment rapidement pour pouvoir bénéficier de la totalité de leurs nutriments et vitamines. En moyenne, entre 2 jours et 1 semaine maximum.

Et la congélation ?

Ici aussi, tous les fruits et les légumes ne sont pas logés à la même enseigne. Presque tous les légumes peuvent facilement être congelés et il est conseillé de les blanchir avant leur congélation. Pour cela, les plonger quelques minutes dans un grand volume d’eau bouillante et les refroidir aussitôt dans un autre volume d’eau froide. Les sécher avec un torchon ou un papier absorbant et les emballer dans un sachet plastique alimentaire. Ainsi, vous pouvez conserver vos haricots verts, carottes et petits pois jusqu’à 10 mois !
Les légumes qui ne supportent pas bien le congélateur devront être cuisinés avant d’être congelés
, c’est le cas des concombres, courgettes, laitues, pommes de terre ou des tomates.
Les fruits aussi peuvent être congelés sauf les pommes et poires qu’il est préférable de réduire en compote auparavant et les oranges, citrons, kiwis, ananas dont le jus se congèlera mieux que le fruit entier ! Sinon pour tous les autres (framboises, fraises, pêches…), disposez-les dans une barquette, un sac plastique ou sur un plateau (selon la fragilité du fruit), saupoudrez-les de jus de citron et de sucre pour éviter qu’ils noircissent, et le tour est joué !

Autre astuce de conservation : la déshydratation !

Il semblerait qu’elle soit parmi les dernières tendances en matière de cuisine : la déshydratation est une bonne solution pour concilier, écologie, économies et santé. En effet, à l’aide d’un déshydrateur que vous installez dans la cuisine à côté des autres éléments d’électroménager,vous pouvez ainsi conserver tous vos fruits et légumes sans exception pour une durée exceptionnelle, sans aucune perte nutritive et gustative ! Encore mieux que la surgélation ou la mise sous conserve, la déshydratation assèche le fruit en le vidant de l’eau qu’il contient pour ne laisser que l’essentiel : le fruit, son sucre naturel et ses vitamines, grâce à une « cuisson » par chaleur très basse (40°maximum).
Un bon moyen de manger des tomates toute l’année tout en respectant les saisons et les localités ! 

Et vous, quelles sont vos astuces de conservation des fruits et légumes ? Ou au contraire, lesquels ne savez-vous pas du tout conserver ?

Gâteau de pommes de terre

Gâteau de pommes de terre

Recette proposée par Celine 
Pour 6 personnes :
5 à 6 grosses pommes de terre
1/2 brique de crème allégée
60 g de gruyère râpé
2 oeufs
1 poignée de ciboulette
1 cuillère à café de paprika Doux
Sel, poivre
Préparation : 15 mn
Cuisson : 60 mn
Repos : 0 mn
Temps total : 75 mn

Préparation Gâteau de pommes de terre
1 Éplucher les pommes de terre et les couper en rondelles très fines, les disposer dans un moule à gâteau en silicone. Tapisser le fond et le cote du moule en superposant les pommes de terre. Ensuite déposer le reste des rondelles jusqu’à moitié du moule.

2 vDans un bol casser les oeufs, verser la crème, la ciboulette émincée, le paprika, saler et poivrer. Mélanger le tout et verser la moitié sur les pommes de terre dans le moule. Répartir 30 g de gruyère. Recouvrir avec le reste des pommes de terre et recommencer cette dernière opération.

3 Passer au four à 200°C, thermostat 6 pendant une heure. Démouler et servir.

Pour finir… Bien superposer les pommes de terre. Les rondelles doivent être très fines ; s’il faut, utilisez une mandoline.

Pommes de terre express

Pommes de terre express

Epluchez vos pommes de terre, mettez-les dans un saladier rempli d’eau froide à hauteur avec un peu de gros sel. Recouvrez d’un film alimentaire et mettez-les 8 mn au micro-ondes. Servez ensuite avec un bon morceau de beurre.

Chips maison

Chips de pommes-de-terre maison

1
Épluchez et taillez la pomme-de-terre en fines lamelles.
Trempez les dans un bain d’eau froide pour les rincer et égouttez-les bien sur un torchon sec.

2
Faites préchauffer l’huile dans une friteuse ou une cocotte à 180°C.

3
Plongez les frites quelques minutes jusqu’à ce qu’elles colorent et qu’elles soient bien croustillantes.
Salez les dès la sortie de la friteuse.

Remarques
Attention à bien égoutter les chips car l’eau et l’huile ,ne font pas bon ménage !