Pizza fourzitout {végétalien} — Les expériences d’Omry

La pizza chez nous c’est le plat flemme et gourmand par excellence, rapide et facile à faire et ce qu’il y a de bien c’est que tu peux mettre absolument TOUT ce qui te fait envie dedans 😀

Voilà la dernière en date, préparée en mode recyclage de légumes qui commençaient à faire la tronche dans le fridge. J’étais partie pour y mettre du fromage, mais à la dernière minute je me suis dit qu’il était bien dommage de « gâcher » cette pizza avec du gruyère râpé (c’est grave docteur ?) … j’ai donc opté pour du parmesan d’amande, et le résultat est juste parfait (je trouve) !

Ingrédients : 

  • une pâte à pizza 
  • de l’aubergine (4 ou 5 rondelles)
  • des champignons de Paris frais
  • quelques tranches de charcuterie vegan au choix
  • des tomates cerises
  • des olives vertes
  • du coulis de tomate
  • sel, poivre, ail semoule, herbes de Provence
  • parmesan d’amande : amande en poudre + levure maltée + ail semoule + sel

Préparation: 

Si tu DIY ta pâte à pizza, la préparer en premier.

Étaler la pâte, ajouter le coulis de tomates, quelques épices au goût, la garniture puis à nouveau quelque épices. Ajouter le parmesan d’amande et enfourner à 200° 15 à 20 minutes environ.

via Pizza fourzitout {végétalien} — Les expériences d’Omry

Publicités

Les Topinambours

En France et ailleurs en Europe, par contre, le topinambour s’est taillé assez rapidement une place dans l’assiette, grâce à l’abondance de la récolte et à sa grande facilité de culture. Pendant la Seconde Guerre mondiale, quand les Allemands ont réquisitionnés essentiellement toutes les pommes de terre produites en France, le topinambour a sauvé des millions de personnes de la famine… mais pour bien des Français qui ont vécu la guerre, le topinambour est resté associé avec de mauvais souvenirs et ils répugnent à le manger. La jeune génération n’a plus cette contrainte et le topinambour est maintenant facile à trouver et même populaire en Europe.

cultiver-topinambour-full-8263553

Pourquoi les anciens n’en veulent plus : Parce qu’ils en ont été saturés pendant la guerre. Les topinambours ont remplacés les pommes de terre, qui ont été détruites ou réquisitionnées…

Les Vertus 

Le topinambour a la particularité de contenir une grande quantité d’inuline, une molécule ressemblant à un amidon ayant un effet médicinal de prébiotique très actif sur la flore intestinale où elle favorise le développement des bonnes bactéries au détriment des mauvaises. C’est aussi pour cette raison que certaines personnes peuvent avoir des flatulences dans les 48 heures après en avoir consommé, ce qui est normal et n’est pas relié à une mauvaise digestion comme c’est le cas avec les légumineuses.

 

Voir une recette
1 sachet d’emmental râpé Sel, poivre Cerfeuil 2 c à soupe d’huile de noisette 20 cl de crème épaisse 500 g de topinambours

Pelez les topinambours et coupez-les en morceaux. Faites-les cuire 20min à la vapeur. Préchauffez le four à 180° (th.6). Lorsque celles-ci sont cuites, placez-les dans un plat à gratin, puis avec une fourchette, écrasez-les en purée.

Versez la crème et l’huile de noisette par-dessus et mélangez. Salez et poivrez. Saupoudrez de cerfeuil ciselé et parsemez le dessus d’emmental râpé. Enfournez jusqu’à ce que le dessus soit bien gratiné. Servez aussitôt accompagné d’un poisson vapeur, d’une viande ou d’une volaille. Voir sur le web

 

Bien nettoyer ses légumes

methode-laver-fruits-legumes

L’eau salée :

Le lavage à l’eau salée, éliminerait la plus plupart des résidus de pesticides, mais pour vous faciliter le travail, brosser bien les aliments à l’aide d’une petite brosse souple avant, puis tremper 3 min les fruits ou légumes dans de l’eau salée.

Bicarbonate de soude :

Le bicarbonate de soude est un précieux allié pour venir à bout des pesticides, surtout pour les fruits et légumes de grande tailles tels que : les pommes, les aubergines, les poires, et les poivrons.

Voici la recette : mélangez une cuillère à soupe de bicarbonate avec une cuillère à café d’eau, imprégnez votre brosse avec ce mélange, puis brosser soigneusement vos légumes ou vos fruits.

Pour les petits fruits tels que : les fraises, les raisins, ou les cerises…mélangez dans une casserole, un litre d’eau et une cuillère à café de bicarbonate, et laissez les fruits tremper durant 10 min. Toujours bien rincer les légumes et fruits, puis les sécher.

Le vinaigre :

C’est l’une des astuces les plus connues, et l’une des plus faciles, mettez une mesure de vinaigre, pour deux mesure d’eau dans une casserole. Faites tremper les fruits ou légumes de votre choix dans ce mélange durant 15 min, frottez bien avec une petite brosse pour enlever le reste des impuretés, puis rincez à l’eau froide pendant 15 secondes.

Précision importante

Laissez vos fruits et légumes entiers (non coupés) lors de leur «lavage». Si vous les lavez une fois coupés, vous perdrez alors une grande partie de nutriments hydrosolubles dans l’eau. De plus, il est sous-entendu que vous devez rincer les aliments après nettoyage quels que soit la méthode utilisée.