lutter contre les nausées matinales de grossesse avec une tisane de gingembre

    • Rien ne calme mieux les nausées matinales de grossesse qu’une tasse de tisane de gingembre.
    • Ce rhizome est également employé avec succès contre le mal des transports.
    • Recette:

    • Faites bouillir 30 grammes de racine séchée (vous en trouverez dans les magasins de produits naturels) dans 1 tasse d’eau pendant 15 à 20 minutes, passez et buvez.
    Publicités

    Le thym et ses vertus

    Vertus : Prisées dans la cuisine provençale, les extrémités des tiges fleuries du thym sont riches en thymol, une essence camphrée bactéricide.

    thym

    Le thym est antiseptique et antiviral . Antitussif, il décongestionne les bronches. En cas de rhume, il diminue les sécrétions nasales. Il facilite aussi la digestion et soulage les ballonnements.

    En pratique : A utiliser abondamment frais (pour plus de saveur), en branches dans les soupes, les ragoûts et les sauces. Émietté dans les marinades, il donne du goût. Séché, il est idéal dans le riz et la ratatouille. A noter : On peut aussi le prendre sous forme de tisanes, gélules ou huiles essentielles.

    Mise en garde : Déconseillé aux hypertendus. Parlez-en à votre médecin.

    Recette de la tisane de thym et romarin

    • Faire bouillir 1 litre d’eau
    • Ajouter un bouquet de thym et 2 branches de romarin (vous pouvez utiliser des feuilles sèches ou des branches fraîches)
    • Laisser infuser 2 à 3 minutes et voilà c’est prêt !
    • Buvez cette tisane chaude.

    Précautions d’emploi

    Cette tisane n’est pas recommandée pour :

    • les femmes enceintes ou qui allaitent
    • les enfants de moins de 12 ans

    Vous pouvez également ajouter une cuillère à café de miel. Le miel rendra votre boisson plus agréable et viendra renforcer son côté désinfectant.

    Pour la digestion

    Le thym favorise indiscutablement la digestion.

    Une infusion de thym dégustée après un repas a des effets bénéfiques et soulage des ballonnements. Il aide à absorber les aliments contenant beaucoup de fer. Connu par les Grecs pour son effet stimulant, il a effectivement un pouvoir contre la fatigue et l’anémie.

     

     

     

     

     
    En savoir plus sur http://www.medisite.fr/phytotherapie-plantes-aromatiques-quelles-vertus-sante.1452.90.html#iD03ms6ZxmZ09jUK.99

    L’origan calme les indigestions et l’aérophagie

    L’origan cette plante aromatique calme les indigestions et l’aérophagie en stimulant les estomacs paresseux.

    origan

    • Infusion : 1 cuillère à café dans une tasse d’eau bouillante, laisser infuser 10 mn. Boire 3 tasses par jour.
    • Aromathérapie : choisissez de l’HE d’origan de Grèce (Origanum heracleoticum) et diluez-la à 50 % dans une huile grasse (noyaux d’abricots ou jojoba).

    Les vertus des baies de genièvre

    109511790.jpgLes vertus des baies de genièvre :

    Les baies de genièvre sont connu pour ses propriétés diurétique. Elles sont utilisé en cas d’œdème généralisé, de calculs biliaires ou rénaux. Elles ont une action favorable en cas de goutte, d’arthrite et de rhumatismes.

    Elles favorisent la venu des règles chez les femmes.

    Elles favorisent la digestion, d’où leurs présence dans des plats telle que la choucroute.

    Comment utilisé les baies de genièvre pour leurs vertus :

    Les baies de genièvre rentrent dans la composition de nombreux plats lourd comme la choucroute, mais aussi le bœuf carotte, pot au feu… avec une saveur de violette.

    En infusion, elles favorisent la digestion en stimulant et en tonifiant l’estomac. Elle exerce une action dépurative et stimule une cure printanière. Faire infuser 10g de baie de genièvre pour un litre d’eau bouillante, et prendre une tasse après chaque repas.

     

    En vin, elle est diurétique. Broyer 25g de baies de genièvre dans un mortier. Les ajouter à un litre de vin, que l’on met à chauffer jusqu’à ébullition. Laisser macérer 3 jours. Mettre en bouteille et prendre un verre le matin à jeûn.

    Elles sont aussi utilisé en externe dans le bain pour lutter contre les rhumatismes, la goutte et les éruptions cutanées. Ajoutez dans le bain 20g de baies de genièvre concassé au préalable.

    Histoire et origine des baies de genièvre :

    Les baies de genièvre sont issue d’un arbuste pouvant atteindre 3 à 6 mètre de hauteur.

    C’est par un Égyptien qu’a été écrit la première recette médicinale pour éliminer le ver solitaire, par la suite on lui a découvert différente vertus. Dans l’Antiquité et le Moyen Age, elle fut un alcool très priser.

     

    Les plantes pour soulager les règles douloureuses

    Pour venir à bout de ces désagréments, je vous conseille plusieurs remèdes simples (à base d’une seule plante,

     aubepine astuces de steph  l’aubépine :

    1. Plongez 40 g de fleurs séchées d’aubépine dans 1 litre d’eau bouillante
    2.  Laissez infuser 1 heure.
    3. Buvez-en 2 tasses par jour, avant les repas.

    la menthe astucesde stephla menthe :

    1. Préparez une tisane en versant 500 ml d’eau bouillante sur 12 g de plante.
    2. Laissez infuser 10 min.
    3. Laissez refroidir puis versez dessus le jus d’un demi-citron.
    4. Buvez très frais pour atténuer les douleurs et dissiper les caillots.

    Le thym contre la toux séche

      Le  thym contre la toux sèche

    thym

    Dans quel cas ? Lorsque la toux survient par quintes, par exemple lorsqu’on essaye de parler, et qu’elle est douloureuse car la gorge est irritée.

    Pourquoi ça soulage ? « Le thym a à la fois des vertus antalgiques pour apaiser l’inflammation au niveau de la gorge, et des vertus spasmolytiques, qui permettent de diminuer les quintes de toux », explique Fabienne Millet. Mais il possède également des propriétés antiseptiques, qui peuvent donner un coup de pouce pour lutter contre le virus ou l’infection ORL à l’origine de la toux.

    Comment l’utiliser ? Sous forme de tisane, en faisant infuser

    -une demi c. à c. de thym dans une grande tasse pendant 10 à 15 min.

    On en boit 4 à 5 tasses dans la journée et on sucre avec une cuillerée à café de miel.

     

    Comment se débarrasser du rhume ?

     

     

    Comment se débarrasser du rhume ? Un  rhume n’est sans doute pas très grave, maisavoir un rhume pendant 5 à 8 jours, ce que dure en général le rhume, est vraiment pénible. D’abord on a mal à la gorge, ensuite on éternue, puis le nez se met à couler, et comble de malchance, on se sent fiévreux, maladroit et surtout fatigué. Et puis voilà que l’on tousse. Votre nez coule, votre nez est bouché ? Vous avez du mal à dormir ou à respirer? Vous éternuez sans cesse?  Vous avez un rhume! Des remèdessimples et naturels pour soigner un rhume.

    Soigner son rhume

    gros rhume

    Le rhume

    Le rhume s’attrape au contact de personnes ou d’objet infectés.

    Extrêmement contagieux, le rhume qui touche les voies respiratoires supérieures, est hélas très courant.

    L’alternance du chaud et du froid facilite également la transmission du virus, surtout si notre organisme est déjà un peu affaibli.

    Est-ce vraiment un rhume

    Eternuements, maux de gorge, toux, nez qui coule, nez bouché, mal de tête, état fiévreux et fatigue sont les premiers symptômes du rhume.

    se moucher

    Remèdes naturels ou astuces de grand mère pour soigner un rhume 

    Les inhalations

    1 – La sauge en inhalation

    Dans une casserole, portez à ébullition 1 litre d’eau additionnée d’une poignée de feuilles de sauge sèches.

    Laissez un peu refroidir.

    Puis une couverture ou une serviette sur la tête, respirez  pendant  5 minutes la vapeur que la plante dégage.

    2 – Huiles essentielles

    Versez dans une casserole d’eau bouillante quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, de niaouli, de thym ou de romarin (ce sont de puissants antiseptiques), placez votre nez au-dessus de la casserole, la tête recouverte d’un torchon (faites attention, quand même à ne pas vous brûler !) puis durant une dizaine de minutes,respirez à fond la vapeur de la solution.

    Les tisanes

    3 – L’infusion de thym

    La tisane au thym aide à soulager les affections dues au froid (rhume, grippe, courbatures, frissons, angines), à calmer les gorges irritées la toux et donc à mieux respirer pendant l’hiver.

    Parce qu’il est riche en phénol, le thym, plante antiseptique, antispasmodique, expectorant et stomachique, qui a des propriétés antivirales, est particulièrement efficace contre le rhume.

    Comment faire une tisane au thym

    Dans une tasse versez  de l’eau bouillant sur deux cuillères à café de thym.

    Laissez infuser 5 minutes (après l‘infusion au thym risque de devenir amer!)

    Sucrez votre infusion avec un peu de miel, et pourquoi pas pressez la moitié d’un citron dedans.

    Buvez 3 à 4 tasses d’infusion de  thym par jour, mais pas d’avantage

    tisane anti rhume

    4 – Tisane gingembre

    Dans une tasse coupez 5 tranches fines de gingembre préalablement pelé au couteau, ou râpez le gingembre puis versez de l’eau frémissante dessus.

    Laissez infuser pendant une dizaine de minutes.

    Plus longtemps vous laisserez infuser, au plus le côté « piquant » du gingembre ressortira.

    Filtrez (sinon la tisane aura un gout trop fort).

    Sucrez ou non avec du miel, juste au moment de boire.

    Il est possible de préparer pour tout une journée l’infusion de gingembre (pas plus de 4 tasses par jour)  à condition de la filtrer, puis de la verser, bien bouillante dans un thermos.

    5 – Tisane de plantain

    Le plantain soulage le rhume et  a une action expectorante.

    Dans une tasse versez de l’eau bouillante  sur  1,5 g de feuilles séchées sur  d’eau bouillante jetez.

    Filtrez.

    Buvez 4 tasses par jour de Plantain 

    6 – Tisane de lierre grimpant

    Le lierre grimpant aide à dégager les voies respiratoires et traite les symptômes de l’inflammation des bronches.

    Dans une tasse, versez de l’eau bouillante sur 1, 5 g de feuilles fraîches de lierre grimpant.

    Filtrez.

    Buvez 2 à 3 tasses par 24 heures de lierre grimpant.

    7 – Tisane à l’huile essentielle de Niaouli

    Le niaouli est  un décongestionnant utile pour soulager le nez bouché, en cas de rhume ou de grippe.

    Ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle dans une infusion.

    Les remontants

    8 – Grog à a cannelle

    Jetez dans un demi-litre d’eau un morceau de cannelle, deux clous de girofle.

    Faites bouillir pendant 10 minutes puis ajoutez le jus d’un citron, une cuillère de miel (acacia) et une cuillère à soupe de rhum.

    Buvez chaud

    9 – Grog  au citron   

    Versez dans un verre une cuillère à café du jus de citron, une rondelle de ciron, une demi-cuillère à soupe de miel et deux cuillères à soupe de rhum.

    Ajoutez de l’eau bouillante. Buvez au plus vite.

    D’autres recettes de grog dans l’article de Toutpratique :

    GROG BOISSON CHAUDE

    Assainir l’air

    10 – Huile essentielle d’eucalyptus

    Versez sur une serviette éponge humide, que vous placerez sur un radiateur, quelques gouttes huile essentielle d’eucalyptus

    11 – Feuilles d’eucalyptus

    Ou versez dans une casserole un demi litre d’eau une belle poignée de feuilles d’eucalyptus, portez à ébullition quelques minutes, puis laissez la casserole sur un radiateur chaud.

    En savoir plus sur les bienfaits de l’eucalyptus

    EUCALIPTUS

    Soigner le rhume en se lavant le nez

    12 – Solution au bicarbonate de soude

    Versez 1 litre d’eau chaude dans une bouteille, ajoutez deux cuillères à soupe de gros sel et une grosse cuillerée à café de bicarbonate de soude.

    Fermez la bouteille et secouez-la afin de bien mélangez le tout.

    Remplissez une poire ou un gros compte-gouttes avec cette solution, et, au dessus d’un lavabo, tandis que vous bouchez une narine avec le doigt, instillez le liquide dans l’autre en dirigeant le jet vers l’arrière de la tête.

    Aspirez l’eau.

    N’hésitez pas à recracher la solution si elle coulait dans la gorge.

    Mouchez-vous.

    Recommencez l’opération, une narine après l’autre, quatre fois par jour, et surtout avant de vous coucher.

    Mouchez-vous soigneusement après le lavage du nez.

    12 – Solution au sérum physiologique et citron

    La solution au bicarbonate de soude peut être remplacée par du sérum physiologique additionné d’eau argileuse et de quelques gouttes de citron pressé.

    13 – Solution à l’eau argileuse

    Recette de l’eau argileuse

    Dans un verre versez 2 cuillères à café rases d’argile (5 grammes environ) délayez dans de l’eau minérale.

    Couvrez.

    Puis laissez le verre au frais quelques heures (le matin pour le soir par exemple).

    N’utilisez pas le dépôt d’argile mais seulement l’eau au dessus.

    14 – Eau et sel marin

    Lavez-vous le nez 2 à 3 fois par jour avec de l’eau tiède bouilli dans lequel vous aurez fait fondre du sel marin.

    L’huile essentielle sur votre oreiller

    15 – Huile essentielle de niaouli

    L’huile de niaouli, puissant antiseptique et antiviral. est  recommandée pour ceux qui ont des problèmes respiratoires et est donc efficace pour calmer le rhume et la toux C’est aussi un décongestionnant qui peut se servir pour soulager le nez bouché, en cas de rhum.

    Versez sur un coin de votre oreiller quelques gouttes d’huile essentielle de niaouli.

    Soigner le rhume avec l’huile de camphre

    16 – L’huile de camphre en friction

    Frictionnez-vous le thorax et le dos, la gorge  le décolleté, le dos et les pieds avec un baume à base d’huile de camphre comme le « Baume du tigre »

    17 – L’huile de camphre sous les narines

    Dégagez vos  voies respiratoires avec du camphre en appliquant une  petite quantité de crème sur les narines. Respirez à fond pour dégager les voies respiratoires..

    Les remèdes naturels des lecteurs de Toutpratique

    18  – L’astuce de Patricia: l’huile essentielle de lavande

    Une autre astuce qui marche très bien, que j’ai testée:

    Faire des inhalations avec de l’huile essentielle de lavande.

    Versez dans un bol cinq gouttes d’huile essentielle (bio) de préférence et ajoutez de l’eau bouillante, puis inhalez pendant dix à quinze minute, deux à trois fois par jour.

    Je ne l’ai fait que deux fois hier et deux fois aujourd’hui, et cela va déjà beaucoup mieux.

    Mon nez se débouche progressivement et je me mouche plus facilement.

    19 – L’astuce de Super-remède:

    Tisane

    Mon remède contre le rhume est une tisane délicieuse à base de 5 clous de girofle 1c à c de thym une poignée d’ eucalyptus et un gros bâton de cannelle mélanger le tout avec 1 litre d’eau chaude puis sucrée si possible avec du miel de thym.

    Ne pas sucrer la tisane trop chaude,  pour éviter d’enlever toute les vertus du miel.

    Sucrez plutôt quand la tisane est tiède.

    Boire plusieurs fois par jour.

    En cas de mal à la gorge dans un verre? mélangez du miel (romarin) avec le jus d’un citron non traité.

    Réchauffez au micro 10 secondes à puissance maximal.

    Buvez le tout très chaud.

    20 – L’astuce de Jasmine :

    L’huile essentielle de ravintsara

    Quelques gouttes d’huile essentielle de Ravintsara sous le nez le front et la gorge font des merveilles pour un début de rhume.

    ATTENTION

    Au-delà de 15 jours de rhume, surtout si les symptômes s’aggravent, il est fortement conseillé de consulter.Un rhume mal soigné peut entraîner des otites, sinusites ou bronchites.

    Rhume ou grippe 

    Si votre nez coule et vous n’avez mal qu’à la gorge, c’est un rhume ou une rhinite

    Si vous avez mal à la tête, si vous avez de la fièvre et des courbatures, sans doute est-ce plutôt un état grippal.

    La vraie grippe est une  maladie virale qui atteint les voies respiratoires (nez, gorge, trachée, bronches) mais surtout qui provoque le plus souvent une fièvre élevée, des courbatures, des maux de tête, et une forte toux.

    Le rhume débute : agissez vite!

    Dés les premiers éternuements, prenez immédiatement 2 g de vitamine C.

    Complétez le traitement à l’aide d’un comprimé de paracétamol ou d’aspirine.

    Si ce traitement ne suffit pas à enrayer le rhume, il faudra continuer à prendre chaque jour pendant 5 à 6 jours, 1 gramme de vitamine C, en comprimés effervescents ou à sucer.

    Bien entendu, les antihistaminiques ou encore les médicaments anti-rhumes sont essentiels au traitement du rhume. Mais seul le médecin ou le pharmacien, peut vous les prescrire ou vous les conseiller.

    ATTENTION

    Si vous voulez bien dormir, et ce n’est jamais facile quand on est enrhumé, ne prenez surtout pas de vitamine C après 17 heures !

    Eviter l’aggravation du rhume

    – Ne surchauffez pas la chambre ou vous dormez mais au contraire de l’aérer

    – humidifiez l’air de votre  chambre

    – Assainissez l’atmosphère à l’aide d’encens, de papier d’Arménie, de brumes aromatiques ou d’huiles essentielles.

    – Lavez votre nez plusieurs fois par jour

    – Mouchez-vous au lieu de renifler, en soufflant bien, une narine après l’autre. Ainsi les virus et les bactéries présents dans le nez ne remonteront pas vers les sinus.

    – Arrêtez de fumer

    – Allégez vos repas, en privilégiant les fruits, les légumes, les tisanes en évitant les produits laitiers et les aliments trop gras.

    – Reposez-vous

    – Buvez beaucoup: de l’eau, des tisanes ou des jus de fruit.

    se laver les mains

    Eviter de transmettre le rhume

    Les germes responsables du rhume sont très contagieux, la moindre des choses est d’éviter de les transmettre aux autres en:

    – refusant les manifestations de tendresse et les embrassades.

    – préférant les mouchoirs en papier à ceux en tissu.

    – jetant ses mouchoirs après chaque utilisation

    – se lavant les mains souvent, surtout après s’être mouché.

    Source :Rhume: nez bouché et qui coule – Tout pratique

    Au secours: mon mari ronfle

    ronflement

    Mauvaises nuits…
    Vous ne dormiriez pas si mal… si votre conjoint ne ronflait pas si fort! Le ronflement touche plus les hommes que les femmes, et du coup, ce sont ces dernières qui s’en plaignent le plus.

    Nos grands-pères ronflaient déjà et leurs épouses avaient leurs recettes: dans la chambre,il suffit de disposer non loin du lit, un récipient rempli d’eau bouillante et d’y jeter, bourgeons et aiguilles de sapin.

    Cette inhalation passive perdure un bon moment et dégage les voix respiratoires.

    Autre méthode, le chou. Prélevez à votre chou vert 2 belles feuilles, que vous écrasez pour en exprimer le suc. Ajoutez 4 volumes d’eau, filtrez. Le soir, avant d’aller au lit, faites inspirer par chacune des 2 narines du ronfleur, un peu de ce suc, posé sur la main.

    Tisane purifiante au citron

    Tisane purifiante au citron

    Ingrédients : 1 litre d’eau de source – le jus d’un citron – le zeste d’un citron non traité – menthe fraîche – thym.

    Coupez le zeste du citron en quatre longues bandes et placez-les avec le jus du citron et le thym dans une théière.
    Mettez de l’eau dans une casserole et, dès qu’elle frémit, versez-la dans la théière.
    Laissez reposer deux minutes avant d’ajouter les feuilles de menthe et de boire l’infusion.

    A savoir : L’acidité du citron aide le processus de nettoyage et booste l’élimination des toxines, tandis que la menthe est reconnue pour ses vertus purifiantes. Le thym est aussi idéal dans les cures détox, car il facilite la digestion – n’hésitez pas à en agrémenter vos plats.

    10616635_545627962248436_6997309468869532611_n

    Sirop de sauge pour un ventre plat par Fourchette & Bikini

    Fourchette & Bikini, site de recettes et conseils minceur nous livre son astuce de grand-mère pour un joli ventre plat.

    La sauge est utilisée en cuisine en bouquet garni, sauce ou farce. Mais cette plante peut également être consommée en infusion à des fins thérapeutiques. La sauge possède de nombreuses vertus et peut notamment aider à affiner sa silhouette.

    shutterstock_214817014

    En phytothérapie, la sauge est ainsi utilisée pour perdre du ventre. Détoxifiante, la plante a un effet dépuratif qui favorise la dissolution des graisses. Elle fait également dégonfler le ventre grâce à ses propriétés digestives.

    Dans le cadre d’un régime, la sauge peut donc vous aider à retrouver un ventre plat.

    Voici la recette du sirop de sauge pour 1 personne :

    Ingrédients :

    • 1 poignée de feuilles de sauge (fraiche ou séchée)
    • 25cl d’eau
    • Le jus d’1 demi-citron
    • 1 à 2 cuillères à café de miel

    Préparation :

    1. Mettez les feuilles de sauge et l’eau dans une casserole.
    2. Faites chauffer et coupez le feu à l’apparition des premiers bouillons.
    3. Versez la préparation dans une grande tasse. Ajoutez-y le jus de citron puis le miel. Bien mélanger.

    Nous vous conseillons de consommer ce sirop 3 fois par jour, environ 15 minutes avant le début de vos repas pendant une cure de 3 à 7 jours.

    Retrouvez d’autres recettes diététiques et astuces minceur sur Fourchette & Bikini

    Allergie : 3 astuces naturelles pour calmer une conjonctivite

    Yeux rouges, yeux qui pleurent, yeux qui piquent… la conjonctivite allergique accompagne souvent l’envol des pollens. Et parce qu’on n’a pas toujours de collyre sous la main, voici 3 astuces naturelles pour calmer votre conjonctivite.

    Une compresse de réglisse pour calmer la démangeaison

    La racine de réglisse est réputée pour ses propriétés calmantes et émollientes. Les compresses de réglisse permettent de calmer rapidement les démangeaisons lorsque les yeux sont agressés par des ennemis, tels les pollens.
    La recette:
    Versez un litre d’eau sur 50g de racine de réglisse, faites bouillir et laissez infuser une dizaine de minutes.
    Laissez refroidir un peu jusqu’à ce que le liquide soit tiède. Imprégnez deux morceaux de coton ou deux compresses et appliquez-les sur les yeux.
    Renouvelez l’application dès que le coton ou le linge devient froid.
    A noter : il est indispensable de vous allonger dans un endroit obscur et de consacrer au moins 20 minutes à l’application de ces compresses.
    Il ne suffit pas de se mouiller les yeux quelques instants pour soulager la conjonctivite.

    Une compresse de camomille pour prévenir la conjonctivite

    Pour calmer les rougeurs en période de pollens et éviter que vos yeux ne souffrent de conjonctivite allergique, vous pouvez, à titre préventif, appliquer des compresses de camomille chaque soir avant de vous coucher.
    La recette:
    Plongez 3 têtes de camomille romaine dans l’équivalent d’une tasse d’eau froide. Faites bouillir 3 minutes puis laissez infuser 10 minutes.
    Laissez tiédir puis imbibez des morceaux de coton ou des compresses avec cette décoction et appliquez-les sur vos yeux pendant un quart d’heure.
    Important : ce soin est aussi particulièrement efficace pour calmer les conjonctivites provoquées par un trop plein de soleil.

    Un cataplasme de mauves pour soulager les yeux

    Le cataplasme de mauves permet de soulager une conjonctivite occasionnelle et d’apaiser les yeux rougis.
    La recette :
    Versez un bol d’eau sur une cuillère à soupe de mauves, faites bouillir pendant une minute et laissez infuser pendant 10 minutes.
    Jetez l’eau et appliquez les fleurs humides et tièdes directement sur les yeux.
    Allongez-vous si possible dans l’obscurité et gardez ce cataplasme de fleurs sur les yeux pendant une vingtaine de minutes.

    A noter : ce cataplasme permet également de soulager les yeux fatigués par une nuit blanche ou une longue journée passée devant l’ordinateur.

    Gestes pour soulager les jambes lourdes naturellement

    Comment soigner les varices ?

    Comment soigner les varices ?

    Varices, comment les soigner de manière naturelle ?

    Pour prévenir et traiter les varices au quotidien, il convient de suivre ce mode de vie : au coucher, en position allongée, veillez à poser vos pieds sur un oreiller afin d’avoir les jambes plus hautes que le corps. Vous pouvez vous inscrire au yoga, la circulation du sang sera améliorée et les postures inversées sont très conseillées. Vous pouvez aussi effectuer un régime spécial varices : Foncez sur les jus de fruits et jus de carottes. Tous les jours prenez une soupe à l’ail. Evitez alcools, sauces et viandes.

    Décoction quotidienne anti-varices

    Pour soigner les varices, tous les jours prenez 2 tasses de cette tisane anti varice,
    – 25 gr de feuilles d’hamamélis (Hamamélis virginica)
    – 40 gr d’écorces de herbéris (Berberis vulgaris) ou épine-vinette
    – 40 gr d’écorce de prunellier (Prunus spinosa) ou épine-noire
    Versez le tout dans 1 litre d’eau froide, portez à ébullition et laisser bouillir (ébullition douce) durant 15 mn

    10 jours pour atténuer les varices !
    L’argile peut aussi être d’un grand secours pour atténuer les varice, effectuez ce traitement 1 à 2 fois par jour (si possible 2) pendant 10 jours sans interruption.
    – Dans 1/2 tasse d’argile verte en poudre, versez 5 gouttes d’huile essentielle de citron. Ajoutez un peu d’eau de source tiède afin d’obtenir une pâte épaisse.
    – Etalez cette pâte en couche épaisse sur les varices et laissez poser 20 minutes, rincez à l’eau claire
    Les varices sont très fragiles, lorsque vous appliquez un cataplasme, posez le produit délicatement.

    Traitement ultime contre les varices… Le marron d’Inde

    Le marron d’Inde ( Aesculus hippocastanus) est l’ingrédient miracle pour le traitement des varices. Il a la faculté de resserrer les veines enflées et en plus de calmer la douleur liée aux varices. Son seul inconvénient est son goût très âcre, il est donc pour les moins motivés, difficile de le boire. Dans les croyances anciennes, porter un marron dans sa poche, suffisait à se protéger des varices !

    Pour parer à sont mauvais goût, il est possible de le boire en tisane mélangé avec d’autres plantes :
    – 8 gr de marron râpé
    – 8 gr de feuilles de sauge
    – 8 gr de sommités fleuries d’armoise
    8 gr de feuilles d’hamamélis
    Prenez le tout en infusion sucrée avec du miel (de sapin si possible)

    Vous pouvez aussi faire un cataplasme de marron épluché, pilé en farine, mélangé avec un peu d’eau de source et apposé directement sur les varices pendant 20 mn. Ou faire une décoction d’écorce d’aulne.

    Les plantes efficaces pour le traitement des varices
    En massages doux, toujours du bas vers le haut : les décoctions de d’aiguilles de sapin, de feuillage de cyprès, de menthe, romarin, de lavande. Les huiles de fleurs de métiloi et de noix vomique en complément de teinture mère d’arnica. Si vos varices se sont transformées en ulcères, utilisez des cataplasmes de romarin et de miel de lavande pour les cicatriser en urgence.

    Du basilic et de la menthe pour soigner un mal de ventre

    Du basilic et de la menthe pour soigner un mal de ventre

    Aérophagie, problèmes de digestions, ventre ballonné : parfois, on a beau prendre tous les médicaments de la Terre, le mal de ventre persiste et devient insupportable ! Qu’en disent les grands-mères ?

    L’ordonnance de nos grands-mères :
    Du basilic : Pour éviter l’aérophagie, on se prépare une tisane de basilic frais : on verse une dizaines de feuilles de basilic frais dans de l’eau bouillante, et on laisse infuser dix minutes. À consommer avec du sucre ou du miel pour les plus gourmands !
    Une pincée de bicarbonate de soude rajoutée à vos plats empêche les ballonnements dus au fait que vous mangez trop vite, ou mal.
    De l’huile de foie de morue : Typique des armoires à pharmacie de nos mamies, l’huile de foie de morue, prise après chaque repas, facilite la digestion.
    De la menthe : Finissez votre repas avec de la menthe, il n’y a rien de mieux pour bien digérer.

    Vinaigre et tisane de sauge pour anéantir les aphtes

    Vinaigre et tisane de sauge pour anéantir les aphtes

    Les aphtes, ces petits boutons qui se développent à l’intérieur de la bouche, peuvent se révéler très handicapants ! Et après avoir testé tous les sérums en vain, on ne sait plus quoi faire… Reste à se tourner vers les solutions les plus naturelles : celles de nos mamies.

    L’ordonnance de nos grands-mères
    Du vinaigre : On applique quelques gouttes de vinaigre de cidre (pur ou dilué) directement sur l’aphte.
    De la sauge : On peut boire 3 tasses de tisane de sauge par jour pour favoriser la disparition de ces vilaines aphtes.
    Du thé noir : On humidifie un sachet de thé noir en le faisant tremper dans de l’eau bouillante. Quand il a refroidi, on l’appose directement sur la zone concernée.
    Du jus de citron : À appliquer directement sur les aphtes, dilué dans un peu d’eau.