Minceur : SE REMETTRE DES REPAS DE FÊTE

CRISE-DE-FOIE

Chaque année, à Noël, c’est la même chose : on abuse de la dinde, du champagne et des chocolats. À la clé, une crise de foie qui peut durer plusieurs jours. Mais en prenant quelques précautions, profiter des repas de fête sans le payer pendant une semaine, c’est possible.

1-Un citron pressé dans un verre d’eau aide à nettoyer le système digestif après les fêtes.

2-Il est conseillé de se mettre à la diète pendant 24 heures. N’hésitez pas à consommer des bouillons, et à boire beaucoup d’eau minérale. Les soupes et potages apportent beaucoup de légumes, (carottes,pommes de terre, poireaux..) ainsi que beaucoup de fibres.

Pensez à boire une tisane, tilleul menthe ou camomille par exemple, le soir avant de vous coucher : elles sont peu caloriques et pourront vous aider à mieux vous endormir

3-Eviter les vêtements trop serrés : Porter des vêtements trop serrés peut bloquer la digestion

4- Une hydratation maximale

Au réveil, buvez un grand verre d’eau gazeuse avec une cuillérée de bicarbonate, les bicarbonates apaisent les acidités de l’estomac responsables de reflux et de renvois. Dans la journée, et jusqu’au soir, continuez à boire beaucoup d’eau, car cela permet de nettoyer l’organisme. Inutile d’envisager de finir les restes de la veille, la meilleure solution est plutôt de mettre votre système digestif au repos. Misez sur les soupes ou les bouillons de légumes, très faciles à digérer. Rajoutez un laitage
ou une compote et c’est tout !

Si cela persiste, mélangez du bicarbonate avec 2 cuillerées de jus de citron et de l’eau.

5-Une tisane hautement calmante
Voilà une formule parfaite pour éviter les nausées après les repas copieux et arrosés. Elle associe anis vert, coriandre, cumin, carvi, curcuma à parts égales. Faites bouillir les plantes dans l’eau pendant 10 minutes, à raison de deux cuillerées à soupe par tasse. À boire 2 ou 3 fois par jour pendant deux jours.

6-Un truc de grand-mère
Il existe un moyen tout à fait simple de décongestionner le foie et de se soulager si l’on est légèrement incommodé. Il suffit d’y appliquer une bouillotte chaude jusqu’à ce qu’elle tiédisse.

Publicités

Tisane purifiante au citron

Tisane purifiante au citron

Ingrédients : 1 litre d’eau de source – le jus d’un citron – le zeste d’un citron non traité – menthe fraîche – thym.

Coupez le zeste du citron en quatre longues bandes et placez-les avec le jus du citron et le thym dans une théière.
Mettez de l’eau dans une casserole et, dès qu’elle frémit, versez-la dans la théière.
Laissez reposer deux minutes avant d’ajouter les feuilles de menthe et de boire l’infusion.

A savoir : L’acidité du citron aide le processus de nettoyage et booste l’élimination des toxines, tandis que la menthe est reconnue pour ses vertus purifiantes. Le thym est aussi idéal dans les cures détox, car il facilite la digestion – n’hésitez pas à en agrémenter vos plats.

10616635_545627962248436_6997309468869532611_n

Remede de grand mére a base d’oignon

Les trucs à l’oignon !





S’il y a bien un aliment dont on dispose à peu près toujours dans sa cuisine, c’est l’oignon ! Et vous n’imaginez pas le nombre d’ennuis de santé qu’il peut résoudre ! Voici un petit échantillon de ses bienfaits :



Un rhume ? Coupez-le en deux et posez-le sur votre table de nuit !

Si vous êtes enrhumé, coupez un oignon en deux et posez-le sur votre table de nuit au moment de vous coucher. Évidemment, sur le moment, ça sent un peu fort (mais vous avez le nez bouché et, même dans le cas contraire, vous aurez vite fait de ne plus le sentir). Grâce aux essences d’oignon qui se diffusent, vous pourrez bien dormir, le nez débouché, et, avec un peu de chance, votre rhume passera pendant la nuit !



Une fièvre importante : les pieds dans l’oignon !

L’oignon est un super moyen de faire baisser la fièvre (qui, si elle est utile pour chasser les microbes, peut devenir ennuyeuse quand elle monte un peu trop !). C’est un ami lecteur de Rebelle-Santé de la premier heure, Henry, de Cannes, qui m’a envoyé ce remède il y a 15 ans, confirmé depuis par nombre de personnes qui l’ont essayé : « Dussé-je passer pour le sorcier de service ou pour un vieux radoteur, je ne peux résister au plaisir de vous faire connaître une recette de grand-mère provençale (une de plus…). En cas de forte fièvre ascendante chez un enfant (10 mois/6,7 ans), hacher finement trois ou quatre gros oignons ordinaires ou blancs et confectionner un emplâtre copieux autour des pieds de l’enfant, l’emplâtre maintenu dans un linge à l’intérieur d’un sac plastique. Évidemment, le parfum que dégage cette préparation ne rappelle que d’assez loin Chanel No 5, Jolie Madame ou L’Air du Temps… Mais, pour avoir effectué cette “manip” sur mes propres enfants, j’ai chaque fois constaté une baisse de température spectaculaire en moins de deux heures. »

Vous pouvez aussi posez un oignon cru sur votre estomac, c’est également efficace, même si peut-être un peu moins rapide.



En sirop contre la toux

Émincez très finement 100 g d’oignons et faites bouillir dans 20 cl d’eau pendant dix minutes. Filtrez et ajoutez deux bonnes cuillères à soupe de miel. Mettez à nouveau sur le feu et laissez bouillir jusqu’à obtenir un sirop épais. Prenez-en deux à six cuillères à café par jour.



Ou bien :

Dans un saladier, mettez une couche de gros oignons épluchés coupés en rondelles, une couche de sucre de canne roux, puis recommencez avec les oignons, le sucre… Laissez macérer plusieurs heures, un sirop liquoreux apparaît. Prenez trois à quatre cuillères à soupe dans la journée.

Ou en décoction

Coupez trois ou quatre oignons en quartiers. Faites-les bouillir dans un demi-litre d’eau pendant dix minutes, puis filtrez. Buvez ce demi-litre dans la journée, par petits verres



En cas de coupure

Appliquez sur la blessure la fine pellicule qui sépare chaque couche de l’oignon : c’est un pansement antiseptique sans égal.



En cas de furoncle ou d’hémorroïdes

Faites cuire un oignon au four et appliquez sa chair (chaude pour soigner un furoncle, froide pour les hémorroïdes) sur l’endroit malade.



Pour calmer les bourdonnements d’oreilles

Imbibez un coton de jus d’oignon que vous glissez dans votre conduit auditif. Ce coton imbibé de jus d’oignon peut aussi être appliqué sur les dents malades et douloureuses.



En cas de piqûre d’insecte

Même si ce n’est pas la saison, notez-le pour l’été prochain : frottez avec un oignon coupé en deux pendant quelques minutes pour soulager.



En cas de migraine

Évidemment, on ne le fait que quand on n’a que ça sous la main, parce que ça fait pleurer et ça sent fort ! Mais c’est efficace : hachez de l’oignon cru et appliquez-le sur votre front.



En cas d’anémie, de fatigue, de bronchite, de fermentations intestinales, d’arthrose, de rhumatismes, de goutte et même de diabète, testez la cure d’oignons

Voici la recette : faites bouillir 1 litre d’eau, versez-le sur quatre gros oignons coupés en morceaux, laissez reposer trois à quatre heures, passez et buvez ce litre au cours de la journée. On peut suivre cette cure pendant quinze à trente jours. Il faut faire la préparation la veille.


En cas de constipation

Faites cuire dans un litre d’eau un gros oignon pendant dix minutes. Retirez du feu et ajoutez une cuillère à soupe de miel et le jus d’un citron bien mûr. Buvez le contenu de la bouteille avant votre petit déjeuner pour un effet radical. Cela demande un peu de courage lorsque l’on n’est pas habitué, mais pourquoi pas… Boire ainsi beaucoup dès le matin est un excellent moyen de lutter, non seulement contre la constipation, mais aussi contre l’hypertension.



Pour digérer

Quand vous êtes dérangé après un gros repas, faites cuire un gros oignon émincé dans un demi-litre d’eau avec un couvercle sur la casserole. Passez à la moulinette et buvez le tout. Dans les trois à quatre heures qui suivent, tout rentre dans l’ordre.



Contre la grippe

Dès les premiers signes (fatigue, courbature, fièvre…), préparez votre macération d’oignon : laissez tremper deux oignons coupés en petits morceaux dans un demi-litre d’eau pendant deux ou trois heures (ou toute une nuit) puis filtrez. Prenez un verre après le déjeuner ou le dîner et un autre au moment de vous coucher. L’oignon contient une puissante huile essentielle à la fois antivirale et antiseptique.



En cas d’otite

Faites de la purée d’oignons crus et appliquez-la en cataplasmes autour de l’oreille en renouvelant toutes les trois heures pour obtenir un effet décongestionnant.


En cas de panaris

Placez un oignon dans une casserole avec un peu d’eau et faites frissonner sans bouillir. Retirez l’oignon de l’eau, ouvrez-le en deux et laissez-le légèrement tiédir. Mettez le doigt à l’intérieur de l’oignon. Attendez une dizaine de minutes, puis désinfectez. Recommencez l’opération deux fois par jour, le matin et le soir jusqu’à ce que le panaris ait mûri et soit percé.


Pour faire disparaître les verrues

Creusez un oignon et remplissez-le de gros sel : frottez vos verrues matin et soir avec le liquide qui s’écoule de l’oignon.

rhume, verrue, oignon, fièvre, toux, coupure, furoncle, hémorroïdes, acouphènes, bourdonnements d’oreilles, piqûre, migraine, arthrose, goutte, rhumatismes, fatigue, bronchite, diabète

Du basilic et de la menthe pour soigner un mal de ventre

Du basilic et de la menthe pour soigner un mal de ventre

Aérophagie, problèmes de digestions, ventre ballonné : parfois, on a beau prendre tous les médicaments de la Terre, le mal de ventre persiste et devient insupportable ! Qu’en disent les grands-mères ?

L’ordonnance de nos grands-mères :
Du basilic : Pour éviter l’aérophagie, on se prépare une tisane de basilic frais : on verse une dizaines de feuilles de basilic frais dans de l’eau bouillante, et on laisse infuser dix minutes. À consommer avec du sucre ou du miel pour les plus gourmands !
Une pincée de bicarbonate de soude rajoutée à vos plats empêche les ballonnements dus au fait que vous mangez trop vite, ou mal.
De l’huile de foie de morue : Typique des armoires à pharmacie de nos mamies, l’huile de foie de morue, prise après chaque repas, facilite la digestion.
De la menthe : Finissez votre repas avec de la menthe, il n’y a rien de mieux pour bien digérer.

Limiter l’acidité de la tomate

Astuce : Comment limiter l’acidité des tomates ?      

Votre estomac fragile digère difficilement l’acidité des tomates.

Vous avez supprimé cet aliment de votre alimentation, mais vous voulez en re-manger ou vous voulez continuer à le consommer.
Alors rien de plus simple.
Mamie avait pensé autrefois déjà à une astuce très facile.
Saupoudrez vos tomates crues ou cuites (avant ou après la cuisson) d’un peu de bicarbonate de soude.
Cela soulagera votre estomac en réduisant les attaques acides.
Voila une astuce simple à mettre en pratique, qui ne prend que quelques secondes

Astuces pour calmer tous vos maux de ventre

Astuces pour calmer tous vos maux de ventre

Digestion difficile après chacun de vos repas, ballonnements intempestifs qui vous compriment dans votre pantalon… Bref, votre ventre n’en fait qu’à sa tête ! Pour mettre fin à tous ces désagréments et retrouver une sensation de légèreté, place à quelques remèdes miracles à base de tisane, décoction et autres potions magiques.

Améliorer la digestion 

Les excès alimentaires divers peuvent mettre à mal la digestion. Pour faciliter celle-ci boire tous les jours, après chaque repas une infusion de badiane, fenouil, anis et coriandre.

Apaiser les problèmes de digestion

Ce qui marche le mieux pour les problèmes et difficultés de digestion, ce sont les tisanes à base de plantes. Elles remplaceront aisément les médicaments !

Décoction au romarin et au basilic : faire bouillir pendant quelques minutes un demi-litre d’eau additionné de 30 grammes de romarin et 5 grammes de basilic frais.
Laisser infuser pendant une dizaine de minutes et filtrer.
Transvaser dans une bouteille isotherme. Boire une tasse à la fin des repas.Prendre à la fin des repas un sucre imbibé de quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger.
Contre les ballonnements

Plonger un bouquet de 30 grammes d’estragon ou de coriandre dans un litre d’eau et laisser infuser pendant une dizaine de minutes.
Boire une tasse de cette infusion après les repas.Boisson chaude au citron : mettre une cuiller à soupe de jus de citron dans une tasse et verser de l’eau frémissante. A boire après chaque repas.Eau au vinaigre de cidre : une fois par jour boire un verre d’eau additionné d’une cuiller à café de vinaigre de cidre.

Calmer les remontées gastriques acides

Boire un verre d’eau additionnée d’une cuiller à café de bicarbonate de soude.