Affronter l’hiver avec les huiles essentielles — Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Affronter l’hiver avec les huiles essentielles

Pour prévenir les petits bobos et autres désagréments hivernaux, les huiles essentielles font des miracles ! Nos conseils pour un hiver en pleine forme.

L’hiver s’installe doucement mais sûrement et met à mal nos organismes. Fatigue, coup de froid, manque de soleil… nous sommes agressés quotidiennement par ses effets. Utilisées en traitement préventif et curatif, les huiles essentielles combattent les refroidissements causés par les virus et bactéries.

Les huiles essentielle en traitement préventif

L’arrivée de l’hiver est l’occasion d’adopter de nouvelles habitudes en matière d’aromathérapie. Plusieurs huiles essentielles  combinées peuvent en effet créer un cocktail redoutable contre le coup de froid, la rhume et autres grippes.

Traitement à base de Ravintsara

Le Ravintsara (Cinnamomum camphora ct cineol) est un excellent stimulant du système immunitaire et neuro-tonique. En cure de 3 semaines, on dépose une goutte au creux du poignet le matin, à raison de 5 jours par semaine. Pour les enfants, préférez une solution diluée dans de l’huile végétale et massez les pieds chaque matin.

Traitement à base de cannelle écorce833px-casse__cannelle

La cannelle écorce  ( Cinnamomum zeylanicum) est un antibactérien et antiviral très puissant. Son huile essentielle, diffusée dans l’air 15 minutes le matin et 15 minutes le soir, stimule le système immunitaire et combat les premiers signes d’infection.

Les huiles essentielles pour guérir les maladies

Plusieurs huiles essentielles peuvent combattre les premiers signes de refroidissement et coup de fatigue.

Traitement à base d’eucalyptus525949691-797ac03a41-small

L’Eucalyptus radié  (Eucalyptus radiata var radiata) présente l’avantage assez rare de convenir aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Il soulage et soigne les infections de la sphère ORL. L’eucalyptus globuleux quant à lui est recommandé pour les infections des bronches. Mettez 2 gouttes dans un bol d’eau chaude et inhalez 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez aussi réaliser un mélange à frictionner sur le thorax, 3 fois par jour (réservé aux adultes).

Traitement à base d’arbre à thé

L’huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifolia)  est un anti-infectieux général, qui lutte contre l’état grippal, les otites, les angines, etc. Elle peut être consommée dans une cuillère de miel, à raison de 5 gouttes par jour maximum.

via Affronter l’hiver avec les huiles essentielles — Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Publicités

Réaliser son thé de Noël maison – Chaudron Pastel de Mély

Réaliser son thé de Noël maison

 

Plus que quelques jours avant Noël !
On est encore beaucoup à être dans nos préparatifs de Noël : la préparation du menu (en passant par le choix, les achats & la préparation), les cadeaux pour notre famille, amis & proches, la tenue que l’on va revêtir pour cette soirée magique…

Concernant le menu : beaucoup de familles a ses traditions.
Je suppose qu’une majorité d’entre nous aura une volaille sur leur table, précédée par du foie gras, saumon fumé, et suivi par un plateau de fromages et/ou une bûche.
Dans d’autres cultures, d’autres mets seront de la fête.
Qu’importe, du moment que cela apporte du bonheur, de la chaleur, du rire, de la joie… bref… de la magie de Noël !

En ce moment, les sources proposant des recettes ne manquent pas : revues, blogs, internet…
Elles sont toutes plus appétissantes les unes que les autres, et tout le monde y trouvera son bonheur.
Je ne sais pas encore si j’aurai la possibilité (logistique) de vous glisser la recette du dessert de mon Noël, mais quoi qu’il en soit, d’autres recettes gourmandes sont prévues pour les jours qui arrivent 🙂
Ho ! Et pour les végétariens, et les végétaliens, Mlle Pigut a mis en ligne un e-book gratuit & téléchargeable par ICI.
Il a été créé par plusieurs blogueuses, et propose des mets de fêtes : de l’entrée au dessert, avec photos !

Revenons-en à notre article du jour, voulez-vous ?
Ce que je vous propose ici, est une recette originale qui peut également servir d’idée pour un cadeau gourmand.
Une petite recette simple, sans prétention, et peu onéreuse : celle d’un thé de Noël maison.

Chaque année, on trouve des thés de Noël un peu partout : du thé bas de gamme en supermarché, au thé prestigieux de grandes maisons comme Mariage Frère (pendant longtemps, j’ai bu leur célèbre « Pleine Lune », et je me suis délectée de leur édition limitée aux marrons glacés il y a 2 ans) ou la Compagnie Anglaise des Thés (une merveilleuse boutique pour les amoureux des thés : une vraie caverne d’Alibaba), et même en version bio comme chez La Route des Comptoirs (ma marque bio préférée en thés) ou Jardins de Gaïa (j’aime moins).

La recette originale ? La composition exacte du thé de Noël ?
Il n’y en a pas.
Ho… On retrouve bien les mêmes notes comme les agrumes, et quelques épices.
Mais, d’une marque à l’autre, et même d’une année à l’autre, les dosages, les épices, les agrumes & le thé de base choisi différent.
En fait… C’est en fonction du goût de chacun.

Celui que je vous propose ici est donc mon thé de Noël.
J’ai pour habitude de ne boire du thé que le matin, et j’en choisis toujours du vert (et parfois du blanc).
Sauf que pour le thé de Noël, j’ai pris une base de thé noir. Je trouve que le thé noir est fabuleux lorsqu’il fait très froid.
Et, j’avoue que le souvenir de thés de Noël noir, bien corsés, est plus fort que mon habitude du thé vert matinal.

Faites votre propre thé de Noël, et offrez-le à quelqu’un que vous aimez.
Vous lui offrirez bien plus que du thé.
Vous lui offrirez un cadeau fait par vous-même, avec attention & amour… qui a une valeur autre qu’un cadeau impersonnel à plusieurs chiffres.

Pour réaliser ce thé, il vous faudra zester une orange & un citron.
Pour ceux qui souhaitent un petit coup de pouce : une rapide vidéo qui explique comment procéder avec un couteau économe (ici).

Ingrédients :

  • 100 gr de thé noir (goût neutre)
  • 1 orange
  • 1 citron
  • 1 cac de vanille en poudre
  • 1 cac de cannelle en poudre
  • 10 clous de girofle
  • 1/2 cac de cardamome en poudre

Préparation :

  1. Lavez & séchez votre citron & votre orange.
  2. A l’aide d’un couteau économe, zester le citron & l’orange, en de larges bandes.
    Prenez garde à bien ôter uniquement le zeste, et ne pas prélevez la peau blanche (qui est très amère).
  3. Détaillez en de très fines lamelles les zestes : dans le sens vertical tout d’abord, puis horizontal ensuite, afin d’obtenir des petits carrés.
     
  4. Répartissez les sur une feuille de papier de cuisson, de manière uniforme (faites en sorte qu’ils ne se superposent pas).
     
  5. Faites les sécher au four (préchauffé) à 100°C pendant 1 heure.
    NB : si la température minimale de votre four est supérieure à 100°C : raccourcissez le temps de séchage (120°C = 40 min…)
  6. Ecrasez grossièrement les clous de girofle à l’aide du dos d’une grande cuillère.
     
  7. Dans un grand bol, mélangez les clous de girofle écrasés, le thé, la cardamome, la vanille, la cannelle & les zestes séchés.
       
  8. Mélangez bien. C’est prêt !
    Pour une meilleure conservation : mettez votre thé de Noël dans une boite à thé (en métal, bien hermétique).
     

Un thé à boire tout au long de la journée.
Le matin, il est doux & chaud à la fois. Vanille, cannelle, cardamome… que des épices douces & chaleureuses.
Le citron & l’orange donnent un peu de pep’s à ce mélange.

Source : Réaliser son thé de Noël maison – Chaudron Pastel de Mély

Enlever le calcaire avec du vinaigre blanc

Enlever le calcaire avec du vinaigre blanc

bicarbonatedesoudeastuces

Une astuce 100% naturelle pour enlever le calcaire consiste à utiliser du vinaigre blanc. Voici ce qu’il faut faire:

  • Mélanger le vinaigre blanc avec un peu d’eau tiède.
  • Imbiber une éponge à récurer ou une brosse de ce mélange.
  • Frotter les taches de calcaires et autres résidus.

Si le calcaire est vraiment difficile à dissoudre alors vous pouvez faire tremper l’objet en question directement dans ce mélange durant plusieurs minutes. Ensuite répétez les étapes plus haut pour terminer le nettoyage des taches de calcaire.

Spiruline, bienfaits et idées reçues – Nana Turopathe

Spiruline, bienfaits et idées reçues

Spiruline, bienfaits et idées reçues

Les premiers écris concernant la spiruline datent du XVIème siècle, lorsque les espagnols partirent à la conquête de l’Amérique du Sud, et notamment au Mexique. Elle était consommée par les Aztèques qui la collectaient sur l’eau des lacs et la mélangeaient avec du maïs.

Une histoire très ancienne

 

La spiruline fut redécouverte par une mission scientifique européenne au Tchad dans les années 1950. On trouvait sur les marchés de la région du Kanem des galettes séchées d’une teinte verte tirant sur le bleu, portant le nom de « dihé ». L’enquête montra que le « dihé » provenait de masses d’un micro-organisme unique récolté à la surface de marres fortement alcalines et séchées à même le sable des berges.

Ce micro-organisme, capable de photosynthèse et se reproduisant rapidement, fut appelé « spiruline » de par l’aspect de filament spiralé qu’il présente au microscope. Sa dénomination scientifique est Arthrospira platensis.

La région du Kanem, au Tchad, est désertique mais elle est parsemée de petites lagunes temporaires, les waadis. Grâce à un sous-sol riche en un mélange de carbonates et de sel (le natron), les eaux de ces waadis sont fortement alcalines, un milieu très favorable à la croissance de la micro-algue. Depuis des siècles, cette denrée très particulière et très recherchée est consommée dans toute la région du Kanem ; elle fait aussi l’objet d’un intense trafic à travers le Sahel. Périodiquement, les femmes de la région récoltent la spiruline des waadis en filtrant l’eau à travers des paniers de vannerie serrée. La masse de spiruline récoltée ressemble alors à une purée d’un vert profond. Afin de pouvoir la conserver en vue de la vendre, on la sèche au soleil, à même le sable. La spiruline est ensuite cassée en gros fragments qui se conservent longtemps en climat sec.

L’utilisation de la spiruline aujourd’hui

 

C’est dans les années 1970 que le docteur Ripley D. Fox, un grand promoteur de la spiruline à travers le monde, encouragea et créa des sites de production de spiruline (en Inde, en Afrique, au Vietnam, au Pérou, en Chine) les fermes de spiruline. Le but était d’apporter une réponse aux pays du tiers-monde pour lutter contre la malnutrition et la famine, notamment celle des enfants.

La spiruline a généré des attentes auprès du grand public occidental, dont l’intérêt pour les compléments nutritifs naturels ne cesse de croitre. La spiruline est commercialisée de très longue date aux USA, en Europe, au Japon et en Chine, où elle est produite en masse par des grands laboratoires de l’industrie ; mais certains procédés de production, notamment de séchage, font que la spiruline produite perd souvent de ses qualités nutritionnelles.

On observe un fort développement de la production de spiruline en Chine, qui représente à elle seule 50 % du marché mondial. La Chine l’a déclarée aliment national.

Les études scientifiques sur les avantages nutritionnels et thérapeutiques de la spiruline se multiplient et viennent appuyer cet essor. Mais la reconnaissance des vertus de la spiruline se fait attendre et freine son développement dans les pays en développement, où de petites fermes se multiplient pour distribuer la spiruline aux enfants malnutris.

Ses Avantages santé

Cette algue est considérée par certains chercheurs en nutrition comme l’aliment du futur grâce à sa capacité incroyable de synthétiser de la nourriture concentrée de grande qualité, d’une manière plus efficace que n’importe quelle autre algue.

Chose remarquable, cette micro-algue est faite de 55 à 77% de protéines complètes avec tous lesacides aminés essentiels en parfait équilibre. En comparaison, le boeuf n’est composé que de 31 % de protéines.

La spiruline possède également un taux de conversion photosynthétique de 8 à 10%, tandis que d’autres plantes poussant sur terre telle que le soja n’en possède qu’un taux de 3%.

Cette algue fournit de grandes quantités de plus de 100 nutriments dans une forme facilement assimilable : acides aminés, minéraux, pigmentations, sucres rhamnose (sucres complexes de plantes naturelles), oligo-éléments (calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, manganèse, chrome, sodium, potassium, sélénium), enzymes (superoxyde dismutase, etc.).

Cette micro-algue contient des vitamines : A, D, E, B1, B2, B3, B6, B7, B8, K et du bêta-carotène.

La vitamine A protège les cheveux, les ongles, les yeux et la peau.

La vitamine E protège nos cellules et maintient le bon développement des capacités physiques et intellectuelles.

Cette micro-algue est très riche également en chlorophylle et phycocyanine (qui lui donne la couleur bleue-verte).

La chlorophylle facilite l’absorption du fer dans le sang. La phytocyanine peut renforcer le système immunitaire.

Contrairement à ce qui peut être dit, la spiruline n’a pas une teneur intéressante en oméga 3, qui ne sont présents qu’à l’état de trace à la vue des dernières études.

La capacité de reproduction prolifique des cellules de spiruline et leur propension à s’adhérer en colonies font de cette algue une grande masse végétale, facile à cueillir.
Sa capacité à pousser dans des environnements chauds et alcalins, lui garantit un bon statut hygiénique ( puisque aucun autre organisme ne peut survivre pour polluer les eaux dans lesquelles elle pousse).

Contrairement à l’association stéréotypée entre micro-organismes et microbes, cette micro-algue est en réalité l’un des aliments les plus propres et les plus naturellement stériles trouvables dans la nature.

Par ailleurs, l’adaptation à la chaleur de cette petite algue garantit qu’elle garde sa valeur nutritionnelle lorsqu’elle est exposée aux températures élevées, pendant la fabrication et le stockage, contrairement à beaucoup d’aliments d’origine végétale qui se détériorent rapidement à haute température.

La spiruline stimule la création des lactobacilles (qui améliorent la digestion et l’absorption intestinale) et peut donc réduire le risque d’affection intestinale.
Cette algue permet de combattre l’ anémie ( notamment celle liée au manque de fer) grâce à lagrande quantité de fer dont elle contient (20 fois plus que les épinards ou le foie de boeuf).

Cette micro-algue contribue à réduire l’ effet neurotoxique provoqué par les métaux lourds (ingérés via les aliments) comme le mercure, le plomb et l’ arsenic.

En ce qui concerne la perte de poids, très peu d’informations scientifiques sont disponibles sur l’effet de la spiruline chez les humains. Malgré les nombreuses publicités vantant les mérites de cette algue pour faire maigrir, ainsi que les campagnes de marketing faisant d’elle un coupe faim enrichi en vitamines, nous ne pouvons pas dire avec certitude qu’elle aide à perdre du poids (en l’absence d’études scientifiques sérieuses).

Mise en garde et effets secondaires

 

Les personnes suivantes ne devraient pas prendre de spiruline :

personnes atteintes de hyperparathyroïdie, personnes sérieusement allergiques aux algues, personnes qui ont de la fièvre, personnes souffrant de phénylcétonurie (une maladie génétique), femmes enceintes ou qui allaitent (par précaution puisqu’il n’existe pas d’études prouvant que cette algue leur soit inoffensive).

Si vous mangez trop de cette micro-algue sans y être habitués, vous pourriez avoir des maux de tête. Il faut donc vous habituer à sa consommation progressivement. Il est conseillé de la consommer après en avoir parlé à votre médecin habituel.

⚠⚠⚠

La spiruline bonne complémentation en b12 pour les végétaliens ?

Malgré les nombreuses publicités abondant dans ce sens : non !

Selon les études réalisées et la société Végane française, la vitamine B12 contenue dans la spiruline n’étant tout simplement pas biodisponible, ne permettrait ni de prévenir ni de réduire les carences du à une alimentation végétalienne .

Se procurer une spiruline française de qualité :

http://www.spiruliniersdefrance.fr/

source : http://www.spiruliniersdefrance.fr/
<p>Source&nbsp;: <a href= »http://www.nana-turopathe.com/spiruline-bienfaits-idees-recues/ »>Spiruline, bienfaits et idées reçues – Nana Turopathe</a></p>

Le dépoussiérant pour les meubles fait maison

depoussierant fait maison.jpg

Les ingrédients pour un litre de dépoussiérant : un litre d’eau, une noisette de savon noir, 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus ou de pamplemousse.

La recette : diluez le savon dans un litre d’eau et versez le mélange dans un flacon avec vaporisateur. Pour finir diluez quelques gouttes d’huile essentielle.

La pierre d’argile maison — via celinetambouille

On ne la présente plus, la pierre d’argile, c’est un peu le remède miracle pour ressusciter le salon de jardin en plastique, ou la vitre de l’insert.

Mais on en trouve à tous les prix, un peu partout , et un peu avec n’importe quoi dedans d’ailleurs…

La pierre d’argile, c’est quoi ?

C’est de l’argile, du bicarbonate de soude, un peu de savon noir et des huiles essentielles pour parfumer/purifier. Et c’est tout !!! Si y’a des trucs zarbs dans la compo ou si elle est carrément pas claire, fuyez !!!

Sinon, on peut faire la sienne, et pour presque rien….

 

Recette de la pierre d’argile maisonDSC08508

Il faut :

  • 1 boite ronde
  • de l’argile blanche (2 cuill à soupe)
  • du bicarbonate en poudre (pas celui qui fait des microbilles) (2 cuill à soupe)
  • du savon noir clean (j’en ai trouvé un, label « nature et progrès », un scoop !!! Marque Sanybio, fabriqué en Suisse, environ 6€ le litre) (1 cuillère à soupe)
    sku104643 1
  • des huiles essentielles : citron, iary, eucalyptus, menthe, tea tree, niaouli, lavande, … ou comme tu veux !!
  • 1 éponge d’une ancienne pierre d’argile, ou une éponge à aquarium. ça ressemble à ça  ==>

 

 

Réalisation :

mélanger les poudres dans la boite, puis aj

DSC08511

outer le savon noir, et mélanger encore. Si la pâte n’est pas homogène (grumeaux, bouloches, …) ajouter 1 cuill à café d’eau, puis bien remélanger. Remettre de l’eau si ce n’est toujours pas bon. Ajouter ensuite les HE : 5 gouttes de citron et 5 gouttes de Iary pour moi. Mélanger encore, tasser et lisser la surface.

Ensuite, il suffit de placer le pot ouvert au soleil 2 jours ou sur un radiateur en hiver.

Pour l’emploi, tu humidifies l’éponge, tu frottes sur la surface de la pierre pour former un peu de pâte lavante, tu laves et tu rinces bien (Si un film blanc apparait, c’est que ce n’est pas bien rincé ^^).

DSC08514

 

via La pierre d’argile maison —

Savon maison à l’huile d’amande douce et à la lavande 

Pour 6 savons, il nous faut :

-500 g de Melt and Pour

-45 g d’huile d’amande douce (environ 3 cuillérées à soupe)

-30 gouttes d’huile essentielle de lavande officinale

-40 gouttes de vitamine E pour la conservation

Mode d’emploi :


-On détaille le savon en copeaux, on le verse dans un récipient et on le fait fondre au bain-marie à feu très doux, en mélangeant souvent.

-Pendant ce temps, on met dans un petit récipient l’huile d’amande douce et l’huile essentielle de lavande officinale, et la vitamine E. On mélange le tout.

-On verse la préparation encore tiède dans les moules et on laisse reposer quelques heures

Recette : Pain de seigle Bio maison

Recette : Pain de seigle Bio maison

21 févr. 2017

IMG_0019.JPGIngrédients :

– 300g de farine complète de blé T 160
– 120g de farine de seigle
– 2 càc de bicarbonate alimentaire
– 50g d’avoine
– 3 yaourt bio ( 125g chacun)
– 1 càc de sel fin
– 1 oeuf

1) Préchauffer le four à 180°C
2) Dans un bol mettre le yaourt et l’œuf. Mélanger afin d’obtenir un mélange homogène;
3) Dans un saladier mettre les farines, l’avoine, le bicarbonate et le sel. mélanger;
4) Ajouter le contenu du bol dans le saladier et pétrir jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Faire une boule;
5) Mettre la boule sur une plaque de cuisson et l’aplatir un peu. Fariner un peu et dessiner une croix sur le dessus. Laisser cuire 45min.

Valeur nutritive pour 1 pain:

CALORIES LIPIDES PROTEINES GLUCIDES SUCRES FIBRES
1917 kcal 31 g 76 g 317 g 27 g 159 g

 

 

via Recette : Pain de seigle Bio maison — Mon partage d’expériences

Huile de massage Coup de froid

Nourrissant, protecteur, défenses naturelles, fortifiant, purifiant, réconfortant, apaisant, respiratoire

Ingrédients 

55 ML d Huile végétale Amande douce BIO

20 gouttes de’Huile essentielle Romarin verbénone BIO

40 gouttes d’ Huile essentielle Eucalyptus globulus BIO

20 gouttes d’ Huile essentielle Ravintsara BIO

BIENFAITS : Nourrissant, protecteur, défenses naturelles, fortifiant, purifiant, réconfortant, apaisant, respiratoire
CONSERVATION :  ~6 mois (réalisé dans de parfaites conditions d’hygiène et stocké à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière).

Préparation 

  1. Transférez tout les ingrédients dans un bol. Mélangez.
  2. Transférez la préparation dans votre flacon à l’aide de la seringue.

 

 

La recette est proposée à titre indicatif. La réalisation de cette recette est sous la responsabilité de l’utilisateur et n’est pas destinée à des fins commerciales ni gracieuses. Vous pouvez utiliser les mêmes ingrédients pour réaliser les préparations de votre choix. Ne pas utiliser les ingrédients purs sur la peau. Faites toujours un test d’application dans le pli du coude avant utilisation.

Beauté : 3 soins naturels fait maison

Pour être douce et satinée, notre peau doit respirer. Gommages naturels, gommages soins, il y en a pour tous les goûts

Gommage du corps

gommagecorpastuce degrandmere.jpg

  1. Mélanger une cuillère à soupe d’huile végétale (olive, amande douce, argan…)
  2.  une cuillère à soupe de sucre
  3.  une autre de miel.

Contre les mains sèche

gommage maison main astucedegrandmere1

La banane

  1. Faites une purée de bananes
  2.  mélangez avec 50 g de beurre avant de l’appliquer sur les mains.
  3. Laisser poser 10-15 minutes, avant de rincer et de sécher.

Mode d’emploi :

  1. Préparation à appliquer avant de se coucher, en évitant de se laver les mains après (juste les rincer ), afin de faire durer les bénéfices.

 

 

Gommage visage au yaourt

massage-visage miel yaourt astucedegrandmere.jpg

  1. un demi-yaourt nature
  2. 2 cuillères à soupe de sucre en poudre
  3.  1 cuillère à café de miel liquide

Mode d’emploi : Dans un bol, on mélange tous ces ingrédients à l’aide d’une fourchette. On applique ce mélange en massage circulaire sur le visage et le cou en insistant sur la zone T (menton, nez, front). Les peaux grasses peuvent ajouter un filet de jus de citron dans la préparation, redoutable contre les points noirs ! On masse longuement le visage jusqu’à ce que le sucre fonde. On rince ensuite à l’eau tiède.

 

Fabriquer un nettoyant bio pour le frigo

Comment fabriquer un nettoyant  pour le frigo

nettoyer son frigo

Ingrédients :

1. 2 cuillères à soupe de bicarbonate
2.le jus d’un demi citron

3. 5 gouttes d’huiles essentielles de citron

Recette :

  1. Remplissez à moitié une bouteille d’un litre  d’eau tiède   
  2. Ajoutez le citron et les 5 gouttes d’huiles essentielles
  3. Ajoutez le bicarbonate de soude et diluez.

Les trucs pour lutter contre les pucerons

Les trucs pour lutter contre les pucerons

Les pucerons sont terribles pour les plantes! Ils s’agglutinent sur les feuilles pour en extraire la sève! Cela a pour conséquence des  feuilles qui se collent et s’enroulent ! Il est possible de traiter les pucerons avec des produits naturels.

Période pour traiter les pucerons
Il faut traiter dès le printemps, lors de l’éclosion des œufs et ce jusqu’à l’automne.

Un traitement régulier contre les pucerons peut vous permettre d’éradiquer leur présence définitivement.

Dégâts causés par les pucerons
Les pucerons s’attaquent en priorité aux plantes affaiblies ou aux jeunes pousses. L’invasion des pucerons, qui piquent la plante pour se nourrir de la sève a pour conséquence :

une diminution de la croissance,
des feuilles flétries,
des branches desséchées,
un feuillage jauni.
Inutile de dire que la plante souffre et risque de mourir à moyen terme. En ce qui concerne les arbres fruitiers ou les potagers, les pucerons entraînent une récolte moins bonne!

La nature étant bien faite, la lutte anti-puceron se passe naturellement. Par exemple, les coccinelles se nourrissent des pucerons. Mais il est toujours bon d’aider un peu la nature …

Il faut donc traiter les pucerons sans attendre.

Les traitements écologiques contre les pucerons
La coccinelle

Traiter les pucerons naturellement et efficacement En premier lieu, nous pouvons utiliser des coccinelles. Ces dernières se nourrissent naturellement des larves pucerons. Il suffit donc de placer des coccinelles ou larves de coccinelles près de nos plantes à traiter.

Elles sont vendues soit adulte, soit à l’état de larves. Les adultes sont d’une utilisation plus facile et moins fragiles mais les larves, très gourmandes en pucerons seront redoutablement efficace !

Le purin d’orties ou de fougères

Le purin d’orties se vend en jardinerie, mais vous pouvez très facilement le réaliser vous-même.

Il suffira de l’utiliser en pulvérisation sur vos plantes.

C’est une solution très efficace et 100% BIO.

Le purin de rhubarbe

De même que le purin d’orties, fabriquer son purin de rhubarbe est simple! Vous pouvez en faire dès avril en utilisant les feuilles de rhubarbe.

Eau savonneuse

Traiter les pucerons naturellement et efficacement Vous pouvez mélanger 1 cuillère à soupe de savon noir liquide ou 150g de savon de marseille en copeaux avec 1L d’eau.

Cette préparation s’utilise en pulvérisation.

C’est très efficace et, utilisé de manière répété, cela peut éradiquer définitivement les pucerons.

Eau et huile d’olive

Comme pour l’eau savonneuse, mélangez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et 1L d’eau. Pulvérisez sur vos plantes.

Les plantes repousse pucerons

Certaines variétés de plantes sont des répulsifs pour les pucerons.

Parmi ces plantes on trouve :

les capucines,
les œillets d’inde,
la lavande,
la sarriette.
Plantez-les dans vos massifs.

Contre les pucerons, des petites astuces

Contre les pucerons, des petites astuces, des potions magiques, des insecticides maison …

Quelques « trucs » pour se débarrasser de ces maudits pucerons qui envahissent lauriers, rosiers et autres de nos belles fleurs ou plantes …..
Vous connaissez d’autres solutions, faites nous en part.

– Fleurs (pas légumes): faire tremper, pendant un jour+une nuit, dans un seau d’eau (de pluie de préférence) un paquet de tabac (le moins cher. .c’est la même chose), filtrer, et asperger toutes les fleurs qui se font manger par les pucerons …  effet garanti, et 100% bio !

– Pour éviter d’avoir des pucerons sur les rosiers, planter au pied, du persil. J’ai essayé, ça marche !

– Plantez dans le pot de vos plantes vertes, des allumettes, la tête dans la terre. Le soufre contenu dans cette dernière sera funeste aux pucerons.

– Pulvérisez vos rosiers avec une « potion » préparée avec des feuilles de lierre macérées dans de l’eau pendant quelques jours. Vous éviterez les pucerons.

–  Mettre de l’eau mélangé à de l’huile d’olive, ça marche, plus un seul puceron, en + cela a nourrit mes plantes ! Essayez ! (Là, tu va me dire que je gaspille l’huile d’olive qui peut servir à bien d’autres choses)
– Solution d’une cuillère à soupe de savon noir dans un litre d’eau à renouveler tous les 15 jours environ.
Mon expérience auprès des rosiers a été vraiment concluante. L’année dernière, j’ai pulvérisé avec un mélange de savon noir avec un beaucoup d’eau. Tout les pucerons ont disparu, j’ai recommencé à chaque invasion et vraiment très bien. Voilà moi pour les rosiers et pucerons.
– Insecticide bio Maison
Cette recette d’insecticide « biologique » devrait permettre de diminuer les infestations dans votre jardin.
Cet insecticide naturel est aussi efficace comme fongicide contre le blanc et la rouille.
Pulvérisez cet insecticide naturel plutôt le matin tôt et laver le feuillage avec de l’eau 15 minutes après application.
Composants
1 litre d’eau
10 à 20 ml de savon
10 à 30 ml d’huile à bébé
10 à 20 ml de bicarbonate de soude
– Pour faire un concentré d’insecticide bio
2 têtes d’ail complètes, couvrir l’ail d’huile sinon ajouter 4 cuillères à soupe d’huile
Laisser macérer 24 à 48 heures
Ajouter 2 cuillères à thé de savon à vaisselle et 4 tasses d’eau pour 4 litres
Utilisation de l’insecticide bio : utiliser dans la proportion de 1 de concentré pour 20 d’eau pour le gazon par exemple. Ne pas hésiter à diluer avec plus d’eau et à appliquer tôt le matin car le soleil peut brûler les feuilles enduites d’huile.

– Une autre recette d’insecticide bio à base d’ail
Il faut prendre 2 gousses d’ail avec 1 oignon et une cuillère de poivre de Cayenne moulu.
Faire macérer le tout dans 1 litre d’eau bouillante pendant une à deux heures puis y ajouter du savon noir (une cuillère).
Laisser le tout macérer pendant une semaine avant de filtrer
Utiliser cet insecticide bio dans votre jardin en vaporisant sur vos plantes pour chasser les pucerons et autres insectes.

– Une recette insecticide, les orties contre les pucerons
Marre des pucerons qui envahissent vos rosiers ?
Pour vous en débarrasser, faites votre propre mixture bio.
Trempez des orties dans l’eau pendant une bonne semaine dans un seau ou un arrosoir. Ajoutez ensuite de l’eau pour diluer la décoction et pulvérisez la sur les plantes à pucerons.

– Le marc de café comme insecticide naturel
Le marc de café est particulièrement efficace contre les pucerons.
Le marc de café agit comme un répulsif, notamment contre les escargots, les fourmis et les limaces.
Notez que le marc de café n’est pas très apprécié des chats non plus.