Recette naturelle d’hydratant miel et avocat

Miel avocat masque

Une crème hydratante est un impératif contre le vieillissement. Elle aide votre peau à retenir l’humidité, elle cache les rides et elle rend votre teint lisse. Le Dr Ordon dit que ses patientes aiment cette recette de pommade parce qu’elle rend leur peau douce et jeune.

Ingrédients :
3 c. à soupe de crème 35 %
¼ avocat
1 c. à soupe de miel

Mode d’emploi :
Placez les trois ingrédients dans un mélangeur et réduisez-les en purée lisse. Appliquez sur votre peau et laissez reposer pendant au moins une heure.

Rincez à l’eau tiède.

Publicités

Le masque peel-off à l’oeuf maison

masque peel off point noir
Pour déloger les points noirs, on recommande souvent les patchs à coller sur son nez, son front ou son menton. Pour réaliser les vôtres à la maison, c’est très simple.

1- Séparez le blanc du jaune d’un œuf frais
2- Avec un pinceau, appliquez le blanc d’œuf sur les zones de votre visage que vous souhaitez purifier. Le blanc d’œuf lisse l’aspect des pores et possède aussi des propriétés astringentes qui peuvent s’avérer utiles.
3- Par-dessus le blanc d’œuf, posez une fine couche de mouchoirs en papier sur les zones traitées.
4- Terminez par appliquer une nouvelle couche de blanc d’oeuf par-dessus le mouchoir en papier.
5- Laissez poser 30 minutes environ, le temps que le mouchoir devienne dur.
6- Retirez le tout délicatement.

 

 

Découvrez la recette naturelle du déodorant maison

decouvrez_la_recette_naturelle_du_deodorant_maison.jpg

Un déodorant naturel et fait-maison en un rien de temps ? C’est possible avec cette recette toute simple, écologique et économique à essayer chez soi.

Le fait maison, garant de la bonne composition d’un produit, tranquillise les consommateurs inquiétés par des étiquettes à rallonge où s’égrènent des composants au nom plus nébuleux l’un que l’autre. A plus forte raison pour ce qui est des cosmétiques : Petrolatum, Caprylyl-alcohol, PEG, PPG (des polymères), Quarternium 15, Quaternium 18 (des conservateurs. C’est du latin, et cela ne nous dit rien qui vaille !

Les déodorants industriels n’échappent pas au débat. Les anti-transpirants contiennent des sels d’aluminium neurotoxiques, mais aussi parfois des produits chlorés, des parfums ou de l’éthanol pour sécher plus vite et prodiguer une plus grande sensation de fraîcheur. Pour les partisans du naturel et les adeptes du “fait soi-même”, Bio à la Une livre une recette de déodorant en stick maison facile et rapide qui ne nécessite qu’une poignée d’ingrédients.

Matériel

Des casseroles pour une cuisson au bain-marie
Deux sticks à déodorant vides
Ingrédients (pour deux bâtons de déodorant)

3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco bio
3,5 cuillères à soupe d’arrow-root en poudre
3,5 cuillères à soupe de cire d’abeille
1,5 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
10 gouttes d’huile essentielle antibactérienne, au choix : lavande, arbre à thé, eucalyptus
10 gouttes d’huile essentielle antifongique, au choix : huile de palmarosa, bois de santal, menthe poivrée
2 cuillères à soupe d’huile de vitamine E pour hydrater la peau
Mode d’emploi

Faites fondre l’huile de coco et la cire d’abeille au bain-marie.

Une fois le mélange homogène, retirez le récipient du feu et ajoutez-y la poudre d’arrow-root, le bicarbonate de sodium.

Incorporez-y enfin les huiles essentielles que vous aurez choisies.

Sans attendre, versez le mélange dans les sticks.
Attention : la préparation se fige en peu de temps, il faut donc réaliser l’opération immédiatement une fois tous les ingrédients mélangés.

Laissez vos sticks ouverts le temps que votre produit déodorant termine de durcir. Et voilà le travail !

Calculer son métabolisme de base.

Calculer son métabolisme de base.

Comment savoir ce que votre corps consomme par jour, vous connaître mieux, avoir une idée plus précise du fonctionnement de votre corps ? Je pense qu’il est important pour certains et certaines d’entre nous de connaitre ces informations. Souvent on se demande pourquoi nous prenons du poids, alors que nous avons l’impression de manger équilibré, sain, healthy, comme il disent . Alors quel est le problème ?

Il peut venir de plusieurs points importants, sachez quand même que le poids perdu ou gagné se fait de façon assez mécanique, assez “mathématique”.

Premier point dont vous entendez parler très souvent surement, votre morphologie. Il existe trois sortes de morphologies principales, et il est fort probable que vous vous retrouviez dans un de cela. Mais nous n’allons pas nous attarder là dessus dans cet article.

Deuxième point, on vous le rabâche aussi, votre métabolisme de base. Voici donc une formule pour calculer de manière relativement juste votre métabolisme de base et avoir une idée de ce que vous devez manger pour atteindre votre objectif;

Pour une femme : MB (métabolisme basal) = ( 10 x poids en kilos ) + (6.25 x taille en cm ) -(5 x âge) – 161

Le nombre obtenu vous donne une idée de ce que votre corps dépense sur une journée, au repos. Il faut ensuite calculer votre dépense énergétique totale, avec votre activité physique comprise.

5 niveau différents sont pris en compte.

Sédentaire: 1.2 x MB

Activité faible: 1.375 x MB (1/3 séances de sport par semaine)

Activité moyenne: 1.55 x MB (3/5 séances )

Activité importante: 1.725 x MB (6/7 séances)

Athlètes, travail très physique: 1.90 x MB

Multipliez donc votre métabolisme de base par ce chiffre pour obtenir une idée du total de vos calories dépensées par jour. Cette valeur est assez précise mais quand même approximative, car plus vous avez de muscles, plus vous brulez de calories au repos par exemple.

A partir de ce chiffre vous pouvez ensuite calculer le poids de chaque nutriments que vous devriez consommer, mais cela fera plutôt l’objet d’un autre article si celui ci vous a plu! N’hésitez pas à me le dire en commentaire, à partager vos impressions etc…

PS: Mes informations et conseils viennent de la chaine GaugeGirlTraining qui est une sorte de SuperNana de la nutrition et du fitness !😀

via Calculer son métabolisme de base. — paresseuse

Le yoga pour améliorer sa posture — Fit Malvi

Bien se tenir nous fait paraitre plus grand, plus mince et plus confiant. Malheureusement, il peut nous arriver d’être tellement absorbés par nos activités quotidiennes que l’on en oublie les bons mouvements, que se soit pour marcher, s’asseoir et parfois même pour dormir.

via Le yoga pour améliorer sa posture — Fit Malvi

Courir est bon pour le mental, voici pourquoi

Courir est bon pour la santé mentale, de nombreuses études le prouvent. Encore faut-il savoir courir, et ne pas trop forcer.

shutterstock_308637545_visuel.jpg

Il faut courir au moins une demie-heure

D’abord, il faut savoir courir. Courir vite, mais pas longtemps, ne sert à rien ! En effet, ce n’est qu’au bout d’une demie-heure de course à pied, à un rythme raisonnable pour ne pas être essoufflé trop rapidement, que le corps se met à sécréter des endorphines.

Les endorphines sont des hormones sécrétées par notre organisme dans certaines situations, comme par exemple, pendant et après une relation sexuelle de qualité, ou donc, pendant et après un effort sportif. Ces endorphines inondent le cerveau et… lui font du bien ! C’est ça, cette sorte d’extase, ou en tout cas, de bien-être, qui survient après une étreinte ou un bon jogging. Par ailleurs, pendant la course à pied, pour peu que l’effort demandé soit tout de même suffisamment exigeant, l’esprit est concentré sur l’objectif à atteindre, sur la respiration, sur le rythme. On profite également du paysage, de l’air que l’on respire…

 

Trop courir peut être pire que ne pas courir !

Mais attention ! Trop courir peut produire l’effet inverse ! Chez ceux qui en font trop, les endorphines sécrétées pendant et après l’effort ne suffisent pas à les contenter. Ils sont alors tentés de se remettre à courir, et ne trouvent plus l’extase ou le bien-être que le sport leur procurait avant. On pourrait dire « trop d’effort tue l’effort ». Ensuite, trop courir provoque toute une série de traumatismes : pieds, colonne vertébrale, muscles, tous ces organes souffrent d’être trop sollicités. Les pathologies liées à l’excès de sport ne sont pas une légende !

Si vous aimez courir, ou envisagez de vous y mettre, faites le progressivement, et avec modération !

source : http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=bienfaits-courir-sante-mentale&utm_source=newsletter&utm_campaign=mag-astuces-dormir&utm_medium=mag-03052016&osde=OSD.szatioqmubfhp_iy_gyzhkir_zsu_tu

Pour des aisselles plus belles cet été

Les astuces de Grand- Mère

Pour des aisselles plus belles cet été

Ce sont souvent les femmes qui se rasent au rasseoir qui rencontrent le problème d’aisselles noirs. Il arrive toutefois que cette zone sensible du corps développe de petites allergies causées par un nouveau déodorant inadapté ou tout simplement des irritations qui noircissent pendant de la guérison.

Si vous avez ce problème, ne vous inquiétez pas, vous pouvez utiliser une de nos recettes fait maison :

Mélangez du jus de citron avec un peu de poudre de talc pour bébé sans alcool et sans parfum.
Appliquez le mélange sur les aisselles et laissez agir pendant 15 minutes.
Rincez à l’eau tiède.
Vous pouvez appliquer ce masque fois par semaine. Pour un meilleur résultat, adoptez des déodorants sans alcool.

Voir l’article original

recette de grand-mère anti-acné

Les astuces de Grand- Mère

Vinaigre de cidre :

recette de grand-mère anti-acné
Le vinaigre de cidre retarde l’apparition de boutons et autres points noirs indésirables. Une lotion avec du vinaigre de cidre bio et de l’eau permet de se débarrasser des infections et éruptions cutanées.

Il vous faut :

-du vinaigre de cidre bio

-de l’eau

-un coton-démaquillant ou un coton-tiges

Mode d’emploi :
On verse un peu de vinaigre de cidre bio dans un verre. On imbibe un coton démaquillant ou un coton-tiges qu’on applique sur le bouton ou le point noir. On laisse agir quelques instants. Le coton imprégné d’eau vinaigré va désinfecter les boutons et booster la circulation sanguine. Ce soin est à faire deux fois dans la journée.

Voir l’article original

L’HUILE ESSENTIELLE D’YLANG YLANG CONTRE LES CHEVEUX SECS ET LES CHUTES DE CHEVEUX

Vous utilisez souvent votre sèche-cheveux, vous profitez de l’été ensoleillé ou vous vous faites des couleurs et négligez parfois les soins réparateurs… 

Mais vos cheveux ne tiennent pas le rythme et depuis quelques temps, ils ressemblent à de la paille : vous avez les cheveux secs.

Mais rassurez-vous, grâce aux vertus sans pareil de l’huile essentielle d’Ylang Ylang, vos cheveux retrouveront bientôt souplesse et éclat ! L’huile essentielle d’Ylang Ylang permet aussi de lutter contre la chute des cheveux. Vous l’aurez compris, c’est le produit à avoir dans sa salle de bain !

female face with long beauty hair
beautiful young female face with long beauty hair as background

 

À propos des cheveux secs et des chutes de cheveux

Avec les colorations capillaires répétées, les balayages, lissages, bouclages et utilisations du sèche-cheveux trop fréquents ou une exposition au soleil excessive, nos cheveux sont fragilisés. Les écailles du cheveu ne s’emboîtent plus hermétiquement, ce qui lui donne une surface irrégulière. Le cuir chevelu se durcit et la circulation du sang devient difficile. De ce fait, les cellules germinatives, responsables du renouvellement des cellules à la racine des cheveux, deviennent moins actives et les glandes sébacées ne peuvent plus produire assez de sébum. Moins bien protégés contre les agents atmosphériques et les tortures quotidiennes que nous leur infligeons, nos cheveux secs s’assèchent de plus en plus et leur chute est plus fréquente.

Comment utiliser l’huile essentielle d’Ylang Ylang  pour vos cheveux ?

L’huile essentielle d’Ylang Ylang agit redoutablement contre les cheveux secs et les chutes de cheveux. Encore faut-il savoir comment l’utiliser pour arriver à un bon résultat.

Application cutanée : 

Rien de plus simple, ajoutez une goutte d’huile essentielle d’Ylang Ylang dans une dose de shampoing habituelle, le plus doux possible de préférence, du shampoing pour bébé par exemple. Utilisez votre shampoing à chaque lavage jusqu’à amélioration.

Bon à savoir :

Dans le cas de cheveux trop gras, on lui préférera l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas : 5 gouttes pures sur le cuir chevelu, en massage, 1h avant le shampoing, à renouveler aussi régulièrement que nécessaire.

COMMENT FONCTIONNE L’HUILE ESSENTIELLE D’YLANG YLANG ?

ylang-ylang-cheveux-secs-chute-cheveux
Découvrons la composition biochimique de l’huile essentielle d’Ylany Ylang et les principes actifs qui font d’elle la plus recommandée pour lutter contre les cheveux secs et les chutes de cheveux.

  • Action régulatrice de la sécrétion de sébum :

L’huile essentielle d’Ylang Ylang contient un alcool monoterpénique (linalol). Cette molécule agit en tant que régulateur de la production de sébum (qui protège le cheveu), c’est-à-dire qu’elle fait en sorte qu’il ne soit produit ni trop peu ni en quantité excessive au niveau de l’épiderme et des cheveux. Ceux-ci sont alors protégés le mieux possible contre les attaques qu’ils subissent.

  • Action purifiante :

En outre, les monoterpènes contenus dans l’Ylang Ylang en font un purifiant puissant. Ils ont une action bactéricide, anti-infectieuse et antifongique, et rendent cette huile efficace contre les parasites cutanés tels que les poux, les acariens, les mites et les tiques. Ils éliminent ainsi les bactéries qui sont souvent responsables des cheveux secs.

source : https://www.compagnie-des-sens.fr/ylang-ylang-combattre-cheveux-secs/

Les vertus des baies de genièvre

109511790.jpgLes vertus des baies de genièvre :

Les baies de genièvre sont connu pour ses propriétés diurétique. Elles sont utilisé en cas d’œdème généralisé, de calculs biliaires ou rénaux. Elles ont une action favorable en cas de goutte, d’arthrite et de rhumatismes.

Elles favorisent la venu des règles chez les femmes.

Elles favorisent la digestion, d’où leurs présence dans des plats telle que la choucroute.

Comment utilisé les baies de genièvre pour leurs vertus :

Les baies de genièvre rentrent dans la composition de nombreux plats lourd comme la choucroute, mais aussi le bœuf carotte, pot au feu… avec une saveur de violette.

En infusion, elles favorisent la digestion en stimulant et en tonifiant l’estomac. Elle exerce une action dépurative et stimule une cure printanière. Faire infuser 10g de baie de genièvre pour un litre d’eau bouillante, et prendre une tasse après chaque repas.

 

En vin, elle est diurétique. Broyer 25g de baies de genièvre dans un mortier. Les ajouter à un litre de vin, que l’on met à chauffer jusqu’à ébullition. Laisser macérer 3 jours. Mettre en bouteille et prendre un verre le matin à jeûn.

Elles sont aussi utilisé en externe dans le bain pour lutter contre les rhumatismes, la goutte et les éruptions cutanées. Ajoutez dans le bain 20g de baies de genièvre concassé au préalable.

Histoire et origine des baies de genièvre :

Les baies de genièvre sont issue d’un arbuste pouvant atteindre 3 à 6 mètre de hauteur.

C’est par un Égyptien qu’a été écrit la première recette médicinale pour éliminer le ver solitaire, par la suite on lui a découvert différente vertus. Dans l’Antiquité et le Moyen Age, elle fut un alcool très priser.