Trucs et astuces pour baisser l’indice glycémique de vos repas — Mahayana

L’indice glycémique n’est pas une mesure fixe, de nombreux paramètres vont faire varier l’IG dans les aliments. Certains y verront une faille ou un défaut. Je préfère considérer ces variations comme un atout supplémentaire. Voici donc les meilleures astuces pour faire baisser l’indice glycémique de vos repas.

Image associée

Je fais des repas complets

Les fibres et les protéines permettront de réduire l’index glycémique global de vos repas. Voilà une raison de plus pour composer des repas complets. C’est-à-dire entrée, plat et dessert et bien équilibré !

Je cuis mes céréales Al Dente

La cuisson augmente l’index glycémique des aliments. Plus vous prolongez la cuisson des pâtes, plus leur index glycémique s’élève.

Je mange froid

L’amidon des pommes de terre et des céréales se modifie en refroidissant. Les pommes de terre mangées froides, en salade, on donc un index glycémique moins élevé que lorsque vous les mangez chaudes. Mesdames et messieurs, à vos salades !

J’ajoute des fibres solubles à mes desserts

Les fibres solubles, comme celle que l’on trouve dans le son d’avoine, ont la faculté d’abaisser l’index glycémique de l’aliment. Elles ont aussi un fort pouvoir rassasiant, ce qui est un sérieux avantage contre les fringales. Vous prendrez bien un petit fromage blanc aux fruits rouges et au son d’avoine pour le goûter ??

Résultat de recherche d'images pour "son d'avoine"

Je pense citron

Ajouter du citron permet de faire baisser l’index glycémique du repas de 25 à 30 % ! Une invitation chez belle-maman ou un repas d’affaires dont vous ne choisissez pas le menu ? Pas de problème, buvez un petit verre d’eau citronnée juste avant le repas !

Résultat de recherche d'images pour "citron"

 

J’ai la banane…. verte !

La banane a un index glycémique différent selon son état de mûrissement. Encore verte, son index glycémique est bas et s’élève quand elle mûri. Alors mangez la banane par les deux bouts mais surtout, choisissez la bien !

 

Les deux astuces que j’utilise moi-même tout le temps depuis 4 semaines sont en roses !!

 

via Trucs et astuces pour baisser l’indice glycémique de vos repas — Mahayana

Publicités

Les bienfaits de l’ail au quotidien — Chercheurs de vérités

Saviez-vous que manger de l’ail à jeûn est très bon pour la santé ? Je vous vois déjà grimacer, en pensant à l’haleine fétide que vous allez avoir, mais pensez un instant aux bienfaits que cela peut vous procurer.

Vous avez sûrement déjà entendu parler des 1001 vertus de l’ail, alors nous allons voir en quoi cela est justifié.

Les gens vous diront sûrement que seule votre grand-mère et ses amies s’adonnent à ce genre de pratique. Cependant, l’ail est en fait très efficace dans la prévention et le traitement de nombreuses maladies, de la façon la plus naturelle qui soit.

Les scientifiques ont mené beaucoup d’études à ce sujet et leurs résultats ont démontré que consommer de l’ail à jeun accroît son effet thérapeutique, ce qui en fait un antibiotique naturel extrêmement puissant. Pourquoi l’ail est-il plus efficace lorsqu’il est mangé juste avant le petit-déjeuner ? Parce que les bactéries sont surexposées, de sorte qu’elles ne peuvent pas se défendre contre son pouvoir.

Les bonnes raisons de consommer de l’ail à jeun

Beaucoup de gens se sont rendu compte que l’ail peut en fait soulager les symptômes de l’hypertension. Il ne fait pas que réguler la circulation, il prévient aussi des problèmes cardiaques et stimule le bon fonctionnement de votre foie et de votre vessie.

L’ail est également efficace dans le traitement des problèmes d’estomac, comme la diarrhée. Certaines personnes déclarent également que l’ail est un remède aux troubles nerveux, ceci uniquement lorsqu’il est consommé à jeun.

Comme je viens de l’expliquer, l’ail est très efficace dans le traitement des maux d’estomac – il stimule une bonne digestion et un bon appétit. L’ail vous aidera également à mieux contrôler votre stress, et donc à éviter que l’estomac ne produise de l’acide lorsque vous êtes stressé.

L’ail est reconnu pour ses bénéfices thérapeutiques dans différents endroits du monde. C’est la raison principale pour laquelle les gens se sont mis à l’appeler aliment de guérison il y a déjà très longtemps.

L’ail et la médecine alternative

Dans la médecine alternative, l’ail est considéré comme étant l’une des nourritures les plus efficaces pour ce qui est de la détoxification. Les praticiens médicaux de cette branche déclarent que l’ail est si puissant qu’il purge le corps des parasites et vers, prévient des maladies comme le diabète, le typhus, la dépression, et même certains types de cancers. L’ail, grâce à sa forte teneur en antioxydants, est également un excellent remède au vieillissement.

Si vous êtes allergique à l’ail, considérez deux choses : ne le mangez jamais cru, et si vous êtes atteint de problèmes de peau, que votre température corporelle est élevée ou que vous souffrez de maux de tête, arrêtez d’en consommer.

Certaines études ont démontré que la consommation d’ail peut parfois provoquer des effets secondaires chez les patients qui prennent des médicaments contre le SIDA/VIH. Faites particulièrement attention à ce virus et soyez extrêmement prudent. Assurez-vous que l’ail est sans danger pour vous avant de commencer à en consommer. Parlez-en à votre médecin, de préférence un médecin qui connaît les thérapies naturelles, pas ceux qui ne font que prescrire des médicaments.

Même si l’ail a une odeur et un goût fort, ne vous privez pas de profiter de ses avantages sur la santé. Les suppléments à l’ail sont un très bon substitut à l’ail cru, et vous profiterez de ses avantages même sous cette forme. Au cas où l’ail cru pur vous fait peur, incorporez-le à un plat, tout en évitant de le faire cuire, bien entendu, auquel cas il perdrait ses propriétés.

Les autres avantages de l’ail sur la santébienfaits-ail-sante.jpg

L’ail est bénéfique aux voies respiratoires : c’est un remède très efficace pour prévenir et guérir la tuberculose, l’asthme, la pneumonie, la catarrhe, la bronchite chronique, la congestion pulmonaire et la toux.

En cas de tuberculose, essayez ce traitement à base d’ail. Mangez une tête d’ail entière au cours de la journée. Divisez-la en quelques portions et consommez-la de la manière que vous jugez préférable. Vous obtiendrez les meilleurs résultats si vous la mangez crue ou légèrement dorée au four.

L’ail permet de préparer une très bonne sauce quand il est combiné à un jaune d’œuf et un peu d’huile. Évitez de faire bouillir la mixture, ce qui ferait perdre à l’ail un grand nombre de ses vertus thérapeutiques.

Préparez une infusion à base d’ail si vous souhaitez traiter une maladie des bronches

Vous utiliserez 200 grammes d’ail, 700 grammes de sucre roux et 1L d’eau. Faites bouillir l’eau avec l’ail, et ajoutez-y le sucre. Prenez trois cuillères à soupe par jour de cette décoction.

L’extrait d’ail, très efficace pour prévenir la bronchite chronique

Vous aurez besoin de 40 grammes d’ail et de 100mL d’alcool à 45 %. Hachez l’ail et mettez-le dans la bouteille, versez-y ensuite l’alcool. Fermez bien. Laissez reposer pendant cinq à six jours, et tirez de toutes vos forces. Prenez une tasse de ce remède chaque jour, qui peut être conservé pendant longtemps.

Vous pouvez utiliser le même remède pour traiter la catarrhe et l’asthme. Pour traiter ces maux, ajoutez 15-30 gouttes de cette décoction dans de l’eau chaude. Si vous n’arrivez pas à supporter l’odeur et le goût, ajoutez-y de l’extrait de menthe. De cette façon, vous changerez également son potentiel. Attention tout de même à la menthe poivrée, qui peut donner la diarrhée.

L’ail peut également être utilisé pour des applications externes. Utilisez-le comme cataplasme sur l’abdomen pour soulager du froid. Appliquez-le directement sur une piqûre ou morsure toxique d’animal. De petites quantités d’ail vous aideront à vous débarrasser des verrues, et ces excroissances cutanées tomberont sans douleur. Vous pouvez l’utiliser pour soulager divers maux de dents. La seule chose que vous avez à faire et d’en déposer un petit morceau sur la dent qui vous fait mal.

La liste de ses propriétés thérapeutiques paraît sans fin. L’ail soigne les hémorroïdes, la constipation et les douleurs de l’oreille. Si vous voulez soigner des hémorroïdes ou la constipation, faites bouillir de l’eau en y ajoutant une quantité généreuse d’ail.

Conservez la décoction dans un contenant qui vous permettra d’inhaler la vapeur. Inhalez jusqu’à ce que l’eau refroidisse. Pour traiter des douleurs le l’oreille, essorez un peu du jus d’ail et mettez-en une ou deux gouttes dans l’oreille douloureuse.

N’oubliez pas, l’ail procure a un grand nombre de bienfaits sur la santé et vous protégera tant que vous en mangez régulièrement. Utilisez ses propriétés thérapeutiques tous les jours, et vous constaterez sûrement des améliorations dans votre santé globale.

Sources et références :

http://steptohealth.com/eating-garlic-empty-stomach-good/

http://optimizedindividuals.com/garlic-in-the-morning-to-you/

http://www.healthdigezt.com/why-is-eating-garlic-on-an-empty-stomach-good/

https://www.healthtap.com/topics/eating-raw-garlic-on-empty-stomach

http://www.happycow.net/blog/the-benefits-of-raw-garlic/

image d’en tête

via Les bienfaits de l’ail au quotidien — Chercheurs de vérités

HOME – 8 astuces de grands-mères

Après avoir encombré nos placards d’innombrables produits d’entretien, tous plus «formidables» les uns que les autres, on ouvre notre esprit sur le bien-fondé de posséder une telle multitude de flacons, et l’on s’interroge de leur impact sur notre environnement…

Il revient alors à notre souvenir que le foyer de nos grands-mères était toujours reluisant, et pourtant leur placard ne débordait pas. Quels étaient leurs secrets ?

Petit voyage dans le temps pour redécouvrir leurs recettes   😀

 recette04  recette05

RECETTE n°1 – Une robinetterie sans calcaire

Voici une solution simple, naturelle et efficace :

Coupez un citron en deux, frottez votre robinet sous tous les angles et essuyez avec un chiffon doux pour éliminer la pulpe, vous verrez qu’il aura retrouver sa brillance d’antan.

RECETTE n°2 – Des murs sans moisissures

Pour s’en débarrasser, il faut tout d’abord nettoyer avec une brosse ou une éponge humidifiée de vinaigre blanc.

Et ce, jusqu’à disparition de toute trace noire.

RECETTE n°3 – Une argenterie sans tache

Retrouvez des couverts parfaits sans craindre l’intoxication grâce à ces deux recettes.

  • Pour les taches : à l’aide d’un chiffon humide saupoudré de bicarbonate, frottez vos couverts, rincez et essuyez.
  • Pour le « vert-de-gris » : plongez vos couverts dans du vinaigre chaud, laissez tremper puis essuyez à l’aide d’un chiffon doux.
RECETTE n°4 – Un carrelage ancien ravivé

Les vieux carrelages sont pleins de charme, mais pas toujours faciles à raviver…

  • Carrelage grès : nettoyez à l’aide d’une éponge humide saupoudrée de bicarbonate, rincez.
  • Terre cuite : mélangez une cuillère à soupe de jus de citron avec un demi-litre d’eau, frottez et essuyez.
  • Carreaux de ciment : brossez le carrelage l’eau de cuisson de vos pommes de terre.

recette01 recette02

RECETTE n°5 – Des baies vitrées sans traces

Dans un pulvérisateur, mélangez du vinaigre blanc (300ml) avec un peu d’eau (100ml) et rajoutez quatre gouttes de produit vaisselle.

Nettoyez avec ce mélange, passez une raclette et finissez en essuyant avec un chiffon doux.

RECETTE n°6 – Des araignées repoussées

2 recettes à associer (ou pas) :

  • Mettre au quatre coins des pièces des marrons coupés en deux : ils ont le don d’être un très bon répulsif (par contre, si vous avez des enfants en bas âge, optez pour l’autre solution car les marrons sont très toxiques).
  • Pulvériser toutes les ouvertures de la maison avec du vinaigre blanc (action à renouveler régulièrement).
RECETTE n°7 – Des bouquets conservés plus longtemps

Pour lui assurer une durée de vie un peu plus longue, mettez-le dans un demi-litre d’eau avec deux cuillères à soupe de vinaigre blanc et trois cuillères à soupe de sucre en poudre.

RECETTE n°8 – Une vitre de poêle impeccable

À l’aide d’un journal humidifié et trempé dans la cendre, frottez la vitre jusqu’à disparition des parties noircies. Puis finissez en frottant avec un autre papier journal juste humidifié.

A faire assez régulièrement pour éviter que l’encrassement ne soit trop important.


ANNE-SO LA BRETONNE

Après avoir encombré nos placards d’innombrables produits d’entretien, tous plus «formidables» les uns que les autres, on ouvre notre esprit sur le bien-fondé de posséder une telle multitude de flacons, et l’on s’interroge de leur impact sur notre environnement…

Il revient alors à notre souvenir que le foyer de nos grands-mères était toujours reluisant, et pourtant leur placard ne débordait pas. Quels étaient leurs secrets ?

Petit voyage dans le temps pour redécouvrir leurs recettes   😀

 recette04  recette05

***

RECETTE n°1 – Une robinetterie sans calcaire

Voici une solution simple, naturelle et efficace :

Coupez un citron en deux, frottez votre robinet sous tous les angles et essuyez avec un chiffon doux pour éliminer la pulpe, vous verrez qu’il aura retrouver sa brillance d’antan.

RECETTE n°2 – Des murs sans moisissures

Pour s’en débarrasser, il faut tout d’abord nettoyer avec une brosse ou une éponge humidifiée de vinaigre…

View original post 343 mots de plus

– DIY – Baume du tigre naturel, vegan et fait maison. — My green karma

Le baume du tigre est un onguent (mélange d’huile et de cire) de la pharmacopée chinoise. Traditionnellement, il s’agit d’un mélange à base de Camphre et de menthol qui, appliqué en externe vient soulager les douleurs musculo squelettique.

Le problème, c’est qu’à l’heure actuelle, la majorité des baumes  proposés dans le commerce sont fabriqués à partir d‘huile minérale ( de pétrole). Alors quand tu te tournes vers les astuces naturelles pour soulager tes maux de dos, ce n’est pas pour te mettre du « pretolatum » et du « parrafinium liquidum » sur la peau, non ? Voilà pourquoi aujourd’hui je te propose ma version végane, et faite maison du baume du tigre. 100% naturelle et hyper efficacedixit la nana qui a 30 ans s’est fait opérer des cervicales et qui est une abonnée des cervicalgies chroniques.


La recette du Tigrou baume 🐯.

Les ingrédients pour 30 g (ou ml).

  • 5 g de cire de soja (non-OGM)
  • 10 g de beurre végétal de cacao
  • 10 g de macérât huileux d’Arnica
  • 5 g de macérât huileux d’Immortelle
  • 1 g de menthol en cristaux
  • Facultatif : 2 gouttes de vitamine E

Les huiles essentielles.

  • 20 gouttes d’HE de Gaulthérie 
  • 5 gouttes d’HE de Giroflier
  • 10 gouttes d’HE de Menthe Poivrée
  • 10 gouttes d’HE de Camomille Romaine
  • 10 gouttes d’He de Lavande Aspic

Tu le sais maintenant, ce n’est pas dans mon habitude de proposer des recettes à base d’huiles essentielles. Je fais souvent en sorte que l’huile essentielle soit un ingrédient facultatif de mes recettes. Ici, les huiles essentielles sont utilisées à des fins thérapeutiques et sont donc indispensables

⚠️ Il faut donc prendre toutes les précautions d’usage des huiles essentielles et se renseigner sur les contre-indications de ces dernières : interdit aux femmes enceintes et/ou allaitantes, aux enfants de moins de 7 ans et aux personnes malades (du sang , cœur, rein, tension, diabète, …). La réaction allergique n’est pas à écartée, le test d’allergie prend tout son sens. Il faut vraiment que je rédige cet article sur les dangers des huiles essentielles et leurs précautions d’utilisation. Le menthol étant un élément allergisant, l’usage de gants, lunette et masque de protection sont préconisés, pareil pour le test dans le pli du coude.


Le matériel.

  • Un bain marie
  • Une balance
  • Un pot stérilisé de 30 ml
  • Un fouet stérilisé (ou petite cuillère).

Les règles d’hygiène sont toujours les mêmes dans la tambouille maison. Mains propres, plan de travail, ustensiles, récipients et contenants désinfectés. Là aussi, un article pourrait t’être utile ? T’en penses quoi ?

La réalisation.

  1. Au bain-marie, fait fondre ta cire végétale et ton beurre de cacao.
  2.  Ajoute le menthol, coupe le feu et ajoute les huiles végétales. Mélange.
  3. Une fois que la préparation a un peu refroidi, ajoute la vitamine E.
  4. Ajoute ensuite tes huiles essentielles.
  5. Transvase dans ton pot et réserve au frais. La préparation va se solidifier rapidement.

Tu peux conserver ton Tigrou baume au moins 3 mois. Ici, il ne fait jamais long feu, c’est un indispensable, un classique que j’ai quasiment tout le temps sur moi.


Zoom sur la synergie d’huiles essentielles.

L’huile essentielle de Gaulthérie couchée est utile ici pour ses propriétés anti-inflammatoires et anti rhumatismale. Elle chauffe localement le muscle et aide à calmer la toux.

L’huile essentielle de Giroflier est anesthésiante. Elle a par ailleurs une action stimulante sur le système nerveux. Attention cependant à son usage prolongé vu qu’elle est très irritante pour la peau (d’où la nécessité du test de réaction dans le pli du coude).

La Menthe Poivrée est un puissant analgésique et anesthésiant. Elle a aussi une action chauffante et/ou réfrigérante. Attention, car elle est toxique pour les bébés et les personnes âgées même en usage externe, elle est aussi dermocaustique (irritante pour la peau)

La Camomille Romaine apaise le système nerveux : elle détend, dénoue, calme les spasmes  nerveux et musculaires. Elle est anti-inflammatoire, calme les nerfs. Elle a aussi la particularité d’être anti-allergie et de n’avoir que peu (voire pas du tout) de contre-indications.

La Lavande Aspic et ses propriétés antidouleurs, est parfaite pour calmer les névralgies. Elle facilite la toux et stimule l’immunité.

Je radote, mais du fait de la présence des huiles essentielles, il est interdit d’utiliser ce baume sur une femme enceinte ou allaitante, sur un enfant de moins de 7 ans. Et il est important de réaliser un test d’allergie 24h avant la première utilisation.

Les usages du baume du tigre.

Utile pour beaucoup de choses grâce aux propriétés des huiles essentielles et du mélange huileux arnica/immortelle, ce baume du tigre t’accompagnera souvent. Parfait en cas de douleurs musculaires et articulaires, et même pour traiter une migraine (en application sur les tempes) ou pour dégager les voies respiratoires (en application sur le plexus solaire ou sous les marines), pour soulager une inflammation ou une piqûre d’insecte et même, une brûlure ou une anxiété légère.

Avec ton baume du tigre vegan et naturel, tu vas donc pouvoir soulager bon nombre de petits et gros bobos. Ici, il s’avère très efficace contre les névralgies légères (cervicalgie et lombalgie). J’applique une noisette de baume en massant légèrement la zone douloureuse. Tu peux aussi coupler l’application du baume et le cataplasme d’argile (combo parfait en cas de déchirures musculaires, entorses ou luxation).

via – DIY – Baume du tigre naturel, vegan et fait maison. — My green karma

Gratin de chou fleur

gratin-de-chou-fleur

INGRÉDIENTS

  • 1 gros chou fleur
  • 75 g de gruyère râpé
  • 1,5 l de lait
  • 1 c. à soupe de farine
  • 40 g de beurre
  • sel, poivre

 

PRÉPARATION

ÉTAPE 1 : Épluchez le chou fleur, lavez-le et détaillez-le en bouquets. Beurrez un plat à gratins.

ÉTAPE 2 : Mettez dans une cocotte minute 3 dl d’eau, mettez le chou fleur dans le panier rigide et faites cuire à la vapeur 5 min à partir de la mise en rotation de la soupape.

ÉTAPE 3 : Sortez le chou fleur, gardez 1 dl d’eau de cuisson met le chou dans le plat à gratins.

ÉTAPE 4 : Faites fondre le beurre dans une cocotte, ajoutez la farine et laissez cuire 1 min en mélangeant. Puis, hors du feu, ajoutez le dl de jus de cuisson du chou et le lait en mélangeant. Remettez sur le feu et amenez à ébullition en mélangeant continuellement.

ÉTAPE 5 : Laissez épaissir un peu et ajoutez 50 g de gruyère, laissez ensuite fondre puis nappez le chou fleur. Parsemez le plat du reste de gruyère, mettez sous le gril pour dorer et servez bien chaud.

 

Comment faire un grog contre la grippe ?

grog cannelle contre la grippe.jpg

En cas de grippe ou de maux de gorge, ce grog sans alcool est un remède de grand-mère très populaire !

Remède de grand-mère

  1. Faites bouillir l’eau dans une casserole.
  2. Versez l’eau chaude dans votre tasse et mettez-y les clous de girofle et le bâton de cannelle.
  3. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  4. Ajoutez-y le jus de citron et le miel.
  5. Filtrez les clous de girofle et buvez votre grog sans alcool.
  6. Buvez un grog par jour jusqu’à guérison.

Ingrédients

  • 250 ml d’eau
  • Un bâton de cannelle
  • 2 clous de girofle
  • 1/2 citron
  • 1 c. à soupe de miel

Équipement

  • Une tasse
  • Une casserole

 

Chayotte sautée à l’ail et au thym

Préparation : 15 minutes        

Cuisson: 25 minutes

Ingrédients:

  • 4 chayottes
  • 1 gousse d’ail

  • 1 branche de thym frais

  • sel et poivre du moulin

  • huile d’olive

chayotte2

  1. Lavez les chayottes. Coupez-les en deux dans le sens de la hauteur puis encore en deux.
  2. Enlevez le noyau qui se trouve au centre.
  3. Placez-les dans une casserole avec la peau et faites cuire à la vapeur pendant 20 minutes.
  4. Epluchez la gousse d’ail et pressez-la. Lavez le thym.
  5. Laissez refroidir les chayottes, enlevez la peau et coupez-les en dés.
  6. Dans une poêle, versez un filet d’huile d’olive.
  7. Faites revenir les dés de chayotte avec l’ail pressé pendant 5 minutes.
  8. Ajoutez le thym, salez et poivrez.

Contre les mauvaises odeurs (tabac, cuisine, renfermé…)

Contre les mauvaises odeurs (tabac, cuisine, renfermé…)

Fritures, tabac, renfermé… Les mauvaises odeurs s’incrustent partout : dans les tapis, les placards, les poubelles, les vêtements… 15 astuces ultra efficaces pour s’en débarrasser, sans polluer, ni risque pour la santé, et qui parfument délicieusement la maison !

Orange, clou de girofle : contre l’odeur de renfermé
Se débarrasser d’une odeur de « renfermé », c’est facile ! Il suffit d’acheter une orange et des clous de girofle ! En pratique : Passer un ruban autour de l’orange (comme un œuf de Pâques) afin de pouvoir l’accrocher là où on souhaite désodoriser. Planter ensuite le maximum de clous de girofle dans l’écorce du fruit (sans trop les serrer pour qu’ils ne tombent pas quand l’orange va se rétracter en séchant). Les multiples composés organiques volatiles présents dans le zeste vont être libérés dans l’air. Laisser le fruit pendu pendant 1 mois dans un endroit sec et plutôt frais. Renouveler si nécessaire. Le petit plus : Cette astuce est aussi antimite ! A noter : L’orange peut être remplacée par un citron ou un pamplemousse.

Réfrigérateur : optez pour le bicarbonate !
Remède de grand-mère efficace pour désinfecter, récurer ou encore assainir, le bicarbonate de soude peut aussi désodoriser efficacement votre réfrigérateur ! En pratique : Verser 100g de bicarbonate de soude sur une coupelle et la déposer dans un coin du réfrigérateur. Laisser agir et renouveler dès que les mauvaises odeurs reviennent ! Le petit plus : Cette recette peut être employée pour désodoriser le congélateur. Le bicarbonate de soude peut aussi être saupoudré sur une planche à découper pour ôter les odeurs persistantes d’oignon, d’ail… Il suffit de le laisser poser 15 minutes et de rincer à l’eau tiède.

Zestes d’agrumes : pour désodoriser les placards

Citron, orange, mandarine, pamplemousse… Ne jetez plus leur pelure ! Gardez-les pour désodoriser vos placards, armoires, commodes… et tout autre meuble fermé ! Leurs zestes renferment de nombreuses molécules odorantes qui parfument agréablement. En pratique : Découper les zestes des agrumes et les enfermer dans un sachet de coton, de lin ou une gaze. Accrocher ce dernier dans l’endroit à désodoriser et laisser diffuser. Secouer de temps en temps les zestes et renouveler dès qu’ils ne sentent plus. Le petit plus : Ce cocktail d’agrumes a aussi l’avantage d’assainir l’air !

 

Eucalyptus : contre les odeurs de cuisine
Viande grillée, choux, oignons frits… La cuisine est LE lieu de la maison où se concentrent bon nombre d’odeurs désagréables et persistantes ! Pour les chasser, utilisez l’huile essentielle d’eucalyptus radié. Elle donne en plus une délicieuse odeur naturelle de propre ! En pratique : Après avoir fini de cuisiner, déposer 4 à 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur une soucoupe et la placer près d’une source de chaleur. On peut aussi diffuser l’huile essentielle via un diffuseur électrique. Dans ce cas, suivre les indications du fabricant, en ne dépassant pas 30 gouttes d’HE par utilisation pour 15 à 30 minutes maximum. Le petit plus : Cette huile essentielle est aussi antivirale, antibactérienne, décongestionnant et expectorante.

Citron : pour désodoriser le micro-ondes
Comme le réfrigérateur, le micro-ondes concentre facilement les mauvaises odeurs… et les retient. L’huile essentielle de citron, heureusement, les absorbe efficacement. En pratique : Pour absorber les mauvaises odeurs du micro-ondes, laisser sa porte ouverte pendant au moins 12 heures, puis verser 3 gouttes d’essence de citron (huile essentielle extraite par pression du fruit) dans un bol d’eau et faire chauffer pendant 3 minutes dans le micro-ondes. A renouveler aussi souvent que nécessaire. Le petit plus : « Le citron est aussi un très bon antiseptique atmosphérique et participe à l’assainissement », explique Danièle Festy, pharmacienne spécialiste de l’aromathérapie.

 

Sapin et pin : pour une bonne odeur de frais !
Envie d’une bonne odeur d’air frais ? Optez pour les huiles essentielles de pin maritime, de sapin baumier, de sapin de Sibérie et d’eucalyptus radié ! En pratique : Mélanger à parts égales les quatre huiles essentielles et diffuser chaque jour pendant une demi-heure. Vous pouvez déposer le mélange sur une soucoupe placée près d’une source de chaleur, sur un coton, un cube de bois, des pierres poreuses ou utiliser un diffuseur électrique. Dans ce dernier cas, veillez à ce que les huiles ne chauffent pas à plus de 45°. « Trop de chaleur peut fragiliser ou même détruire leurs principes actifs », explique Danièle Festy, pharmacienne et spécialiste de l’aromathérapie. Le petit plus : Ce mélange est bon pour les voies respiratoires.

Menthe : pour désodoriser les chaussures
Pour en finir avec les mauvaises odeurs qui persistent dans les chaussures, essayez l’huile essentielle de menthe poivrée. « Elle donne un parfum agréable et diminue les bactéries responsables des ces odeurs désagréables », explique Danièle Festy, pharmacienne (Les huiles essentielles à respirer). En pratique : Vaporiser quelques gouttes de l’huile essentielle de menthe poivrée sur les semelles intérieures en fin de journée, ou saupoudrer l’intérieur des chaussures avec du talc contenant 10% d’HE de menthe, avant de les porter. Cette préparation peut être effectuée en pharmacie sur demande. Le petit plus : « L’huile essentielle de menthe poivrée est antibactérienne et antivirale », précise la pharmacienne.

 

Arbre à thé : pour désodoriser la poubelle
La poubelle, c’est LE siège des mauvaises odeurs ! Surtout quand on opte pour les grands contenants et qu’elle n’est pas vidée tous les jours. La solution : l’huile essentielle d’arbre à thé et de lavande. En pratique : Laver et essuyer la poubelle. Verser 1 goutte d’huile essentielle d’arbre à thé + 1 goutte d’huile essentielle de lavande sur un morceau de coton et le poser au fond de la poubelle. Laisser les huiles essentielles se diffuser et renouveler dès que les mauvaises odeurs reviennent ! Le petit plus : « L’arbre à thé est un excellent désinfectant domestique », précise Danièle Festy, pharmacienne dans Guide de poche de l’aromathérapie. Il limite donc du même coup la prolifération bactérienne.

Pamplemousse et vétiver : antitabac !
Quotidiennes ou occasionnelles, les odeurs de tabac sont fort désagréables et tenaces. Pour les faire disparaître, faites appel aux huiles essentielles. En pratique : Dans un flacon de 10ml, mélanger 4ml d’essence de pamplemousse + 2ml d’HE d’eucalyptus radié + 1ml d’HE de menthe des champs + 1ml d’HE de citronnelle + 1ml d’HE de ravintsara + 1ml d’HE vétiver. Diffuser le mélange pendant et/ou après une soirée enfumée. On peut mettre le mélange dans une soucoupe placée près d’une source de chaleur, un coton, un cube de bois, des pierres poreuses ou un diffuseur électrique. Dans ce cas, ne pas dépasser 30 gouttes d’HE par diffusion pour 15 à 30 minutes maximum.

 

Citronnelle : pour désodoriser les tapis
Les tapis sont un nid à poussière… et à mauvaises odeurs ! Pour les désodoriser à fond, la solution, c’est l’huile essentielle de citronnelle de Java ! « Elle est anti-odeurs et assainit l’air ambiant de ses microbes et de sa pollution », explique Danièle Festy, pharmacienne (Ma bible des huiles essentielles). En pratique : Aérer le tapis puis l’aspirer. Mélanger 10 gouttes d’HE de citronnelle + 10 gouttes d’HE de lavande + 10 gouttes d’HE d’arbre à thé + 450g de bicarbonate de sodium. Etaler ce mélange sur le tapis et laisser agir pendant 20 minutes. Passer l’aspirateur à nouveau. Le petit plus : Diffuser 4 à 5 gouttes d’HE de citronnelle sur une soucoupe (à poser près d’une source de chaleur) est aussi anti tabac et anti moustiques !

Des allumettes pour désodoriser les toilettes
Pour chasser rapidement les mauvaises odeurs dans les toilettes par exemple, rien de tel que les allumettes ! En pratique : Il suffit d’allumer et de souffler une ou deux allumettes dans la pièce. Elle libère alors du soufre qui absorbe les odeurs désagréables et désodorise immédiatement. Le petit plus : La technique de l’allumette peut être effectuée dans toutes les pièces de la maison, dans la voiture…

 

Lavande : pour désodoriser les vêtements
Friture, transpiration… Dur dur de s’en débarrasser quand ces odeurs sont incrustées dans les vêtements. Plutôt que de laver et relaver le linge (qui finit par se détendre ou boulocher), ou de l’inonder d’un aérosol anti-odeur acheté en grande surface (riche en composés chimiques à risques), essayez l’huile essentielle de lavande. En pratique : Verser quelques gouttes d’HE de lavande dans une casserole d’eau bouillante. Mettre le vêtement à désodoriser sur un cintre puis le placer au-dessus de la casserole. « La vapeur d’eau très chaude ôte les mauvaises odeurs », explique Danièle Festy, pharmacienne. La lavande apporte quant à elle un parfum léger tout en assainissant les tissus. Le petit plus : La lavande est antibactérienne et antiseptique.

Fabriquer son pot-pourri
Pour désodoriser sans polluer, rien de tel que le traditionnel pot-pourri ! Mais attention, pas question d’acheter du « tout-fait » vendu en grandes surfaces ! La plupart contiennent des parfums de synthèse et donc des substances chimiques à risques ! En pratique : On fabrique soi-même son pot-pourri en optant de préférence pour des pétales de rose, des fleurs de lavande, des bâtons de cannelle ou encore des écorces d’agrumes pour qu’il désodorise plus longtemps. Pour le récipient, on peut choisir une soucoupe, un pot en verre, un bocal… L’important c’est de penser à poser dessus une gaze découpée pour éviter que la poussière ne s’y amasse.

 

Du thym pour désodoriser les sols
Carrelage, vinyle, lino… Pour parfumer vos sols au naturel et imprégner votre intérieur d’une bonne odeur de « frais », optez pour l’huile essentielle de thym ! En pratique : Nettoyer le sol avec de l’eau savonneuse puis ajouter, dans l’eau de rinçage, une dizaine de gouttes d’huile essentielle de thym. Rincer le sol avec cette préparation. Le petit plus : L’huile essentielle de thym est désinfectante. De plus, « elle est antibactérienne et antivirale. Certains de mes clients ont pris l’habitude de la diffuser chez eux tout l’hiver. Ils sont rarement malades et attribuent en partie cette bonne santé à ce geste préventif « , explique Danièle Festy, pharmacienne (Ma bible des huiles essentielles).

Aérer tous les jours
Faut-il le rappeler ? Désodoriser son intérieur, c’est avant tout bien l’aérer ! En clair, on ouvre les fenêtres en grand pendant 20 à 30 minutes tous les jours. A savoir : En été, il est conseillé d’aérer surtout le matin. C’est le moment de la journée où l’ozone (polluant principal de l’atmosphère en cette saison) est au plus bas. En hiver, c’est l’inverse ! On aère le soir et à la tombée de la nuit car les polluants majoritaires de cette période de l’année (dioxyde de soufre et d’azote) y sont alors minoritaires.

Utiliser les huiles essentielles sans risque
Mal utilisées ou mal choisies, les huiles essentielles peuvent être toxiques pour la santé et l’environnement.

Pour éviter tout danger, il faut :

  • Les faire chauffer dans un diffuseur ou près d’une source de chaleur pour qu’elles ne brûlent pas (on oublie donc les brûle-parfum !) – Choisir des huiles essentielles « 100% naturelles » et non celles intitulées « huile parfumée », « huile odorante » ou « mélange à base d’huiles essentielles »
  • Ne pas les mettre dans un flacon en plastique, mais toujours en verre – Les stocker à l’abri de la lumière et de la chaleur – Bien respecter les doses et ne pas les conserver plus de 5 ans

Désodorisant d’intérieur : attention !
Encens Ushuaia, vaporisateur Brise Touch, diffuseurs Lampe Berger… En 2004, l’association UFC Que Choisir épingle 35 désodorisants d’intérieur ! En cause, leur émission de substances chimiques dangereuses pour la santé. Parmi celles-ci, le formaldéhyde et le benzène sont classés par l’OMS comme cancérigènes pour l’homme. Mais aussi du toluène et du naphtalène, des « cancérigènes possibles », du limonène qui est un allergène, ou encore des phtalates, des perturbateurs endocriniens. En 2008, la même association fait un nouveau bilan. Résultat : les 39 désodorisants (bougies, aérosols…) testés sont moins nocifs mais polluent encore trop ! Seuls neuf sont jugés « acceptables ». Conclusion : mieux vaut éviter les désodorisants « industriels » et optez pour du naturel !

 

3 tisanes rapides et efficaces pour soigner un rhume

Le thym

thym

Le thym est une herbe de Provence que l’on a coutume d’utiliser en cuisine pour assaisonner les plats, et leur donner une saveur plutôt méditerranéenne. Il est assez fréquent d’en trouver dans les herbes aromatiques de beaucoup de potagers, ou encore dans les épices des placards de cuisine. Le thym est facilement reconnaissable, il dispose de petites fleurs violettes et à une odeur facilement reconnaissable. Si vous n’êtes pas sûr, frottez une fleur de thym entre vos doigts et sentez, vous devriez avoir les narines qui vous chatouillent légèrement.

En plus d’être facile à trouver, le thym dispose de propriétés antiseptiques et antivirales reconnues depuis longtemps (les Grecs le faisaient bruler à l’intérieur des temples pour les purifier). Son coté expectorant aura pour effet de dégager les voies respiratoires (expulsion du mucus),  alors que son coté stomachique pourra également améliorer la digestion et soulager les douleurs aux ventre. Il est également très efficace pour soulager les maux de gorge, surtout si vous le couplez avec du miel et du jus de citron.

Le thym est l’ingrédient parfait si vous souhaitez purifier votre corps. Il favorise le drainage et l’élimination des toxines et peut donc vous aider à donner un coup de fouet à votre organisme si vous vous sentez fatigué ou affaibli.

Voyons maintenant la recette de l’infusion au thym.

Infusion de Thym

  • Thym
  • Eau Chaude
  • Miel (facultatif)
  • Jus de citron (facultatif)

Faites bouillir de l’eau, puis versez dedans 4 ou 5 branches de thym que vous aurez faites sécher. Laissez infuser entre 5 et 10 minutes. Si vous trouvez le goût un peu fade, vous pouvez rajouter une cuillère à café de miel et un peu de jus de citron. Cela aura pour effet de renforcer l’effet de l’infusion sur votre organisme.

Vous pouvez boire entre 3 et 4 tasses par jour (idéalement entre les repas si vous souffrez de problèmes digestifs), mais il est déconseillé d’en consommer plus, au risque de ne pas avoir les effets attendus. Vous pouvez utiliser du thym séché que vous achetez directement en pharmacie, ou bien le cueillir vous même puis le faire sécher au soleil et en le conservant dans un bocal parfaitement hermétique.

Vous pouvez également consommer le thym en inhalation pour déboucher votre nez et vos voies respiratoires. Faites chauffer une casserole d’eau jusqu’à ébullition, mettez y quelques branches de thym, versez le tout dans un grand récipient et placez votre tête au dessus, tout en vous recouvrant d’une serviette pour ne pas laisser s’échapper la vapeur. Respirez environ 10 minutes.

 

La Sauge

sauge.jpg

 

De même que le thym, la sauge est souvent utilisée en cuisine pour relever les plats, mais elle possède avant tout des propriétés antiseptiques, digestives et énergétiques. Elle aussi est connue depuis longtemps pour son action bénéfique sur le corps, et il est un dicton provencal qui dit : « Qui a de la sauge dans son jardin, n’a pas besoin d’un médecin ». Dans la mythologie, la sauge était appelée « panacée », qui signifie « qui guérit tout ». Elle a toujours été très respectée et très utilisée par les hommes pour ses vertus médicinales.

Son action tonique va permettre à votre organisme de combattre la fatigue provoquée habituellement par les rhumes, tout en faisant tomber la fièvre si vous en avez. Elle permet aussi de soulager les maux de gorge (encore mieux si vous l’associez à du miel), et de réguler la digestion en cas de gros repas.

Infusion de Sauge

  • Sauge
  • Lait chaud
  • Miel (facultatif)

Pour soigner un début de rhume, versez environ 2 grammes de feuilles de sauge dans une tasse de lait bouillant. Laissez infuser 5 minutes puis buvez. Vous pouvez agrémenter l’infusion d’une cuillère à café de miel si vous avez la gorge qui vous gratte.

Vous pouvez consommer 3 tasses par jour pendant une semaine, et utiliser au choix des feuilles de sauges que vous aurez préalablement faites sécher, ou bien de la sauge en poudre. L’idéal étant bien sûr de la cultiver soi même afin de mieux conserver les effets de la plante.

Mise en garde : La sauge est déconseillée aux femmes enceintes et à celles qui allaitent.

 

Le gingembre

gigembre

 

En général lorsque l’on parle de gingembre, on pense à ses vertus aphrodisiaques. C’est vrai qu’il dispose de cette propriété, mais elle ne vous sera pas bien utile pour soigner votre rhume, à part peut être vous mettre en condition pour une pratique qui peut vous faire perdre quelques toxines, mais nous nous égarons du sujet ! Il est d’abord et avant tout, un anti-inflammatoire, un anti-oxydant et même un anti-cancéreux. Il est utilisé depuis plus de 5 000 ans, et il est notamment au coeur de la médecine Ayurvédique Indienne.

Dans le cas de petites affections comme on en connait souvent en hiver, il permet de dégager les voies respiratoires, de faire tomber la fièvre et les maux de tête ou encore de réduire les nausées et les vomissements. On peut s’en servir également pour soulager les maux de gorge, et pour combler un manque d’énergie passager.

Infusion de Gingembre

  • 1g de racines de Gingembre
  • Eau chaude
  • Miel (facultatif)

Réduisez en petits morceaux ou en poudre les racines de gingembre (vous pouvez aussi vous en procurer directement sous cette forme). Faites bouillir de l’eau et versez l’eau par dessus. Laissez infuser une dizaine de minutes, puis vous pouvez boire. Pour adoucir un peu le goût, vous pouvez ajouter une cuillère de miel.

Vous pouvez en consommer 1 tasse 3 fois par jour, sans dépasser cette limite.

 

Comme nous venons encore de le voir, la nature abonde de ressources naturelles qui peuvent nous aider à combattre le rhume et bien d’autres maladies bénignes. Il faut savoir en profiter, mais comme dans toute pratique, il faut être vigilant concernant les dosages, et ne pas hésiter à consulter un médecin si les symptômes persistent. L’utilisation de plantes comme celles énoncées ci-dessus est bénéfique pour notre corps, mais ne doit pas être prise à la légère. Alors, vous êtes convaincus ?

Pot au feu de boeuf (façon grand-mère)

Ingrédients

Nombre de personnes: 6

  • 1.5 kg de Viandes de boeuf (macreuse, plat de côte, queue, paleron)
  • Os à moelle (selon le goût)
  • 6 pommes de terre
  • 4 poireaux
  • 4 carottes
  • 2 navets
  • 1 branche de céleri
  • 1 oignon piqué de clous de girofle
  • 1 bouquet garni
  • Poivre
  • Sel

Préparation :

TEMPS TOTAL : 3H20
Préparation : 20 min
Cuisson : 3 h
  1. Etape 1

    Faire revenir la viande dans une marmite (ou un autocuiseur) avec un peu de matière grasse.

  2. Etape 2

    Pendant ce temps, éplucher les poireaux, carottes, navets et céleri et les couper en gros morceaux.

  3. Etape 3

    Verser d’un seul coup sur la viande 3 l d’eau, ajouter les légumes coupés, le bouquet garni, saler et poivrer.

  4. Etape 4

    Laisser cuire 3h à très petit feu (1h30 à l’autocuiseur).

  5. Etape 5

    Faire cuire séparément les pommes de terre. 30 min avant la fin de cuisson du pot au feu, ajouter l’os à moelle et les pommes de terre.

  6. Etape 6

    Servir chaud avec des cornichons et de la moutarde.

Regardez « Le lait de vache – un poison » sur YouTube

Pour tous ceux qui ont pris un bol de lait ce matin, et qui forcent leurs enfants à le faire !!

Henri Joyeux, Chirurgien Cancérologue, ancien professeur des universités-praticien hospitalier de cancérologie et de chirurgie digestive à l’université Montpellier explique pourquoi il est dangereux pour l homme de le consommer.

Des aliments contre les maux de ventre

Des aliments contre les maux de ventre

Comme les légumineux ou le riz et les céréales, les fruits secs, dégustés crus, aident à lutter contre la constipation et les douleurs aiguës au ventre. Leur forte teneur en fibre régule le système digestif.

Privilégiez :

  • les fibres ;
  • les abricots ;
  • les pruneaux.

À noter : en cas de spasmes abdominaux douloureux, les fèves, haricots et lentilles font office de menu de référence !

En cas de maux de ventre typiquement féminins liés aux règles douloureuses, il existe un certain nombre de réflexes à adopter afin de se sentir plus sereine au cours de cette période :

  • Le gingembre, consommé cru ou en infusion, permet de soulager les crampes abdominales et les règles douloureuses.
  • L’eau chaude en bouillotte, placée sur la zone douloureuse, est également un excellent remède.
  • Enfin, la sauge aide à combattre les effets de la ménopause.

Quels sont les fruits et légumes riches en fibres ?

Écrit par les experts Ooreka
Quels sont les fruits et légumes riches en fibres ?

Les fruits et légumes riches en fibres sont particulièrement recommandés pendant et après un régime. Leurs qualités sont multiples : démonstration.

Liste des fruits et légumes riches en fibres

Plusieurs fruits et légumes sont connus pour être riches en fibres.

Fruits riches en fibres

Parmi les fruits dont la teneur en fibres est forte, on compte notamment :

  • la pomme, la poire, la prune, l’abricot ;
  • la mûre, la framboise, la fraise ;
  • le kaki Persimon ;
  • la noix de coco, la goyave et et les fruits de la passion ;
  • la groseille et le cassis ;
  • tous les fruits secs et séchés : figues, pruneaux, dattes, noisettes, amandes et cacahuètes.

Source:
https://regime.ooreka.fr/astuce/voir/180323/quels-sont-les-fruits-et-legumes-riches-en-fibres

Je ne regrette pas les moments où j’ai souffert ….

« Je ne regrette pas les moments où j’ai souffert, je porte mes cicatrices comme des médailles, je sais que la liberté coûte très cher, aussi cher que l’esclavage ; la seule différence, c’est que vous payez avec plaisir et avec le sourire, même quand c’est un sourire mouillé de larmes…..

Paulo Coelho

Regardez « La stupéfiante méthode d’un pédiatre pour calmer un bébé qui pleure (mais ça marche) » sur YouTube

Robert C. Hamilton, MD, FAAP . a été en pratique à Santa Monica depuis 26 ans. Il a obtenu son baccalauréat en biochimie de l’Université de Californie à Davis et de là, il est venu à l’UCLA pour l’école de médecine et la résidence en pédiatrie. Il est resté pendant une année supplémentaire et a été résident en chef pendant un an avant d’entrer en pratique privée à Santa Monica.

lutter contre les nausées matinales de grossesse avec une tisane de gingembre

    • Rien ne calme mieux les nausées matinales de grossesse qu’une tasse de tisane de gingembre.
    • Ce rhizome est également employé avec succès contre le mal des transports.
    • Recette:

    • Faites bouillir 30 grammes de racine séchée (vous en trouverez dans les magasins de produits naturels) dans 1 tasse d’eau pendant 15 à 20 minutes, passez et buvez.