Spray multi-usage au vinaigre blanc ✨

Hello les veilleurs !

Nettoyer votre petit chez vous en réduisant au maximum l’utilisation de produits chimiques et synthétiques n’a jamais été aussi simple, je vous assure ! Dans cette catégorie dédiée aux produits d’entretien, vous allez vous rendre compte que les mêmes ingrédients rentrent sans cesse en composition de nos produits. L’incontournable ? Le vinaigre blanc !

Voici donc une recette de spray multi-usage, très facile à faire, mais surtout… bien efficace !

Matériel

  • 1 vaporisateur d’1 L
  • 1 entonnoir

Ingrédients pour 1 L

  • ½ L d’eau
  • ½ L de vinaigre blanc
  • 20 gouttes d’huile essentielle de citron (celles de pamplemousse ou Tea Tree fonctionnent aussi)
  • Quelques écorces de citron (facultatif)

Préparation

Positionnez l’entonnoir dans le goulot de votre vaporisateur puis versez l’eau, le vinaigre blanc et les huiles essentielles. Si vous avez des restes de citron usagés, n’hésitez pas à y ajouter les écorces pour l’odeur et la diffusion de leurs actifs purifiants.

Utilisation

Vaporisez votre préparation sur les surfaces à nettoyer (lavabo, table, électroménager, matériel informatique etc…) puis essuyer avec un chiffon en microfibres, le tour est joué !

Pourquoi s’embêter à fabriquer ses propres produits, alors que de nombreuses variétés sont disponibles dans le commerce ?

Pour ma santé – Je pense sincèrement que passer à un entretien de la maison plus naturel est bénéfique pour la santé. Nous ne connaissons pas encore les effets à long terme de l’association des composants de tous ces produits que l’on nous vend. Les produits de synthèse qui y sont utilisés ont déjà provoqués de nombreuses irritations et allergies, pouvant potentiellement engendrer des problèmes plus graves tels que des cancers, la stérilité… L’association de tous ces parfums de synthèse, ces colorants, conservateurs et texturants ne sont pas nécessaires puisque des alternatives naturelles tout aussi efficaces existent !

Pour l’environnement – Fabriquer ses propres produits est très simple et permet d’éviter l’utilisation de matières issues de la pétrochimie, et de rejeter des substances néfastes dans l’environnement. De plus, aucun déchet n’est lié aux emballages et la pollution due au transport est inexistante (à l’exception du jour ou vous achèterez vos composants, certes… Mais puisqu’ils se trouvent en supermarchés, profitez-en pour faire vos course ! 😋🛒 )

Pour mon portefeuille – Pour finir, je peux vous assurer que fabriquer vos produits vous permettra de réellement économiser. Par exemple, le prix de fabrication de cette recette est estimé à moins de 30 centimes le litre! Convaincant non ? 🤑

Nous serions ravies de lire vos commentaires à ce sujet. N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de la recette si vous la testez !

Prenez soin de vous,

Anaïs

spray multiusage - Les deux veilleuses

 

http://wp.me/p8fUvu-C0

Publicités

Biscuits à la mélasse de maman et biscuits aux fruits confits | Pour Le Plaisir | ICI Radio-Canada.ca

BISCUITS À LA MÉLASSE DE MAMAN
 ET BISCUITS AUX FRUITS CONFITS

IMPRIMER

Biscuits à la mélasse
Biscuits à la mélasse   Photo : Marc Maulà

Marie-Soleil Michon, invitée


BISCUITS À LA MÉLASSE DE MAMAN

(Les premiers que j’ai fait moi-même, enfant !)


INGRÉDIENTS 

  • 1 tasse (250 ml) d’huile de tournesol
  • 1 tasse (250 ml) de mélasse
  • 1 tasse (250 ml) d’avoine nature ou sans gluten
  • 2 tasses (500 ml) de farine tout usage non blanchie ou sans gluten
  • 1 c. à thé (5 ml) de vanille
  • Une pincée de sel

PRÉPARATION

  1. Dans un bol, mettre tous les ingrédients et mélanger pour rendre le tout homogène.
  2. Faire des boules de mélange avec une cuillère et les déposer sur une plaque de cuisson.
  3. Faire cuire au four de 15 à 20 minutes à 325°F. 



Biscuits fruits confits
Biscuits fruits confits   Photo : Marc Maulà

BISCUITS AUX FRUITS CONFITS

(Parmi mes préférés quand j’étais petite… je les fais encore pour ceux que j’aime!)


INGRÉDIENTS

  • 2 tasses (500 ml) de farine tout usage non blanchi ou sans gluten
  • ¾ tasse (200 ml) de sucre de canne ou de sucre blanc ordinaire
  • 1 c. à thé (5 ml) de levure chimique
  • ¼ c. à thé (1,5 ml) de bicarbonate de soude
  • ¼ c. à thé (1,5 ml) de sel
  • ½ tasse (125 ml) de fruits confits
  • ½ tasse (125 ml) de raisins secs
  • ½ tasse (125 ml) de noix de Grenoble hachées grossièrement
  • 2 œufs battus
  • 2 c. à soupe (30 ml) de lait
  • ⅔ tasse (160 ml) d’huile de tournesol
  • ½ c. à thé (2,5 ml) d’essence de vanille

PRÉPARATION 

  1. Préchauffez le four à 375°F.
  2. Dans deux bols séparés, mettre ensemble les ingrédients secs et les ingrédients liquides.
  3. Faire un puits au centre des ingrédients secs pour y incorporer les ingrédients liquides. Mélanger à la main pour humecter (pas trop).
  4. Former des biscuits sur une plaque antiadhésive.
  5. Cuire au four de 12 et 15 minutes, jusqu’à ce que les biscuits soient bien dorés.
  6. Donne environ une douzaine de biscuits (ou 9 très gros!).

http://ici.radio-canada.ca/tele/pour-le-plaisir/2014-2015/complements/recette/409/marie-soleil-michon-biscuit-melasse-fruits-confits

Mélasse: 

La mélasse est le coproduit de la fabrication du sucre de canne et du sucre de betterave. C’est un produit agricole dont la composition change en fonction de la variété de la plante, des conditions climatiques durant la période de végétation et de la qualité des sols. Le processus de fabrication de la sucrerie peut aussi faire varier la composition des mélasses.

 C’est un liquide sucré et visqueux dont la teneur en sucres peut aller de 43 à 50%.
 La mélasse présente des qualités nutritionnelles exceptionnelles en tant que source d’énergie naturelle. C’est aussi un excellent liant pour la production d’aliments composés et son appétence en fait un ingrédient recherché pour les productions d’aliments liquides, d’aliments « all mash », d’aliments minéraux et de blocs à lécher. La mélasse est incorporée dans toutes les formules de nutrition animale et consommée par toutes les espèces.
 Les caractéristiques physiques et chimiques de la mélasse la rendent utile dans un grand nombre de processus industriels. C’est un substrat de fermentation incontournable pour la production d’alcool, de glutamate, d’acide citrique, d’acides animés, de levures de panification et de vitamines.
 Elle possède des qualités physiques et écologiques appréciées dans le domaine de l’agglomération industrielle (fines de charbon, d’aciérie, etc…), du traitement des eaux et de la dépollution des sols.

 Sécurité avec les Huiles essentielles : Allergies et Réactions Allergiques

Accueil / Home

  ACTMD – Association Canadienne des thérapeutes en Médecines Douces
CATCM – Canadian Association of Therapists in Complementary Medicine

ACDM – Association Canadienne des Massothérapeutes  et Autres thérapeutes en Médecines Alternatives

   

Modifier

 

    SÉCURITÉ AVEC LES HUILES ESSENTIELLES : ALLERGIES ET RÉACTIONS ALLERGIQUES 
Recherche littéraire par l’équipe ACTMD 

La sécurité – la Sécurité dans l’utilisation d’huiles essentielles à base de plante ou des produits d’huile essentielle est toujours la première considération et une réponse allergique topique ou systémique à un produit doit toujours être traitée avec diligence. Une allergie est une hypersensibilité (une réponse allergique) causée par l’exposition antigène (à un allergène) qui y aboutit à une réactivité accrue à l’antigène suite à l’exposition subséquente.

Une réponse allergique est la réaction immune de votre corps à certains antigènes, par exemple, aux plantes (des pollens, moisissures, des hydrates de carbone, des huiles, etc), des animaux (acariens, venins d’insecte, piqûres d’abeille, etc), des produits alimentaires (le blé, le soja, les produits laitiers, etc), la poussière ou d’autres allergènes communs. Quand votre système immunitaire réagit à un de ces allergènes, vous êtes allergiques et vous avez une allergie.

Les allergies et la Dermatite de Contact – Les gens qui sont sujet au rhume des foins, l’asthme, allergies alimentaires ou autres intolérances de substance peuvent aussi développer une réaction allergique, comme la dermatite de contact, issue l’utilisation de certaines huiles essentielles à base de plante. Bien que l’allergie aux huiles essentielles soit rare, l’exposition prolongée à la même huile peut causer la sensibilité chez certains individus.

Par conséquent, on conseille de ne pas employé la même huile essentielle pendant une période prolongée, plus particulièrement si vous êtes enclins à l’allergie ou si vous avez la peau extrêmement sensible. Quelques huiles essentielles sont plus à même de causer la sensibilité ou une réaction allergique que d’autres, donc il est important d’évaluer les ingrédients d’un produit d’huile essentielle avant l’utilisation, particulièrement si vous êtes à risque pour l’allergie aux huiles essentielles.

Par exemple, si vous projetez d’employer un produit d’huile essentielle pour la première fois et êtes concernés d’une réaction allergique possible, un essai sur un petit bout de peau doit être exécuté et toutes les autres précautions de sécurité doivent être passées en revue et suivies.

Les huiles essentielles et la Peau Sensible – On sait que quelques huiles essentielles à base de plante sont peu convenable pour l’utilisation dans des produits de soin de la peau et sont susceptibles de causer l’irritation de la peau, particulièrement si vous êtes prédisposés aux réactions allergiques ou avez la peau extrêmement sensible. Il est toujours recommandé d’exécuter un essai avant l’utilisation. Les huiles essentielles communes qui peuvent inciter une réaction cutanée sur la peau sensible incluent Basilique, la baie, le bouleau, le poivre noir, cassie, citronnelle, le clou de girofle, le cumin, le fenouil, le sapin, le gingembre, le citron, verveine des Indes, verveine citron, Mélisse, la mousse de chêne, l’orange, l’origan, la graine de persil, la menthe poivrée, la baie de piment, le pin, tagetes, gaulthérie et autres.

Test sur la peau – si vous souffrez d’allergies ou avez la peau très sensible, il est recommandé de faire un essai avant l’application d’une nouvelle huile essentielle ou produit d’huile essentielle. La plupart des personnes tirent bénéfices à utiliser des huiles essentielles, mais de temps en temps quelqu’un peut avoir une réaction allergique. Il est recommandé que vous fassiez toujours un essai sur la peau si vous avez un doute au sujet de votre sensibilité à une huile essentielle pour vous assurer il n’y ait aucune réaction défavorable. Appliquez un échantillon d’huile essentielle diluée au point d’impulsion sur le poignet ou au creux du coude et observez pour une réaction pendant les 12 à 24 heures suivantes.

On peut observer une réaction allergique typique comme la rougeur, démangeaisons,   chaleur, décoloration ou la sensibilité à l’emplacement de l’application de la substance d’essai.

La gestion d’une Réaction Allergique – Si une réaction allergique apparaît en réponse à une huile essentielle, nettoyez le secteur affecté pour enlever toute trace d’huile restante. Faites attention pour ne pas gratter la peau tandis qu’elle est enflammée pour éviter l’infection. Rapportez n’importe quelle réaction continue ou réponse allergique apparente en cours à un médecin ou d’autre professionnel médical responsable.

Mesures de Sécurité – Les Huiles essentielles sont trop actives pour être appliqué sur la peau dans leur forme pure et doivent toujours être diluées dans des huiles de porteuses, comme l’huile d’amande ou d’olive. Pour votre sécurité, voyez les mesures de sécurité suivantes pour l’utilisation de produits d’huile essentielle et des huiles essentielles :

  1. Garder les huiles essentielles hors de la portée des enfants et des animaux de compagnie.
  2. N’employer pas d’huiles essentielles sur des bébés ou des enfants.
  3. Toujours faire un test pour vérifier la sensibilité ou une réaction allergique avant l’utilisation d’un produit d’huile essentielle sur la peau sensible.
  4. N’appliquer pas d’huiles essentielles pures non diluées directement sur la peau.
  5. Ne pas prendre d’huiles essentielles pour usage interne ou placer les gouttes d’huiles essentielles dans les oreilles, les yeux, le nez ou la bouche ou dans autres ouvertures de corps.
  6. Cesser d’employer n’importe quelle huile essentielle si l’irritation ou la sensibilité de la peau se développent.
  7. Les huiles essentielles de bois de cèdre, la sauge sclarée, la basilique, la marjolaine, le clou de girofle, le fenouil, le jasmin, le genévrier, le citron, la myrrhe, la verveine citron ou romarin ne doivent pas être employées pendant la grossesse.
  8. Les huiles essentielles comme la myrrhe, basilique, le fenouil, la verveine citron et d’autres peuvent causer de l’irritation sur la peau sensible.
  9. Éviter d’employer les huiles essentielles d’agrumes photosensibles, comme la bergamote, le citron, la mandarine, l’orange, la verveine citron et d’autres quand vous vous exposez au soleil.
  10. Si vous avez la peau sensible ou si vous souffrez d’épilepsie, de problème cardiaque ou de reins, ou une autre condition médicale sérieuse, n’employez pas d’huiles essentielles à moins que l’on ne vous ait conseillé qu’il est sûr de le faire par un médecin ou autre professionnel médical responsable.
       
© Copyright ACTMD    

 

 

http://www.actmd.org/articles/200808allergiehuileessentielf.htm

Air domestique : 3 « trucs » pour assainir son intérieur

Quand on parle de pollution de l’air, on n’oublie souvent celle qui nous touche quotidiennement : la pollution de l’air domestique.

Même si l’assainissement de son intérieur commence évidemment par une aération régulière de son logement (priorité ménagère – un geste simple qui m’a fait vite décomplexer de ma « déficience » neuronale ménagère), il existe néanmoins 3 petits trucs pour y contribuer plus encore :

  • l’huile essentielle Eucalyptus en diffusion : HE anti-bactérienne, il suffit de la diffuser dans un espace fermé pendant 1/4h ou 1/2h puis d’aérer l’espace; dans votre voiture, vous pouvez appliquer quelques gouttes sur un gant et le laisser la nuit durant avant d’aérer le lendemain.
  • l’inénarrable vinaigre blanc : faites bouillir dans une casserole 1 moitié de vinaigre blanc et 1 moitié d’eau, puis placez-la dans un espace fermé pendant 30 minutes avant d’aérer; convient aussi pour la voiture.
  • les propriétés méconnues de l’Aloé Vera : assainissante, cette plante peut aussi révéler la toxicité d’une atmosphère si des tâches brunâtres apparaissent sur ses feuilles !

aloe-vera-plant.jpg

Vous pouvez maintenant respirez sereinement et sainement !

Audrey

http://wp.me/p4muHR-Xu

Boutons de fleurs de ciboulette au vinaigre.via lesgourmandsdisent.org

Dans un plat, nous sommes souvent sensibles à ce petit truc qui vient signer le plat en lui donnant une petite touche inattendue. 

Les légumes et les fruits pickles font partis de ces condiments qui apportent une légère acidité.

Depuis que nous avons réalisé nos premiers cornichons fait-maison, nous avons multiplié les recettes.

Avec le printemps, nous ramenons de nos escapades sur les marchés de nombreux bouquets de plantes aromatiques.

Notre ciboulette arborait de nombreux boutons de 🌺 . 

Certains sont venus accommoder de jolis filets de rougets. 

Et, pour prolonger la vie de ceux qui nous restaient, nous avons décidé de les préparer au vinaigre.

P1020721

P1020720

Encore une recette hyper simple pour un effet max!

  1. Laver les boutons de fleurs de ciboulette.
  2. Les sécher. Les placer dans un récipient doté d’un couvercle
  3. Porter le vinaigre blanc à ébullition le retirer du feu aussitôt pour éviter de dégrader tout l’acide acétique qu’il contient et permettra la conservation de vos aliments.
  4. Verser le vinaigre sur les boutons de fleurs. Refermer aussitôt. Stocker dans un endroit sec et frais pendant 30 jours minimum avant de les consommer. Après ouverture, stocker au réfrigérateur.

Une manière de prolonger le plaisir…

Avec gourmandise, C&V.

http://wp.me/p5VMi8-5Jh

5 CHOSES QUE NOUS DEVONS CONSOMMER AVEC MODERATION — Oronce Berenger

 

L’industrie agroalimentaire connait ces derniers temps une croissance jamais égalée. On estime aujourd’hui que cette industrie pèse des centaines de milliards et se taille une part belle du marché, puisque, manger est un besoin fondamental. Mais il est important de savoir que tous les produits que nous consommons ne sont pas forcément tous bons, voire indispensables. Voici une liste de 5 produits que nous devons consommer dès aujourd’hui avec modération afin d’éviter les maladies cardiovasculaires et diabétiques.

  • Les sodas ou « sucreries »

Ils sont célèbrent, et nous suivent volontiers partout où nous allons. Mais il faut savoir que leur consommation peut être nocive pour notre santé du fait de la quantité de sucres qu’ils contiennent. En effet, l’OMS recommande journalièrement de consommer au maximum 25 grammes de sucre par jour soit 4 morceaux. Mais avec ces sodas, nous en consommons sans le savoir largement plus. Retenez bien qu’une canette de 33cl de Coca Cola ne contient pas un, ni deux, ni trois, mais 14 morceaux de sucres blancs soit plus du triple de ce qui est recommandé.

coca-cola.jpg

  • Le Nutella

On raffole de ce produit lorsqu’il s’agit de tartiner nos crêpes ou nos brioches le matin. Mais savons-nous ce qui est caché derrière ce joli pot ? Il est déjà important de savoir qu’il contient très peu de cacao, mais beaucoup plus de sucre. En effet, chaque boite de 660 ml contient environ 60 morceaux de sucre. C’est énorme pas vrai ?

one-serving-of-nutella-has-as-much-sugar-as-five-oreos.jpg

  • Les chips industrielles

Elles nous donnent une très bonne sensation en bouche et nous les consommons souvent devant la télévision nous disant qu’on ne fait rien de grave. Mais savez-vous que consommer une poignée de chips industriels soit environ 100g apporte 540 calories avec 35g de graisse, dont 10,5g de graisse saturée ? Si vous ne voyez pas encore, considérez ceci : en ne consommant que 100g de chips par semaine, vous faites un apport calorique de 28000 avec une graisse ajoutée de plus de 3 kg. Pas très rassurant n’est-ce pas ?

12685103-19622829

  • La charcuterie

Si vous êtes adepte de la viande rouge, de porc ou de saucisson de porc ou encore d’autres types ; eh bien… ARRÊTEZ. Consommé en grande quantité, ce type de viande favorise le mauvais cholestérol qui est très néfaste pour les artères et par conséquent pour le cœur. C’est le deuxième aliment le plus calorique avec 670 kilos cal au 100g.

 

  • Les BONBONS

Comment résister à ces petits joyaux, dans leurs emballages multicolores, qui séduisent no yeux et constituent un pur délice pour nos papilles ?! Pour vous aider à vous arrêter la prochaine fois sur le seul que vous aurez mis en bouche, sachez dès aujourd’hui que ce sont l’un des aliments les plus caloriques avec près de 400 kilos cal. Alors la prochaine fois, abstenez-vous.

Chupa_Chups_1.jpg

Il est très important que nous commencions dès maintenant par adopter des habitudes alimentaires saines. Les industriels n’ont pas forcément à coeur notre bien-être, mais plutôt leur profit. Il serait donc dommageable pour nous de nous rendre malades alors qu’on a bien d’autres choses à faire.

 

via 5 CHOSES QUE NOUS DEVONS CONSOMMER AVEC MODERATION — Oronce Berenger

10 remèdes naturels contre le fibrome

10 remèdes naturels contre le fibrome
Le fibrome est une tumeur musculaire bénigne de l’utérus.

Sa taille peut varier de celle d’un petit pois à celle d’un pamplemousse, et même, dans certains cas, envahir la cavité abdominale.

Voici des remèdes naturels et des trucs de grand-mère contre le fibrome.

fibrome astucesdesteph.com

 
10 remèdes naturels contre le fibrome

Cela dit, en cas d’infertilité, de troubles urinaires, de constipation, et surtout en cas d’hémorragie ou de gêne importante, vous devez consulter votre médecin ou votre gynécologue dans les plus brefs délais.

Fibrome: causes, symptômes et remèdes naturels

Le fibrome résulte d’un déséquilibre hormonal : la production de progestérone est insuffisante, celle d’œstrogènes, excessive – une situation fréquente en cas de stress, de choc émotionnel, d’obésité ou de préménopause.

Le fibrome provoque une certaine forme de saignements et a tendance à évoluer lentement, par petites poussées, jusqu’à la ménopause ; il diminue alors de volume. Enfin, un fibrome peut grossir rapidement pendant l’activité génitale et résister aux thérapies mises en place.

Bien que bénin en soi, le fibrome est parfois responsable d’infertilité et constitue à la fois une gêne et un risque d’anémie (manque de fer dû aux hémorragies). S’il est particulièrement volumineux, il peut comprimer les voies urinaires et finir imperceptiblement par détruire le rein.

Il s’agit d’une affection fréquente : 20 % des femmes de 30 ans et 40 % des femmes de 50 ans en souffrent. Parmi les principaux symptômes du fibrome, mentionnons des règles douloureuses, ou anormalement longues ou abondantes. La présence de caillots et les saignements en dehors de la période des règles sont aussi des symptômes du fibrome. Enfin, mentionnons un inconfort lié au volume du fibrome, en plus de troubles urinaires, constipation, varices, hémorroïdes, congestion pelvienne.

Il est important de souligner que les plantes à action œstrogénique (soja, sauge, ginseng, cimicifuga, entre autres) et les gonadotropes (qui stimulent l’hypophyse) risquent d’augmenter encore la production d’œstrogènes et, par conséquent, de faire grossir le fibrome.

En cas d’infertilité, de troubles urinaires, de constipation, et surtout en cas d’hémorragie ou de gêne importante, consultez votre médecin ou votre gynécologue dans les plus brefs délais.

Plantes et remèdes naturels pour contrer le fibrome

– Pour lutter contre le stress, le millepertuis est efficace de même que les fleurs d’aubépine ou de passiflore. En infusion, utilisez 20 à 30 g pour 1 litre d’eau bouillante. Vous pouvez aussi utiliser des gellules.

– Pour améliorer la circulation veineuse, privilégiez les feuilles de gingko biloba, d’hamamélis, ou encore le cassis sous forme de baie suivant la même posologie qu’indiqué ci-haut.

– Pour drainer le foie et les reins, essayez les feuilles d’artichaut, toujours suivant la même posologie.

Sur prescription médicale

– En traitement progestatif : alchémille, gattilier, grémil.

– Pour leurs propriétés anti-hémorragiques : bourse-à-pasteur, hamamélis, noisetier.

Découvrez d’autres astuces santé pour vivre sainement.

Conseils santé et remèdes naturels

– Appliquez des cataplasmes d’argile verte (que l’on trouve sous forme de préparation en tube) sur la zone pelvienne.

Répétez 1 ou 2 fois par jour, pendant des mois s’il le faut, pour décongestionner le petit bassin, diminuer ainsi la douleur et, éventuellement, réduire le volume du fibrome.

– Consultez un ostéopathe pratiquant de préférence l’ostéopathie gynécologique pour améliorer l’équilibre du petit bassin.

– Évitez tous les sports susceptibles d’aggraver la congestion pelvienne : tennis, footing, saut à la corde, etc.

– Ne portez pas des chaussures à hauts talons.