Enlever le calcaire avec du vinaigre blanc

Enlever le calcaire avec du vinaigre blanc

bicarbonatedesoudeastuces

Une astuce 100% naturelle pour enlever le calcaire consiste à utiliser du vinaigre blanc. Voici ce qu’il faut faire:

  • Mélanger le vinaigre blanc avec un peu d’eau tiède.
  • Imbiber une éponge à récurer ou une brosse de ce mélange.
  • Frotter les taches de calcaires et autres résidus.

Si le calcaire est vraiment difficile à dissoudre alors vous pouvez faire tremper l’objet en question directement dans ce mélange durant plusieurs minutes. Ensuite répétez les étapes plus haut pour terminer le nettoyage des taches de calcaire.

Publicités

Fabriquer un détachant avant lavage écologique – Marie Claire

Pour fabriquer ce détachant avant lavage, voici la liste des ingrédients nécessaires dont il faut respecter les doses au gramme près:

• 35 g de cristaux de soude

• 17 g de bicarbonate de soude

• 8 g de coco sulfate

• 35 g de vinaigre blanc

• 20 g d’huile de ricin sulfatée

• 5 g de glycérine

• 200 g d’eau pure

Ajouts

• 3 g de benzyl alcohol

Les cristaux de soude permettent de dissoudre les matières grasses et de détacher le linge en profondeur. Il agit en synergie avec le bicarbonate et redonne aussi de l’éclat au linge. Le vinaigre est un excellent détachant. Le coco sulfate et la ricin sulfatée permette d’éliminer les matières grasses.

 

Source : Fabriquer un détachant avant lavage écologique – Marie Claire

Nettoyer votre four efficacement et naturellement

Comment nettoyer votre four efficacement et naturellement

Comment nettoyer votre four efficacement et naturellement

Nettoyez votre four efficacement grâce à la procédure naturelle suivante. Par la suite, vous n’aurez plus aucune raison d’utiliser des produits ménagers.

Ce dont vous aurez besoin :

  • De l’eau
  • Un pulvérisateur
  • Du bicarbonate de soude
  • Un chiffon
  • Du vinaigre blanc
  • Un bol

Voici comment nettoyer votre four :

  • 1-Retirez les grilles du four.
  • 2- Dans un bol, mélangez quelques cuillères à soupe de bicarbonate de soude avec un peu d’eau. Le mélange doit devenir une pâte à tartiner.
  • 3-Etalez la pâte à l’intérieur du four sur les surfaces à nettoyer. Le bicarbonate de soude brunira.
  • 4-Laissez la pâte agir pendant la nuit. Le bicarbonate de soude aura besoin d’au moins 12 heures pour opérer.
  • 5- Le lendemain, effacez autant de bicarbonate de soude que possible à l’aide d’un chiffon humide.
  • 6-Remplissez le pulvérisateur d’un peu de vinaigre, puis vaporisez les surfaces où il y a encore des résidus de bicarbonate de soude.
  • 7- Essuyez les résidus avec un chiffon humide.
  • 8-Remettez les grilles dans le four.
  • 9- Allumez le four à basse température pendant 15 à 20 minutes pour que celui-ci sèche.

Voici comment nettoyer la fenêtre du four :

  • 1-Dans un bol, mélangez du bicarbonate de soude à un peu d’eau jusqu’à ce que vous obteniez une pâte épaisse.
  • 2-Appliquez la pâte sur la fenêtre du four.
  • 3-Laissez reposer pendant 30 minutes.
  • 4-Essuyez la fenêtre à l’aide d’un chiffon humide.

Le résultat est des plus époustouflants !

source : comment-nettoyer-votre-four-efficacement-et-naturellement/

Petit nettoyage pour faire briller vos bijoux en argent

Petit nettoyage pour faire briller vos bijoux en argent

Attention! Si vos bijoux possèdent des perles ou des ornements fantaisistes, n’utilisez pas cette astuce car vous risqueriez de les abîmer.

Pour faire briller tout ce petit monde, voici ce qu’il vous faut:

  • 1 bassine
  • du bicarbonate de soude
  • du vinaigre blanc
  • 1 chiffon doux

Dans une bassine, posez vos bijoux en argent.

Ensuite versez 15 cl de vinaigre blanc avec 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude.

Laissez agir pendant 2 ou 3 heures.

Ensuite, rincez-les sous l’eau froide puis essuyez les soigneusement avec un chiffon doux.

Répulsifs et anti-fongiques — Mon potager du Haut-Doubs

Traitements préventifs

Purins

Les purins sont des décoctions fermentées de la partie feuillue de plantes. Le plus connu est le purin d’ortie mais il en existe un très grand nombre et chacun à son utilité. Pour l’utiliser comme répulsif ou antifongique, on le pulvérisera sur la plante, dilué à 1/20 pour la plupart. Attention ils sont très concentrés, il ne faut jamais les utiliser purs au risque de tuer la plante. Non dilués, ils font d’ailleurs de très bons désherbants.

Pour les réaliser facilement allez voir cet article.

A noter également que toutes ces plantes peuvent aussi s’utiliser en paillage directement sur le sol (non séché). En se décomposant, ils vont nourrir le sol et selon la plante, agir comme répulsif.

  • Absinthe : répulsif à limace
  • Consoude : s’utilise surtout en arrosage durant la fructification de la plante, riche en potasse, azote et bore
  • Fougère : Très bon répulsif à pucerons (pur), répulsif contre le taupin de la pomme de terre (dilué). Mais il tue les limaces et les escargots, il faut donc éviter de l’utiliser
  • Ortie : En arrosage il agit comme activateur de croissance. riche en azote et potassium. En pulvérisation c’est un anti-pucerons, anti-acariens, et carpocapse et il renforce également le système immunitaire. Je l’utilise régulièrement en arrosage mais aussi en pulvérisation dans ce but. Les plantes poussent plus vite et sont plus résistantes.
  • Pissenlit : Uniquement en arrosage. S’utilise pour activer la croissance de la plante. Riche en acide salycilique, potassium et éthyne (se dilue à 1/5)
  • Prêle : riche en silice, il renforce les défenses immunitaires de la plante. Contre le mildiou, l’oïdium, la rouille, la moniliose, la cloque…,
  • Rhubarbe : répulsif à pucerons, chenilles, limaces, contre la teigne du poireau
  • Tanaisie : contre la mouche du chou
  • Sureau : repousse les pucerons, altises et noctuelles, contre les taupes, rongeurs, campagnols… contre la rouille, le mildiou ou l’oïdium

 

Bouillie bordelaise

Le sulfate de cuivre est un traitement uniquement préventif contre les maladies telles que le mildiou. Malgré son origine naturelle, c’est un produit lourd, accepté en agriculture biologique mais qui laisse des traces de cuivre dans le sol. Ce métal est un polluant, toxique pour la plupart des micro-organismes présents dans le sol. En permaculture, on préfèrera utiliser des traitement sans aucun impact sur l’environnement et la biodiversité. Je ne peux donc que vous recommander de ne pas l’utiliser.

 

Savon noir

C’est une solution totalement naturelle et respectueuse de l’environnement pour lutter contre divers insectes. Mais je dois rappeler encore une fois que l’éradication d’une espèce de ravageurs n’est pas une solution « perma » car pas durable, et cela dérègle l’écosystème qu’on s’efforce à créer. Les pucerons permettent de nourrir des insectes prédateurs, et il est important d’en avoir dans son jardin pour maintenir l’équilibre.

Si toutefois vous faites face à une attaque d’une grande ampleur mettant en danger la plante, vous pouvez l’utiliser en dernier recours.

Recette :

  • 3 C à S de savon noir liquide
  • 1L d’eau

Pulvériser sur la plante, faire un deuxième passage 48h après

Utilisation : contre les pucerons, les acariens, les mouches, la cochenille, la piéride du chou et les altises.

A noter qu’il peut aussi s’utiliser comme agent mouillant dans une autre pulvérisation (purin, décoction…) : 1cc par litre

 

Traitements curatifs

Bicarbonate de soude

C’est un produit « miracle » totalement naturel qu’il est bon d’avoir chez soit. Il peut s’utiliser pour le ménage, la cuisine, la toilette, mais aussi au jardin. C’est entre autres un antifongique naturel et très puissant que je dégaine dès qu’une attaque de mildiou pointe le bout de son nez. On l’utilisera toutefois avec parcimonie, ou de façon exceptionnelle. En surdose il peut ralentir la croissance des plantes, et peut déséquilibrer le sol en créant des carences de calcium et magnésium. Si on est amené à en faire une utilisation importante, on peut le remplacer par du bicarbonate de potassium.

Ce traitement a plus d’efficacité en début de maladie.

Recette :

  • 5g de bicarbonate de soude max
  • 1 L d’eau
  • 1 cc de savon noir

Utilisation : contre le mildiou, ou l’oïdium, la rouge, les taches noires du rosier…

A noter : attention en pulvérisation sur des tomates en cours de fructification, le bicarbonate endommage les fleurs.

 

Ail (décoction)

Encore un anti-fongique naturel. Il peut s’utiliser sur toutes vos plantes au potager mais aussi sur les arbres fruitiers et sur les rosiers. C’est également un répulsif pour les pucerons et les acariens.

C’est probablement mon traitement curatif préféré. Il sent bon (j’adore l’ail), il est facile à faire, et vraiment efficace. En plus, on peut l’utiliser sans modération car il n’a aucun impact sur la micro-faune !

Recette :

  • 2 gousses d’ail
  • 1L d’eau
  • 1 cc de savon noir (à ajouter lorsque le mélange est froid)

Hacher l’ail. Faire bouillir 10 min et laisser refroidir. Mixer, filtrer et pulvériser sur le feuillage et au pied de la plante. Renouveler le traitement tout les 3 jours.

Utilisation : Mildiou, cloque, rouille, moniliose. Il est aussi efficace en traitement préventif contre la fonte des semis (à arroser au pied dans ce cas là).

A noter : Cette préparation ne se conserve que quelques jours

via Répulsifs et anti-fongiques — Mon potager du Haut-Doubs

La pierre d’argile maison — via celinetambouille

On ne la présente plus, la pierre d’argile, c’est un peu le remède miracle pour ressusciter le salon de jardin en plastique, ou la vitre de l’insert.

Mais on en trouve à tous les prix, un peu partout , et un peu avec n’importe quoi dedans d’ailleurs…

La pierre d’argile, c’est quoi ?

C’est de l’argile, du bicarbonate de soude, un peu de savon noir et des huiles essentielles pour parfumer/purifier. Et c’est tout !!! Si y’a des trucs zarbs dans la compo ou si elle est carrément pas claire, fuyez !!!

Sinon, on peut faire la sienne, et pour presque rien….

 

Recette de la pierre d’argile maisonDSC08508

Il faut :

  • 1 boite ronde
  • de l’argile blanche (2 cuill à soupe)
  • du bicarbonate en poudre (pas celui qui fait des microbilles) (2 cuill à soupe)
  • du savon noir clean (j’en ai trouvé un, label « nature et progrès », un scoop !!! Marque Sanybio, fabriqué en Suisse, environ 6€ le litre) (1 cuillère à soupe)
    sku104643 1
  • des huiles essentielles : citron, iary, eucalyptus, menthe, tea tree, niaouli, lavande, … ou comme tu veux !!
  • 1 éponge d’une ancienne pierre d’argile, ou une éponge à aquarium. ça ressemble à ça  ==>

 

 

Réalisation :

mélanger les poudres dans la boite, puis aj

DSC08511

outer le savon noir, et mélanger encore. Si la pâte n’est pas homogène (grumeaux, bouloches, …) ajouter 1 cuill à café d’eau, puis bien remélanger. Remettre de l’eau si ce n’est toujours pas bon. Ajouter ensuite les HE : 5 gouttes de citron et 5 gouttes de Iary pour moi. Mélanger encore, tasser et lisser la surface.

Ensuite, il suffit de placer le pot ouvert au soleil 2 jours ou sur un radiateur en hiver.

Pour l’emploi, tu humidifies l’éponge, tu frottes sur la surface de la pierre pour former un peu de pâte lavante, tu laves et tu rinces bien (Si un film blanc apparait, c’est que ce n’est pas bien rincé ^^).

DSC08514

 

via La pierre d’argile maison —

Nettoyer sans s’intoxiquer via le blog de mamzellegaga

Nettoyer sans s’intoxiquer

Les produits ménagers peuvent être dispendieux et il est difficile de s’y retrouver parmi les innombrables marques et caractéristiques de chacun. Fabriquer mes propres produits m’a aussi permis de me simplifier la vie et de perdre moins de temps devant les étagères de l’épicerie dans l’espoir de trouver le produit le plus efficace sans me ruiner. Encore là malheureusement, on retrouve des ingrédients nocifs pour la santé et l’environnement dans la plupart des produits nettoyants commerciaux. Sur le site de la Fondation David Suzuki, une liste des ingrédients nocifs contenus dans nos produits est dressée, si vous souhaitez en apprendre davantage. Pour l’heure, je vous propose quelques recettes simples et efficaces à base de savon de Castille liquide.

Nettoyant à planchers

Diluer 2 ou 3 cuillères à table (30 ou 45 mL) de savon de Castille dans un seau rempli d’eau chaude, puis passer la vadrouille.

Savon à vaisselle

Verser du savon de Castille, moitié moins que ce que vous mettriez d’un liquide vaisselle classique, directement dans l’évier avec de l’eau chaude. Rincer la vaisselle après le lavage.

Savon à main

300 ml d’eau

75 ml de savon de Castille liquide

1 c. à s. de miel

5 gouttes d’huile essentielle de lavande (facultatif)

Mélanger tous les ingrédients ensemble et verser dans un ancien contenant de savon à main. Le miel est reconnu pour ses propriétés nettoyantes et hydratantes.

Nettoyant tout usage

Pour les comptoirs de cuisine, diluer 125 mL de savon de Castille dans 1 litre d’eau. Vous pouvez mettre la solution dans un pulvérisateur. Pour le carrelage, la baignoire ou la toilette, saupoudrer une généreuse quantité de bicarbonate de soude sur la surface à nettoyer, puis pulvériser la solution savonneuse par-dessus.

Vous pouvez également vous procurer des produits ménagers dans notre gamme de produits artisanaux.

Les bienfaits du bicarbonate de soude

Comme vous avez sans doute remarqué, le bicarbonate de soude a de nombreuses propriétés, qui permet de l’utiliser dans des produits ménagers, cosmétiques et alimentaires.

– Il n’est pas nocif pour la santé
– Il est biodégradable
– Il ne contient aucun conservateur
– Il est économique

via mamzellegagahttp://www.mamzellegaga.com/Nettoyer sans s’intoxiquer —

La magie des épices

La magie des épices

Selon l’Ayurvéda, aux premiers rayons du printemps, le flegme (ou mucus) accumulé pendant l’hiver pour nourrir et protéger l’organisme du froid se liquéfie. Cette liquéfaction entraîne une diminution de la capacité digestive et donne lieu à de nombreuses maladies (en particulier allergies et problèmes ORL). Ceci correspond, en Ayurvéda à une aggravation du dosha Kapha (éléments terre & eau1). Pour réguler ce dosha, mille & une possibilités… dont, pourquoi pas, la découverte de la magie des épices ?

Par Joyce VILLAUME-LE DON

epices

En Inde, leur utilisation dans l’alimentation, ou en tant qu’ « alicament », remonte aux origines de l’Ayurvéda (environ – 4 500 ans avant JC). En effet, les épices de nos cuisines ont de multiples propriétés préventives et curatives. Elles sont issues de différentes parties d’herbes, de plantes, d’arbustes ou d’arbres, comme les racines, rhizomes, graines, baies, écorces, fruits ou feuilles. En dehors de leur intérêt gustatif, les épices sont pour la très grande majorité des antiseptiques naturels, aident à la digestion et ouvrent l’appétit. Voici les épices à privilégier pour restaurer votre équilibre au printemps2 :

Le curcuma (curcuma longa)

La poudre vient d’un rhizome qui peut également être utilisé frais. Il disperse l’excès de feu et de mucus dans le corps. Le curcuma est bon pour le teint, purifie le foie, est antiseptique, anti-inflammatoire, anti-anémique et diminue le taux de sucre dans le sang (prévient le diabète). De récentes recherches ont démontré son activité anti-tumorale et son rôle dans la prévention du cancer.

Le gingembre (gingibar officinalis)

Il peut se consommer frais (utilisation du rhizome) ou en poudre. Il disperse l’excès d’air et de mucus dans le corps mais peut rapidement augmenter le feu, en particulier lorsqu’il est en poudre. Lorsqu’il est consommé frais, il donne une faim de loup, nettoie la bouche, la langue et la gorge. Consommé en poudre, il est digestif, anti-vomitif, bon pour la voix, la toux et l’asthme et stimulant cardiaque. Le gingembre fait partie du célèbre Trikatu, complément ayurvédique très bénéfique en cette saison.

Le cumin (cuminum cymunum)

Il existe deux variétés de cumin : le blanc et le noir. Celui que nous utilisons couramment en cuisine est le blanc. Il diminue l’excès d’air et de mucus dans le corps et augmente le feu. Il diminue la fièvre, est digestif, apéritif, immunostimulant, anti-vomitif et diminue la fermentation intestinale.

Le fenugrec (trigonella foenum-graecum)

L’ensemble de la plante est utilisée comme légume et les graines comme épice. Il équilibre presque l’ensemble des cinq éléments du corps. Il est immunostimulant, apéritif, fébrifuge, tonique utérin et abaisse la glycémie.

Le poivre (piper nigrum)

Le poivre se présente sous forme de grappes qui, une fois séchées, donnent l’épice que nous connaissons. Le poivre noir est le fruit avec sa coque, le poivre blanc est le fruit sans sa coque.

Il diminue l’excès d’air et de mucus et augmente le feu. C’est un stimulant du foie et de la rate, il est vermifuge, immunostimulant, digestif, apéritif et diminue la fermentation intestinale.

Le fenouil (foeniculum vulgare)

L’ensemble de la plante est utilisée comme légume et les graines comme épice. Il diminue l’air et le flegme dans le corps et augmente le feu. Il ouvre l’appétit, est digestif, stimulant cardiaque et du système immunitaire. Il peut accélérer ou aider à l’ovulation chez la femme.

Le clou de girofle (eugenia caryophyllia)

Il équilibre l’ensemble des cinq éléments composants le corps. Il réduit, en particulier, l’excès de mucus et de feu. Le clou de girofle ouvre l’appétit et aide à digérer. Il est connu pour son activité antivirale et anti-infectieuse. Il stimule le cœur et la circulation sanguine.

La cannelle (cinnamonum zeylonica)

La cannelle est l’écorce d’un arbre asiatique qui pousse principalement dans la région de Singapour et au Sri Lanka. Elle équilibre le principe de l’air et du mucus et augmente le feu (sauf si goût sucré prononcé). Elle stimule la faim, aide à l’assimilation, détoxifie, vermifuge et purifie le sang. Antitussive, elle soigne le rhume.

Notes :
1 – le corps est composé, selon l’Ayurvéda, d’éther, d’air, de feu, d’eau et de terre. Lors d’un déséquilibre de santé, un ou plusieurs de ces éléments peuvent être insuffisants ou excédentaires.
2 – Les épices possèdent de nombreux principes actifs. Elles doivent être consommées en quantité limitée, sous peine de désagréments.

Source: http://www.sesoignernaturellement.fr/magie-epices/

Recettes et astuces cuisine et gastronomie

Extraits du livre « Bicarbonate: un concentré d’astuces »  © Editions Eyrolles. Tous droits réservés.

bicarbonate_etiquette_cuisine.png

Gâteaux et pâtisseries (bicarbonate et poudres à lever).

Pour alléger et aérer les pâtisseries, les pains et les gâteaux :

2 à 3 cuillères à café (10 à 15 g) pour 1 kg de farine. Le résultat sera d’autant plus efficace que la préparation contiendra une source acide avec laquelle le bicarbonate réagira pour produire les micro-bulles de CO2 qui seront piégées par le gluten présent dans la farine. Cet acide peut être apporté par le miel, le lait (acide lactique), les fruits (acide citrique des agrumes, acide malique…). Voir notre rubrique « Recettes de cuisine au bicarbonate » à la fin du livre qui donnent quelques exemples des différentes façons d’utiliser le bicarbonate en cuisine.

Fruits et légumes

Choux (vert, rouge, fleur, de Bruxelles…), artichaut :

5 g (1 cuillère à café) dans l’eau de cuisson les rendra plus digestes tout en limitant le dégagement des odeurs.

Légumes secs (haricots blancs ou rouges, pois chiches, lentilles….) :

20 à 25 g (1 cuillère à soupe) par litre d’eau. Laisser tremper une nuit. Vider l’eau de trempage. Ajouter 5 g (1 cuillère à café) à l’eau de cuisson. Les légumes seront plus tendres et plus digestes.

Purée :

ajouter une pincée de bicarbonate lors de la préparation. La purée sera plus onctueuse et plus aérée.

Gratin dauphinois :

1 pincée de bicarbonate entre les couches de lamelles de pommes de terre évitera que le lait ne caille.

Tomates :

1 ou 2 pincées de bicarbonate dans l’eau de cuisson du coulis ou de la sauce neutraliseront l’excès d’acidité.

Agrumes :

1 ou 2 pincées bien réparties sur la salade d’orange et/ou de pamplemousse neutraliseront l’excès d’acidité.

Fruits au sirop :

1 ou 2 pincées dans le sirop bouillant permettront de préserver les couleurs naturelles d’origine.

Confitures et gelées de fruits:

pour tous les fruits, et surtout les plus acides (rhubarbe, fruits rouges, agrumes…), on a souvent tendance à ajouter beaucoup de sucre, dont une partie sert à neutraliser l’acidité. On recommande une proportion d’une cuillère à café (5 g) pour 3 kg de fruits, à introduire lors de la cuisson pour neutraliser l’acidité.

Nettoyage des fruits et légumes en profondeur

Fruits et légumes à peau lisse (pommes, poires, tomates…): saupoudrer le bicarbonate sur un linge ou une éponge propres, frotter la surface du fruit. Rincer.
Fruits et légumes à faire tremper (salades, brocolis, choux, fruits rouges, raisin…) : ajouter 1 cuillère à café (5 g) par litre d’eau de lavage. Laisser tremper au moins 5 mn, idéalement 10-15 mn. Rincer, égoutter.
Explication: même si des limites maximales de résidus (LMR) sont imposées aux producteurs, elles ne sont pas toujours respectées et il reste toujours des traces de pesticides sur les fruits et légumes. Ils peuvent aussi être souillés par des bactéries, des insectes, des limaces et des moisissures. Des tests en laboratoire ont montré que le bicarbonate permet de renforcer considérablement le lavage à l’eau, sans nuire à la qualité des produits. Il agit comme un détergent naturel, qui dissout et décroche la saleté et la poussière sur laquelle se trouvent les bactéries et les pesticides. Bien rincé, il ne laisse pas de traces toxiques et n’altère pas les qualités nutritives et organoleptiques des aliments.
Mise en garde: le bicarbonate n’est pas un désinfectant. En pays chaud, il importe de bouillir systématiquement les aliments pour éviter la contamination (salmonelles, staphylocoques…).

Viandes et poissons

Pour plumer plus facilement une volaille :

ajouter 5 g (une cuillère à café) de bicarbonate dans la marmite d’eau bouillante dans laquelle on plongera la volaille avant de la plumer.

Pour attendrir les viandes :

Pour attendrir une volaille : frotter l’intérieur de la volaille avec du bicarbonate en poudre, bien répartir et laisser agir une nuit. Bien rincer avant la cuisson.
Pour attendrir les viandes (bœuf, porc, mouton, volaille, gibier…) : ajouter 10 g (2 cuillères à café) dans ½ litre (50 cl) d’eau, y plonger la viande et la laisser reposer 2 heures au réfrigérateur. Rincer.
Pour attendrir les viandes : saupoudrer uniformément la viande de bicarbonate, éventuellement préalablement mélangé avec de la farine, et la placer plusieurs heures au réfrigérateur. Rincer soigneusement.

Viandes bouillies (pot-au-feu, bœuf bourguignon, garbure, cassoulet, chili con carne…) :

ajouter 2 ou 3 g (½ cuillère à café) de bicarbonate à la cuisson pour attendrir la viande et les haricots et neutraliser l’éventuel excès d’acidité, et rendre le plat plus digeste.

Pour rendre la viande plus croustillante (peau de la volaille, barde et peau du rôti…) :

saupoudrer de bicarbonate très légèrement avant la cuisson.

Pour limiter l’odeur et le goût trop prononcés de la viande de gibier :

5 g (1 cuillère à café) dans l’eau de cuisson ou de braisage.

Œufs

Œufs en neige :

ajouter 1 pincée de bicarbonate aux blancs au moment de les battre. Les blancs seront plus fermes et plus légers.

Omelettes :

2 à 3 g (½ cuillère à café) pour 3 œufs. Bien battre les œufs. Le résultat est encore meilleur lorsqu’on ajoute un peu de lait (réaction acido-basique du bicarbonate avec l’acide lactique).

Boisson gazeuse

ajouter 2 cuillères à café par litre de citronnade ou d’orangeade pour neutraliser une partie de leur acidité et rendre le breuvage pétillant. L’acide citrique réagit avec le bicarbonate et génère des petites bulles de CO2. Attention, boire rapidement pour profiter de l’effervescence.

Source : http://www.compagnie-bicarbonate.com/bicarbonate-de-soude-cuisine

 

Comment enlever les traces de coloration à cheveux sur la peau


Appliquez le dentifrice sur la tache. Utilisez vos doigts ou un disque de coton pour recouvrir la tache en l’étalant pour la recouvrir uniformément.

  • Utilisez seulement assez de dentifrice pour recouvrir la tache d’une fine couche.
  • Le dentifrice peut être utilisé pour les taches sur le visage comme si les mains.
  • Le dentifrice est un abrasif doux qui peut également exfolier les cellules mortes tachées par la teinture. Une fois les peaux mortes parties, la peau neuve apparaîtra.
  • N’importe quel dentifrice fera l’affaire, mais ceux à base de bicarbonate de soude marcheront encore mieux, car ils contiennent des granules plus grosses.
Frottez le dentifrice sur la tache pendant 30 à 60 secondes. Utilisez une boule ou un disque de coton pour frotter la tache en faisant des mouvements circulaires.

  • Vous pouvez également utiliser vos doigts pour frotter la tache
Rincez à l’eau tiède. Après avoir bien frotté, rincez consciencieusement jusqu’à ce qu’il ne reste aucune trace de dentifrice.

  • Vous devrez peut-être frotter avec vos doigts ou un gant de toilette pour décoller le dentifrice.
Répétez si nécessaire. Si la tache s’estompe, mais ne disparaît pas complètement, vous pouvez essayer d’appliquer du dentifrice de nouveau.

L’astuce brossage : le bicarbonate de soude pour avoir les dents blanches

L’astuce brossage : le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude fait partie des remèdes naturels les plus efficaces pour blanchir les dents. Les dentifrices que l’on trouve dans le commerce en contiennent d’ailleurs régulièrement. Grâce à ses fines particules, le bicarbonate de soude aide en effet, combiné à un brossage méticuleux, à débarrasser les dents des taches qui les ternissent. Un peu comme un gommage !

Mode d’emploi : Vous pouvez utiliser le bicarbonate de soude chaque jour au moment du brossage, en un déposant un peu sur votre brosse à dents. Dans ce cas, faites l’impasse sur le dentifrice pour ne pas augmenter l’action abrasive, ce qui risquerait d’ abîmer vos dents. Lavez-vous les dents comme d’habitude avant de rincer à l’eau claire.
Vous trouverez le bicarbonate de soude en pharmacie ou en magasins bio.

Nettoyer le cuivre :

images (1)

première méthode

  • Mélangez 2 cuillères à soupe de farine.
  • 2 cuillères à soupe de sel.
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc jusqu’à obtenir une pâte.
  • Frotter les cuivres avec ce mélange à l’aide d’un chiffon doux.

deuxième méthode

Faire briller les cuivres avec du bicarbonate de soude

Ingredients :

Bicarbonate de soude et jus de citron jaune fraîchement pressé

Après avoir imprégné un chiffon de ce mélange, on frotte bibelots et accessoires cuivrés sans crainte

Pour finir, on sèche le tout à l’aide d’un torchon propre et doux.

Effet brillant garanti ! Vos accessoires ont bel et bien retrouvé toute leur beauté originelle.

Eviter les odeurs de Réfrigérateur

Eviter les odeurs de Réfrigérateur :

téléchargement

Ingredients :

  1. Bicarbonate de soude (vous en trouverez en supermarché ou en pharmacie)
  2. Citron


Mettre du bicarbonate de soude dans un petit récipient et le changer toute les deux semaines
S’il vous reste un citron entamé, le mettre dans le frigo dans un petit récipient .


Pour nettoyer votre réfrigérateur :

du vinaigre blanc chaud !

nettoyer à la chifonnette

rincer et bien essuyer

Enlevez les taches avec le vinaigre

nettoyer un tapis astuces de grand mere

Ce qu’il vous faut :

-1 éponge,
-eau,
-vinaigre blanc,
-bicarbonate de soude.

  1. Versez d’abord du vinaigre blanc pour enlever la tache.
  2. Puis, laissez agir 15 minutes avant de rincer à l’eau claire.
  3. Si la tache est toujours là, sortez votre bicarbonate de soude.
  4. Mettez du vinaigre et saupoudrez de bicarbonate.
  5. Laissez mousser. Avec votre éponge, frottez et rincez à l’eau claire.

(rideau , moquette)

Mauvaise odeur des pieds

Comment se débarrasser des mauvaises odeurs des pieds
Comment se débarrasser des mauvaises odeurs des pieds
Frottez vos pieds avec du bicarbonate de soude .
N’oubliez pas les espaces entre vos orteils.
  • Du bicarbonate de soude. Il produit un environnement alcalin inhospitalier pour les bactéries.
 1-Bien se laver les pieds avec de l’eau savonneuse Ça semble évident mais sa ne suffit pas.
L’objectif est de vous débarrasser de toute bactérie ou cellule de peau morte dont les bactéries se nourrissent. Lorsque vous vous lavez les pieds, il faut exfolier toute la surface de votre pied avec un gant de toilette, une brosse ou tout autre accessoire abrasif et il vous faut également utiliser du savon antibactérien.
2-Séchez-vous les pieds sans oublier les orteils
3-Frottez vos pieds au bicarbonate de soude