Le thym et ses vertus

Vertus : Prisées dans la cuisine provençale, les extrémités des tiges fleuries du thym sont riches en thymol, une essence camphrée bactéricide.

thym

Le thym est antiseptique et antiviral . Antitussif, il décongestionne les bronches. En cas de rhume, il diminue les sécrétions nasales. Il facilite aussi la digestion et soulage les ballonnements.

En pratique : A utiliser abondamment frais (pour plus de saveur), en branches dans les soupes, les ragoûts et les sauces. Émietté dans les marinades, il donne du goût. Séché, il est idéal dans le riz et la ratatouille. A noter : On peut aussi le prendre sous forme de tisanes, gélules ou huiles essentielles.

Mise en garde : Déconseillé aux hypertendus. Parlez-en à votre médecin.

Recette de la tisane de thym et romarin

  • Faire bouillir 1 litre d’eau
  • Ajouter un bouquet de thym et 2 branches de romarin (vous pouvez utiliser des feuilles sèches ou des branches fraîches)
  • Laisser infuser 2 à 3 minutes et voilà c’est prêt !
  • Buvez cette tisane chaude.

Précautions d’emploi

Cette tisane n’est pas recommandée pour :

  • les femmes enceintes ou qui allaitent
  • les enfants de moins de 12 ans

Vous pouvez également ajouter une cuillère à café de miel. Le miel rendra votre boisson plus agréable et viendra renforcer son côté désinfectant.

Pour la digestion

Le thym favorise indiscutablement la digestion.

Une infusion de thym dégustée après un repas a des effets bénéfiques et soulage des ballonnements. Il aide à absorber les aliments contenant beaucoup de fer. Connu par les Grecs pour son effet stimulant, il a effectivement un pouvoir contre la fatigue et l’anémie.

 

 

 

 

 
En savoir plus sur http://www.medisite.fr/phytotherapie-plantes-aromatiques-quelles-vertus-sante.1452.90.html#iD03ms6ZxmZ09jUK.99

Publicités

Jambes lourdes vite un Bain de pieds ….

Ce bain de pieds relaxant va avoir une action anti-inflammatoire, décontractant et décongestionnant au niveau des veines de vos jambes afin d’obtenir des jambes légères

Relaxing foot bath with white orchids

Ingrédients : 

50 gr Sels de Bain de la Mer Morte

10 gouttes huile essentielle cyprès

25 gouttes huile essentielle niaouli

5 gouttes huile essentielle romarin camphre

Conseils d’utilisation

Verser ce mélange dans  de l’ eau chaude. ( environ 38°c )

Plongez vos pieds dans l’eau pendant 20 minutes.

 

Phytothérapie : le giroflier antiseptique & apaisant – Top Santé

Tout le monde connaît le clou de girofle : c’est le bouton floral du giroflier. De l’Orient à l’Occident, il est considéré comme une épice très appréciée en cuisine, mais aussi en médecine.

Originaire d’Indonésie, le giroflier (Syzygium aroma­ticum) est un arbre appartenant à la famille des Myrtaceae comme les eucalyptus, le tea tree et le niaouli. Le clou de girofle fait partie des souvenirs d’enfance. Nos grands-mères en piquaient dans les oranges pour réaliser des « pommes d’ambre » qui éloignaient les mites. Ou dans les oignons, qu’elles glissaient dans le pot-au-feu. En Orient, il entre dans la composition du curry.

C’est au Moyen Âge qu’on découvre le giroflier en France. On l’appela longtemps Eugenia caryophyllus, Eugenia signifiant en grec « bien-née », car le clou de girofle, notamment son huile essentielle, est connu pour déclencher les contractions lors de l’accouchement.

De nos jours, il est régulièrement utilisé en cuisine pour sa saveur chaude et légèrement âcre, tandis que son huile essentielle présente un grand intérêt thérapeutique. Elle est très riche en eugénol (70 à 80 %), un phénol dont les propriétés antiseptiques ne sont plus à prouver. Toutefois, les huiles essentielles contenant des phénols sont dermocaustiques (irritantes pour la peau) et présentent un risque de toxicité pour le foie.

L’odeur particulière du clou de girofle est aussi la « madeleine de Proust » de nos séances chez le dentiste. Un souvenir olfactif que l’on peut ainsi associer à ses principales vertus médicinales : antiseptique, cicatrisant et anesthésiant.

FACILITER LA DIGESTION

Une infusion pour stimuler les intestins paresseux et diminuer les ballonnements.

La recette

Mettre 5 clous de girofle avec 5 feuilles de laurier noble froissées et 4 feuilles de menthe poivrée dans 1 litre d’eau frémissante. Couvrir, puis laisser infuser pendant 10 à 15 minutes.

Comment l’utiliser?

Boire une tasse après les repas.

SOULAGER UN APHTE

Apaisante et naturelle, cette préparation aide la muqueuse buccale à cicatriser en cas d’aphtes.

La recette

Mettre 1 cuillerée à café de faisselle dans un verre, ajouter 3 gouttes d’HE (huile essentielle) de giroflier et 3 gouttes d’HE de laurier noble. Mélanger.

Comment l’utiliser?

Garder en bouche 1 cuillerée à café du mélange pendant 2 à 3 minutes, en veillant à ce qu’il soit en contact avec toute la muqueuse, puis le recracher.

Renouveler l’opération 3 ou 4 fois par jour pendant 3 à 5 jours.

LUTTER CONTRE UNE GINGIVITE

Ce bain de bouche soulage efficacement l’inflammation des gencives.

La recette

Mettre 6 clous de girofle et 50 g de sommités fleuries de thym dans 1 litre d’eau frémissante. Couvrir et laisser infuser pendant 10 à 15 minutes. Filtrer.

Comment l’utiliser?

Faire des bains de bouche 3 ou 4 fois par jour, pendant 5 ou 6 jours. Cette préparation peut être utilisée pour faire des gargarismes en cas de mal de gorge.

SOIGNER UN PETIT ABCÈS

Un mélange pour désinfecter les petites plaies qui risquent de s’infecter.

La recette

Verser dans le creux de la main 5 ml de macérât huileux de calendula. Ajouter 1 goutte d’HE de giroflier, 2 gouttes d’HE de laurier noble et 2 gouttes d’HE de myrrhe.

Comment l’utiliser?

Masser l’abcès 3 à 5 fois par jour jusqu’à sa disparition. Si l’infection persiste et n’évolue pas favorablement au bout de 2 ou 3 jours d’application, consulter un médecin. Se laver les mains avant et après le soin.

CALMER DES DOULEURS ARTICULAIRES

Anti-inflammatoire, cette préparation apaise les douleurs rhumatismales.

La recette

Mettre dans le creux de la main 5 ml de macérât huileux de calendula.

Ajouter 2 gouttes d’HE d’eucalyptus citronné, 2 gouttes d’HE de romarin à camphre et 1 goutte d’HE de giroflier.

Comment l’utiliser?

Masser largement la région douloureuse, 2 à 4 fois par jour pendant 3 jours.

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

Toujours demander conseil au médecin en cas de grossesse, d’allaitement et de traitement médicamenteux. Même chose pour les enfants en bas âge.

L’huile essentielle de giroflier est irritante pour la peau : bien respecter les doses indiquées. Éviter aussi tout contact entre une huile essentielle et les yeux.

Pour toutes les préparations, bien suivre les protocoles décrits.

Source : Phytothérapie : le giroflier antiseptique & apaisant – Top Santé

10 remèdes naturels contre le fibrome

10 remèdes naturels contre le fibrome
Le fibrome est une tumeur musculaire bénigne de l’utérus.

Sa taille peut varier de celle d’un petit pois à celle d’un pamplemousse, et même, dans certains cas, envahir la cavité abdominale.

Voici des remèdes naturels et des trucs de grand-mère contre le fibrome.

fibrome astucesdesteph.com

 
10 remèdes naturels contre le fibrome

Cela dit, en cas d’infertilité, de troubles urinaires, de constipation, et surtout en cas d’hémorragie ou de gêne importante, vous devez consulter votre médecin ou votre gynécologue dans les plus brefs délais.

Fibrome: causes, symptômes et remèdes naturels

Le fibrome résulte d’un déséquilibre hormonal : la production de progestérone est insuffisante, celle d’œstrogènes, excessive – une situation fréquente en cas de stress, de choc émotionnel, d’obésité ou de préménopause.

Le fibrome provoque une certaine forme de saignements et a tendance à évoluer lentement, par petites poussées, jusqu’à la ménopause ; il diminue alors de volume. Enfin, un fibrome peut grossir rapidement pendant l’activité génitale et résister aux thérapies mises en place.

Bien que bénin en soi, le fibrome est parfois responsable d’infertilité et constitue à la fois une gêne et un risque d’anémie (manque de fer dû aux hémorragies). S’il est particulièrement volumineux, il peut comprimer les voies urinaires et finir imperceptiblement par détruire le rein.

Il s’agit d’une affection fréquente : 20 % des femmes de 30 ans et 40 % des femmes de 50 ans en souffrent. Parmi les principaux symptômes du fibrome, mentionnons des règles douloureuses, ou anormalement longues ou abondantes. La présence de caillots et les saignements en dehors de la période des règles sont aussi des symptômes du fibrome. Enfin, mentionnons un inconfort lié au volume du fibrome, en plus de troubles urinaires, constipation, varices, hémorroïdes, congestion pelvienne.

Il est important de souligner que les plantes à action œstrogénique (soja, sauge, ginseng, cimicifuga, entre autres) et les gonadotropes (qui stimulent l’hypophyse) risquent d’augmenter encore la production d’œstrogènes et, par conséquent, de faire grossir le fibrome.

En cas d’infertilité, de troubles urinaires, de constipation, et surtout en cas d’hémorragie ou de gêne importante, consultez votre médecin ou votre gynécologue dans les plus brefs délais.

Plantes et remèdes naturels pour contrer le fibrome

– Pour lutter contre le stress, le millepertuis est efficace de même que les fleurs d’aubépine ou de passiflore. En infusion, utilisez 20 à 30 g pour 1 litre d’eau bouillante. Vous pouvez aussi utiliser des gellules.

– Pour améliorer la circulation veineuse, privilégiez les feuilles de gingko biloba, d’hamamélis, ou encore le cassis sous forme de baie suivant la même posologie qu’indiqué ci-haut.

– Pour drainer le foie et les reins, essayez les feuilles d’artichaut, toujours suivant la même posologie.

Sur prescription médicale

– En traitement progestatif : alchémille, gattilier, grémil.

– Pour leurs propriétés anti-hémorragiques : bourse-à-pasteur, hamamélis, noisetier.

Découvrez d’autres astuces santé pour vivre sainement.

Conseils santé et remèdes naturels

– Appliquez des cataplasmes d’argile verte (que l’on trouve sous forme de préparation en tube) sur la zone pelvienne.

Répétez 1 ou 2 fois par jour, pendant des mois s’il le faut, pour décongestionner le petit bassin, diminuer ainsi la douleur et, éventuellement, réduire le volume du fibrome.

– Consultez un ostéopathe pratiquant de préférence l’ostéopathie gynécologique pour améliorer l’équilibre du petit bassin.

– Évitez tous les sports susceptibles d’aggraver la congestion pelvienne : tennis, footing, saut à la corde, etc.

– Ne portez pas des chaussures à hauts talons.

Stoppez vos crises de sinusites avec l’huile essentielle de clou de girofle — Vraiment tout essayé pour vous

Vous avez régulièrement des sinusites ? Des douleurs dentaires? Vous recherchez une solution pour calmer vos crises?

via Stoppez vos crises de sinusites avec l’huile essentielle de clou de girofle — Vraiment tout essayé pour vous

Pour des aisselles plus belles cet été

Les astuces de Grand- Mère

Pour des aisselles plus belles cet été

Ce sont souvent les femmes qui se rasent au rasseoir qui rencontrent le problème d’aisselles noirs. Il arrive toutefois que cette zone sensible du corps développe de petites allergies causées par un nouveau déodorant inadapté ou tout simplement des irritations qui noircissent pendant de la guérison.

Si vous avez ce problème, ne vous inquiétez pas, vous pouvez utiliser une de nos recettes fait maison :

Mélangez du jus de citron avec un peu de poudre de talc pour bébé sans alcool et sans parfum.
Appliquez le mélange sur les aisselles et laissez agir pendant 15 minutes.
Rincez à l’eau tiède.
Vous pouvez appliquer ce masque fois par semaine. Pour un meilleur résultat, adoptez des déodorants sans alcool.

Voir l’article original

recette de grand-mère anti-acné

Les astuces de Grand- Mère

Vinaigre de cidre :

recette de grand-mère anti-acné
Le vinaigre de cidre retarde l’apparition de boutons et autres points noirs indésirables. Une lotion avec du vinaigre de cidre bio et de l’eau permet de se débarrasser des infections et éruptions cutanées.

Il vous faut :

-du vinaigre de cidre bio

-de l’eau

-un coton-démaquillant ou un coton-tiges

Mode d’emploi :
On verse un peu de vinaigre de cidre bio dans un verre. On imbibe un coton démaquillant ou un coton-tiges qu’on applique sur le bouton ou le point noir. On laisse agir quelques instants. Le coton imprégné d’eau vinaigré va désinfecter les boutons et booster la circulation sanguine. Ce soin est à faire deux fois dans la journée.

Voir l’article original

La magie des épices

La magie des épices

Selon l’Ayurvéda, aux premiers rayons du printemps, le flegme (ou mucus) accumulé pendant l’hiver pour nourrir et protéger l’organisme du froid se liquéfie. Cette liquéfaction entraîne une diminution de la capacité digestive et donne lieu à de nombreuses maladies (en particulier allergies et problèmes ORL). Ceci correspond, en Ayurvéda à une aggravation du dosha Kapha (éléments terre & eau1). Pour réguler ce dosha, mille & une possibilités… dont, pourquoi pas, la découverte de la magie des épices ?

Par Joyce VILLAUME-LE DON

epices

En Inde, leur utilisation dans l’alimentation, ou en tant qu’ « alicament », remonte aux origines de l’Ayurvéda (environ – 4 500 ans avant JC). En effet, les épices de nos cuisines ont de multiples propriétés préventives et curatives. Elles sont issues de différentes parties d’herbes, de plantes, d’arbustes ou d’arbres, comme les racines, rhizomes, graines, baies, écorces, fruits ou feuilles. En dehors de leur intérêt gustatif, les épices sont pour la très grande majorité des antiseptiques naturels, aident à la digestion et ouvrent l’appétit. Voici les épices à privilégier pour restaurer votre équilibre au printemps2 :

Le curcuma (curcuma longa)

La poudre vient d’un rhizome qui peut également être utilisé frais. Il disperse l’excès de feu et de mucus dans le corps. Le curcuma est bon pour le teint, purifie le foie, est antiseptique, anti-inflammatoire, anti-anémique et diminue le taux de sucre dans le sang (prévient le diabète). De récentes recherches ont démontré son activité anti-tumorale et son rôle dans la prévention du cancer.

Le gingembre (gingibar officinalis)

Il peut se consommer frais (utilisation du rhizome) ou en poudre. Il disperse l’excès d’air et de mucus dans le corps mais peut rapidement augmenter le feu, en particulier lorsqu’il est en poudre. Lorsqu’il est consommé frais, il donne une faim de loup, nettoie la bouche, la langue et la gorge. Consommé en poudre, il est digestif, anti-vomitif, bon pour la voix, la toux et l’asthme et stimulant cardiaque. Le gingembre fait partie du célèbre Trikatu, complément ayurvédique très bénéfique en cette saison.

Le cumin (cuminum cymunum)

Il existe deux variétés de cumin : le blanc et le noir. Celui que nous utilisons couramment en cuisine est le blanc. Il diminue l’excès d’air et de mucus dans le corps et augmente le feu. Il diminue la fièvre, est digestif, apéritif, immunostimulant, anti-vomitif et diminue la fermentation intestinale.

Le fenugrec (trigonella foenum-graecum)

L’ensemble de la plante est utilisée comme légume et les graines comme épice. Il équilibre presque l’ensemble des cinq éléments du corps. Il est immunostimulant, apéritif, fébrifuge, tonique utérin et abaisse la glycémie.

Le poivre (piper nigrum)

Le poivre se présente sous forme de grappes qui, une fois séchées, donnent l’épice que nous connaissons. Le poivre noir est le fruit avec sa coque, le poivre blanc est le fruit sans sa coque.

Il diminue l’excès d’air et de mucus et augmente le feu. C’est un stimulant du foie et de la rate, il est vermifuge, immunostimulant, digestif, apéritif et diminue la fermentation intestinale.

Le fenouil (foeniculum vulgare)

L’ensemble de la plante est utilisée comme légume et les graines comme épice. Il diminue l’air et le flegme dans le corps et augmente le feu. Il ouvre l’appétit, est digestif, stimulant cardiaque et du système immunitaire. Il peut accélérer ou aider à l’ovulation chez la femme.

Le clou de girofle (eugenia caryophyllia)

Il équilibre l’ensemble des cinq éléments composants le corps. Il réduit, en particulier, l’excès de mucus et de feu. Le clou de girofle ouvre l’appétit et aide à digérer. Il est connu pour son activité antivirale et anti-infectieuse. Il stimule le cœur et la circulation sanguine.

La cannelle (cinnamonum zeylonica)

La cannelle est l’écorce d’un arbre asiatique qui pousse principalement dans la région de Singapour et au Sri Lanka. Elle équilibre le principe de l’air et du mucus et augmente le feu (sauf si goût sucré prononcé). Elle stimule la faim, aide à l’assimilation, détoxifie, vermifuge et purifie le sang. Antitussive, elle soigne le rhume.

Notes :
1 – le corps est composé, selon l’Ayurvéda, d’éther, d’air, de feu, d’eau et de terre. Lors d’un déséquilibre de santé, un ou plusieurs de ces éléments peuvent être insuffisants ou excédentaires.
2 – Les épices possèdent de nombreux principes actifs. Elles doivent être consommées en quantité limitée, sous peine de désagréments.

Source: http://www.sesoignernaturellement.fr/magie-epices/

Pas envie de vous retrouver bloqué(e) au lit pour cause de maladie ?

astuce de grand mere astuces-forme.png

 

1. Adoptez les astuces antivirus

Si déjà vous n’êtes pas fan des journées hivernales, tomber malade ne va rien arranger à votre situation ! Alors pour éviter tout microbe, adoptez ces quelques astuces antivirus comme aérer votre logement, vous laver plus souvent les mains, désinfecter les produits du quotidien, vous habiller bien chaudement.

2. Faites une cure de magnésium et de vitamines

Si vous sentez arriver un gros coup de mou, lancez-vous dans une cure de magnésium et de vitamines. Pour cela, faites le plein de bons aliments qui donnent la pêche en hiver : les oranges, les soupes de légumes, la viande blanche et les poissons gras pour le plein de protéines. À savoir également que les herbes aromatiques sont riches en antioxydants. En cas de besoin, recourez aux cures de magnésium en gélules.

3. Bougez !

Difficile, certes, de se motiver pour courir par un temps glacial, mais cela vaut la peine de se donner du mal pour rester en forme. En effet, conserver une activité sportive l’hiver aide à maintenir le poids, la forme et renforce vos défenses immunitaires. Alors, que vous préfériez la piscine, la salle de sport, les cours collectifs ou le fait d’être tout seul au parc, optez pour l’activité que vous pourrez suivre le plus facilement et tenez-vous-y.

4. Offrez-vous une bonne nuit de sommeil

En hiver, la fatigue est plus susceptible de l’emporter sur votre motivation. Il est donc important d’écouter votre corps, mais sans succomber pour autant à un excès de grasses matinées, qui finiraient par encore plus vous fatiguer. Pensez seulement, si vous en ressentez le besoin, à vous coucher un peu plus tôt que d’habitude, après un repas léger (pour favoriser la digestion). À court terme, vous sentirez votre fatigue diminuer.

5. Prenez soin de vous

En été, on a tendance à négliger son corps entre les apéros en terrasse, les fêtes jusqu’au bout de la nuit et la vie en horaires décalés. En hiver, c’est le moment de vous remettre sur le bon chemin en prenant soin de votre corps. Ainsi, revitalisez votre peau avec un gommage hebdomadaire et une hydratation quotidienne, adoptez une nouvelle coupe de cheveux, faites-vous plaisir avec une séance shopping ou une journée hammam. Bref amusez-vous et prenez l’air afin de ne pas trop penser à ces mois difficiles. Le temps passera plus vite, c’est certain !

Laura Kermezian  |

Source : http://www.letudiant.fr/trendy/beaute/zen-etudes/5-astuces-pour-rester-en-forme-tout-l-hiver.html

Thé vert ♥

Thé vert

Réputé pour ses nombreuses vertus grâce à sa richesse en antioxydants, le thé vert désaltère, tonifie, apaise, fortifie, et procure une incontestable sensation de bien-être. Délicat et peu amer, il est apprécié à tout moment de la journée et propose une palette d’arômes très variés : végétal, minéral, floral, fruité.

the vert astuces de grand mere

Comment se débarrasser du rhume ?

 

 

Comment se débarrasser du rhume ? Un  rhume n’est sans doute pas très grave, maisavoir un rhume pendant 5 à 8 jours, ce que dure en général le rhume, est vraiment pénible. D’abord on a mal à la gorge, ensuite on éternue, puis le nez se met à couler, et comble de malchance, on se sent fiévreux, maladroit et surtout fatigué. Et puis voilà que l’on tousse. Votre nez coule, votre nez est bouché ? Vous avez du mal à dormir ou à respirer? Vous éternuez sans cesse?  Vous avez un rhume! Des remèdessimples et naturels pour soigner un rhume.

Soigner son rhume

gros rhume

Le rhume

Le rhume s’attrape au contact de personnes ou d’objet infectés.

Extrêmement contagieux, le rhume qui touche les voies respiratoires supérieures, est hélas très courant.

L’alternance du chaud et du froid facilite également la transmission du virus, surtout si notre organisme est déjà un peu affaibli.

Est-ce vraiment un rhume

Eternuements, maux de gorge, toux, nez qui coule, nez bouché, mal de tête, état fiévreux et fatigue sont les premiers symptômes du rhume.

se moucher

Remèdes naturels ou astuces de grand mère pour soigner un rhume 

Les inhalations

1 – La sauge en inhalation

Dans une casserole, portez à ébullition 1 litre d’eau additionnée d’une poignée de feuilles de sauge sèches.

Laissez un peu refroidir.

Puis une couverture ou une serviette sur la tête, respirez  pendant  5 minutes la vapeur que la plante dégage.

2 – Huiles essentielles

Versez dans une casserole d’eau bouillante quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus, de niaouli, de thym ou de romarin (ce sont de puissants antiseptiques), placez votre nez au-dessus de la casserole, la tête recouverte d’un torchon (faites attention, quand même à ne pas vous brûler !) puis durant une dizaine de minutes,respirez à fond la vapeur de la solution.

Les tisanes

3 – L’infusion de thym

La tisane au thym aide à soulager les affections dues au froid (rhume, grippe, courbatures, frissons, angines), à calmer les gorges irritées la toux et donc à mieux respirer pendant l’hiver.

Parce qu’il est riche en phénol, le thym, plante antiseptique, antispasmodique, expectorant et stomachique, qui a des propriétés antivirales, est particulièrement efficace contre le rhume.

Comment faire une tisane au thym

Dans une tasse versez  de l’eau bouillant sur deux cuillères à café de thym.

Laissez infuser 5 minutes (après l‘infusion au thym risque de devenir amer!)

Sucrez votre infusion avec un peu de miel, et pourquoi pas pressez la moitié d’un citron dedans.

Buvez 3 à 4 tasses d’infusion de  thym par jour, mais pas d’avantage

tisane anti rhume

4 – Tisane gingembre

Dans une tasse coupez 5 tranches fines de gingembre préalablement pelé au couteau, ou râpez le gingembre puis versez de l’eau frémissante dessus.

Laissez infuser pendant une dizaine de minutes.

Plus longtemps vous laisserez infuser, au plus le côté « piquant » du gingembre ressortira.

Filtrez (sinon la tisane aura un gout trop fort).

Sucrez ou non avec du miel, juste au moment de boire.

Il est possible de préparer pour tout une journée l’infusion de gingembre (pas plus de 4 tasses par jour)  à condition de la filtrer, puis de la verser, bien bouillante dans un thermos.

5 – Tisane de plantain

Le plantain soulage le rhume et  a une action expectorante.

Dans une tasse versez de l’eau bouillante  sur  1,5 g de feuilles séchées sur  d’eau bouillante jetez.

Filtrez.

Buvez 4 tasses par jour de Plantain 

6 – Tisane de lierre grimpant

Le lierre grimpant aide à dégager les voies respiratoires et traite les symptômes de l’inflammation des bronches.

Dans une tasse, versez de l’eau bouillante sur 1, 5 g de feuilles fraîches de lierre grimpant.

Filtrez.

Buvez 2 à 3 tasses par 24 heures de lierre grimpant.

7 – Tisane à l’huile essentielle de Niaouli

Le niaouli est  un décongestionnant utile pour soulager le nez bouché, en cas de rhume ou de grippe.

Ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle dans une infusion.

Les remontants

8 – Grog à a cannelle

Jetez dans un demi-litre d’eau un morceau de cannelle, deux clous de girofle.

Faites bouillir pendant 10 minutes puis ajoutez le jus d’un citron, une cuillère de miel (acacia) et une cuillère à soupe de rhum.

Buvez chaud

9 – Grog  au citron   

Versez dans un verre une cuillère à café du jus de citron, une rondelle de ciron, une demi-cuillère à soupe de miel et deux cuillères à soupe de rhum.

Ajoutez de l’eau bouillante. Buvez au plus vite.

D’autres recettes de grog dans l’article de Toutpratique :

GROG BOISSON CHAUDE

Assainir l’air

10 – Huile essentielle d’eucalyptus

Versez sur une serviette éponge humide, que vous placerez sur un radiateur, quelques gouttes huile essentielle d’eucalyptus

11 – Feuilles d’eucalyptus

Ou versez dans une casserole un demi litre d’eau une belle poignée de feuilles d’eucalyptus, portez à ébullition quelques minutes, puis laissez la casserole sur un radiateur chaud.

En savoir plus sur les bienfaits de l’eucalyptus

EUCALIPTUS

Soigner le rhume en se lavant le nez

12 – Solution au bicarbonate de soude

Versez 1 litre d’eau chaude dans une bouteille, ajoutez deux cuillères à soupe de gros sel et une grosse cuillerée à café de bicarbonate de soude.

Fermez la bouteille et secouez-la afin de bien mélangez le tout.

Remplissez une poire ou un gros compte-gouttes avec cette solution, et, au dessus d’un lavabo, tandis que vous bouchez une narine avec le doigt, instillez le liquide dans l’autre en dirigeant le jet vers l’arrière de la tête.

Aspirez l’eau.

N’hésitez pas à recracher la solution si elle coulait dans la gorge.

Mouchez-vous.

Recommencez l’opération, une narine après l’autre, quatre fois par jour, et surtout avant de vous coucher.

Mouchez-vous soigneusement après le lavage du nez.

12 – Solution au sérum physiologique et citron

La solution au bicarbonate de soude peut être remplacée par du sérum physiologique additionné d’eau argileuse et de quelques gouttes de citron pressé.

13 – Solution à l’eau argileuse

Recette de l’eau argileuse

Dans un verre versez 2 cuillères à café rases d’argile (5 grammes environ) délayez dans de l’eau minérale.

Couvrez.

Puis laissez le verre au frais quelques heures (le matin pour le soir par exemple).

N’utilisez pas le dépôt d’argile mais seulement l’eau au dessus.

14 – Eau et sel marin

Lavez-vous le nez 2 à 3 fois par jour avec de l’eau tiède bouilli dans lequel vous aurez fait fondre du sel marin.

L’huile essentielle sur votre oreiller

15 – Huile essentielle de niaouli

L’huile de niaouli, puissant antiseptique et antiviral. est  recommandée pour ceux qui ont des problèmes respiratoires et est donc efficace pour calmer le rhume et la toux C’est aussi un décongestionnant qui peut se servir pour soulager le nez bouché, en cas de rhum.

Versez sur un coin de votre oreiller quelques gouttes d’huile essentielle de niaouli.

Soigner le rhume avec l’huile de camphre

16 – L’huile de camphre en friction

Frictionnez-vous le thorax et le dos, la gorge  le décolleté, le dos et les pieds avec un baume à base d’huile de camphre comme le « Baume du tigre »

17 – L’huile de camphre sous les narines

Dégagez vos  voies respiratoires avec du camphre en appliquant une  petite quantité de crème sur les narines. Respirez à fond pour dégager les voies respiratoires..

Les remèdes naturels des lecteurs de Toutpratique

18  – L’astuce de Patricia: l’huile essentielle de lavande

Une autre astuce qui marche très bien, que j’ai testée:

Faire des inhalations avec de l’huile essentielle de lavande.

Versez dans un bol cinq gouttes d’huile essentielle (bio) de préférence et ajoutez de l’eau bouillante, puis inhalez pendant dix à quinze minute, deux à trois fois par jour.

Je ne l’ai fait que deux fois hier et deux fois aujourd’hui, et cela va déjà beaucoup mieux.

Mon nez se débouche progressivement et je me mouche plus facilement.

19 – L’astuce de Super-remède:

Tisane

Mon remède contre le rhume est une tisane délicieuse à base de 5 clous de girofle 1c à c de thym une poignée d’ eucalyptus et un gros bâton de cannelle mélanger le tout avec 1 litre d’eau chaude puis sucrée si possible avec du miel de thym.

Ne pas sucrer la tisane trop chaude,  pour éviter d’enlever toute les vertus du miel.

Sucrez plutôt quand la tisane est tiède.

Boire plusieurs fois par jour.

En cas de mal à la gorge dans un verre? mélangez du miel (romarin) avec le jus d’un citron non traité.

Réchauffez au micro 10 secondes à puissance maximal.

Buvez le tout très chaud.

20 – L’astuce de Jasmine :

L’huile essentielle de ravintsara

Quelques gouttes d’huile essentielle de Ravintsara sous le nez le front et la gorge font des merveilles pour un début de rhume.

ATTENTION

Au-delà de 15 jours de rhume, surtout si les symptômes s’aggravent, il est fortement conseillé de consulter.Un rhume mal soigné peut entraîner des otites, sinusites ou bronchites.

Rhume ou grippe 

Si votre nez coule et vous n’avez mal qu’à la gorge, c’est un rhume ou une rhinite

Si vous avez mal à la tête, si vous avez de la fièvre et des courbatures, sans doute est-ce plutôt un état grippal.

La vraie grippe est une  maladie virale qui atteint les voies respiratoires (nez, gorge, trachée, bronches) mais surtout qui provoque le plus souvent une fièvre élevée, des courbatures, des maux de tête, et une forte toux.

Le rhume débute : agissez vite!

Dés les premiers éternuements, prenez immédiatement 2 g de vitamine C.

Complétez le traitement à l’aide d’un comprimé de paracétamol ou d’aspirine.

Si ce traitement ne suffit pas à enrayer le rhume, il faudra continuer à prendre chaque jour pendant 5 à 6 jours, 1 gramme de vitamine C, en comprimés effervescents ou à sucer.

Bien entendu, les antihistaminiques ou encore les médicaments anti-rhumes sont essentiels au traitement du rhume. Mais seul le médecin ou le pharmacien, peut vous les prescrire ou vous les conseiller.

ATTENTION

Si vous voulez bien dormir, et ce n’est jamais facile quand on est enrhumé, ne prenez surtout pas de vitamine C après 17 heures !

Eviter l’aggravation du rhume

– Ne surchauffez pas la chambre ou vous dormez mais au contraire de l’aérer

– humidifiez l’air de votre  chambre

– Assainissez l’atmosphère à l’aide d’encens, de papier d’Arménie, de brumes aromatiques ou d’huiles essentielles.

– Lavez votre nez plusieurs fois par jour

– Mouchez-vous au lieu de renifler, en soufflant bien, une narine après l’autre. Ainsi les virus et les bactéries présents dans le nez ne remonteront pas vers les sinus.

– Arrêtez de fumer

– Allégez vos repas, en privilégiant les fruits, les légumes, les tisanes en évitant les produits laitiers et les aliments trop gras.

– Reposez-vous

– Buvez beaucoup: de l’eau, des tisanes ou des jus de fruit.

se laver les mains

Eviter de transmettre le rhume

Les germes responsables du rhume sont très contagieux, la moindre des choses est d’éviter de les transmettre aux autres en:

– refusant les manifestations de tendresse et les embrassades.

– préférant les mouchoirs en papier à ceux en tissu.

– jetant ses mouchoirs après chaque utilisation

– se lavant les mains souvent, surtout après s’être mouché.

Source :Rhume: nez bouché et qui coule – Tout pratique