Règles douloureuses : 6 remèdes de grand-mère

regles-douloureuses astucesdesteph

1. La bouillotte

C’est l’un des remèdes les plus répandus dans les chaumières. Se préparer une bonne bouillotte bien chaude et la placer sur la zone douloureuse pourra aider à apaiser votre souffrance. Loin d’être une solution miracle, la bouillotte permet de soulager, au moins un temps, la douleur par la chaleur apportée. Cependant, elle ne sera pas réellement efficace contre les douleurs intenses, ni les maux de têtes, les vertiges ou les douleurs dans le dos.

2. Se masser le ventre

Autre tactique, que l’on pratique finalement malgré nous, c’est de se masser là où l’on a mal, en l’occurence dans le bas ventre. Comme la bouillotte, ce n’est pas radical, mais cela permet d’avoir la sensation de contrôler la douleur et la rendre, ainsi, plus supportable.

3. Ne pas se recroqueviller

Contrairement à la plupart des filles qui ont mal au ventre, il ne faut pas se laisser tenter par la position fœtale. Malgré les a priori, elle ne soulagera pas du tout votre douleur, elle pourrait même l’intensifier. Il faut réussir à se détendre, et pour cela, rester sur le dos et les jambes tendue.

4. Prendre un bain chaud

Chaleur et détente sont essentielles pour réussir à faire passer le mal de ventre dû aux règles. Ainsi, un bon bain chaud vous permettra d’adoucir votre journée. Afin de complètement vous apaiser, sortez le grand jeu : bougies, mousse, musique… Tout pour oublier votre mal être.

5. La tisane de sauge

Cette technique est l’une des plus efficaces parmi les remèdes de grand-mère. La sauge a des vertus insoupçonnées pour soigner les douleurs abdominales. A prendre sous forme d’infusion, une à trois fois par jour et pas plus d’une semaine à la suite, la sauge est radicale et vous apaisera réellement.

6. L’orgasme

Enfin, c’est sans doute – après le bain – le remède le plus plaisant pour lutter contre les douleurs menstruelles. L’orgasme permet de détendre les muscles et apaise toutes les douleurs, qu’elles soient utérines ou autres. C’est l’une des nombreuses qualités insolites de la petite mort.

Si vous règles sont vraiment douloureuses au point d’en devenir insupportables, pensez à en parler à votre gynécologue, cela peut être le signe d’une condition plus sérieuse. C’est par exemple l’un des symptômes de l’endométriose qui touche, environ, une femme sur dix.

texte écris par  Cécile De Sèze Journaliste RTL

Publicités

Catégories: astuces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s