Anxiété: Traitement naturel (le guide ultime des solutions naturelles) – Therapeutes magazine

Les solutions sont listées avec des exemples de posologie s’il s’agit de plantes, et des ressources s’il s’agit de méthode ou de thérapie. Nous avons également recencé les études liées, ainsi que les précautions d’emploi.

Un travail énorme…mais qui vous sera utile !

Anxiété: Traitement naturel probablement efficace (Etudes fiables à l’appui)

1. Anxiété et Hypnose

L’hypnose est associée à un profond état de relaxation. Plusieurs études appuient l’utilisation de l’hypnose pour réduire l’anxiété, en particulier avant les interventions dentaires ou médicales, ou dans la gestion des phobies.

Les preuves préliminaires suggèrent que ces effets peuvent durer jusqu’à trois ans avec des bénéfices rapportés à la fois chez les enfants et les adultes.

Plusieurs études prometteuses chez les adultes et les enfants rapportent que l’anxiété liée aux visites chez le dentiste peut être réduite avec l’utilisation de l’hypnothérapie.

Une étude sérieuse indique les adultes observent une réduction significative de l’anxiété grâce à l’hypnose avant une opération médicale. (source: www.ncbi.nlm.nih.gov)

L’inserm y consacre un rapport entier accessible en pdf sur internet (www.inserm.fr), plutôt enthousiaste quant à l’utilisation de l’hypnose, mais ne se prononce pas clairement sur son efficacité.

L’hypnose est souvent considérée comme une « thérapie brève », mais certains encadrements peuvent être de longue durée (parfois jusqu’à trois ans). Cependant, certains rapports de recherche indiquent que l’hypnose peut être moins efficace pour cette utilisation que la thérapie de groupe ou la désensibilisation systématique.

En outre, plusieurs études rapportent des améliorations dans la gravité et la fréquence des céphalées de tension après plusieurs séances d’hypnose hebdomadaires. Les premières recherches suggèrent que l’hypnose peut être équivalente à d’autres techniques de relaxation, de biofeedback ou d’entraînement autogène.

Des études de meilleure qualité sont nécessaires avant qu’une conclusion puisse être faite dans ce domaine.

Précautions d’emploi:

  • En ce qui concerne la sécurité de l’hypnose et de l’EMDR, les études sont rassurantes. Il faut toutefois être vigilant sur les dérives éthiques que les techniques de suggestions peuvent entraîner.
  • Utilisez avec prudence (ou évitez) en cas de maladies mentales comme la psychose / la schizophrénie, la dépression maniaque, le trouble de personnalité multiple ou les troubles dissociatifs.

2. Anxiété et Kava

Le Kava kava (Piper methysticum) est un arbuste des îles du Pacifique Sud qui a été utilisé pendant des siècles pour produire des effets calmants chez l’homme.

En 2003, les auteurs d’une revue systématique de 11 études (645 sujets), concluaient que l’extrait de kava est plus efficace qu’un placebo pour soulager l’anxiété diagnostiquée à l’aide d’outils médicalement reconnus. (source: Pittler MH, Ernst E. Kava extract for treating anxiety. Cochrane Database Syst Rev 2003;(1):CD003383.)

En 2005, une autre méta-analyse regroupant six essais (345 sujets) menés en Allemagne sur un extrait spécifique de kava (WS 1490®, Schwabe Pharmaceuticals) sont arrivés aux mêmes conclusions. Ils précisent que la dose la plus efficace est de 300 mg par jour, ce qui, dans le cas de cet extrait normalisé à 70 %, correspond à 210 mg de kavalactones. Selon eux, les extraits normalisés de kava pourraient remplacer les benzodiazépines ou les antidépresseurs appartenant à la classe des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), particulièrement chez les patients dont le trouble anxieux est léger ou modéré.(source: Witte S, Loew D, Gaus W. Meta-analysis of the efficacy of the acetonic kava-kava extract WS1490 in patients with non-psychotic anxiety disordersPhytother Res. 2005 Mar;19(3):183-8.) (www.passeportsante.net)

Cependant, une étude récente n’a conclu en revanche à aucun effet dans le trouble d’anxiété généralisée.

Des études plus vastes, de grande qualité, doivent être menées afin de déterminer l’efficacité précise du Kava contre l’anxiété.

Posologie:

  • Extrait normalisé (30 % de kavalactones). Prendre de 100 mg à 230 mg trois fois par jour, soit de 30 mg à 70 mg de kavalactones par dose. Commencer avec le dosage le plus faible. (source: www.passeportsante.net)

Précautions d’emploi:

  • Il existe des préoccupations concernant la toxicité potentielle de kava, basée sur de multiples rapports de dommages au foie en Europe et un certain nombre de cas aux États-Unis, notamment d’hépatite, de cirrhose et d’insuffisance hépatique.
  • Le Kava a été interdit dans certains pays: France, Canada…
  • La Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) a émis des avertissements aux consommateurs et aux médecins.
  • Le kava ne doit pas être utilisé chez les personnes souffrant d’insuffisance hépatique préexistante ou ayant des antécédents d’abus d’alcool ou de drogues.
  • La prudence est recommandée en raison des nombreux effets indésirables, notamment la sédation et les interactions médicamenteuses possibles.
  • Le Kava ne doit pas être utilisé en cas de grossesse ou d’allaitement.

3. Anxiété et Musicothérapie

La musique est un outil ancien de guérison. De nombreuses différentes formes d’intervention musicale ont été utilisées pour réduire l’anxiété dans une variété de troubles médicaux et de procédures médicales.

La réponse de relaxation est un état physiologique qui accélère beaucoup de réponses de guérison du corps.

La Relaxation conduit à réduire la fréquence cardiaque, la tension artérielle, et amène de nombreux autres changements bénéfiques.

La musicothérapie est démontrée efficace pour favoriser la relaxation et bénéfique contre le stress et l’anxiété.

La plupart des études ont montré des résultats positifs, mais pour être précis, pas toutes à 100%.

En terme d’études fiables, il est prouvé que la musicothérapie contribue à réduire l’anxiété (c’est le contexte dans lequel a été effectué l’étude) liée à la chirurgie de la cataracte, à la sigmoïdoscopie, à la bronchoscopie, à la biopsie mammaire, à l’accouchement par césarienne, à la coloscopie, à l’œsophagogastroduodénoscopie, au cathétérisme cardiaque, aux patients asthmatiques hospitalisés, à la psychothérapie, à la préparation pour la chirurgie, à l’arthroplastie totale du genou, à la dépendance du ventilateur et à la résection transurétrale de la prostate (TURP).

Beaucoup de ces études ont démontré la réduction de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.

Une minorité d’études n’y a trouvé aucun bénéfice, notamment des études liées à la mammographie, à la cardiopathie ischémique, à la chirurgie ambulatoire pédiatrique et le cathétérisme cardiaque.

Le choix de la musique peut être un facteur clé dans les résultats: écouter la musique de son choix peut grandement influer les résultats. Dans l’ensemble, la recherche favorise l’utilisation des interventions musicales contre l’anxiété, bien que davantage d’études soient nécessaires pour déterminer quelles sont les formes et les applications qui fonctionnent le mieux.

La musicothérapie est généralement connue pour être absolument sans danger.

4. Anxiété et Art-thérapie

L’art-thérapie peut permettre l’expression de pensées ou de sentiments intérieurs lorsque la verbalisation est difficile ou impossible. Certains éléments suggèrent que les programmes d’expression créative dans les écoles impliquant l’art-thérapie peuvent aider à atténuer les problèmes d’estime de soi et peuvent améliorer le fonctionnement social chez les enfants.

Certains éléments de preuve suggèrent qu’un programme d’expression créative faisant appel à l’art-thérapie peut aider à atténuer ces problèmes, à accroître l’estime de soi et à améliorer le fonctionnement social et le stress transitoire.
L’art thérapie peut évoquer des pensées ou des sentiments pénibles. Son utilisation doit être guidée et encadrée sous la direction d’un art-thérapeute qualifié ou d’un professionnel de la santé mentale.

Par ailleurs, même si cela peut paraître anecdotique, certaines formes d’art-thérapie utilisent des matériaux potentiellement nocifs. Seuls les matériaux connus comme étant sans danger doivent être utilisés. Les matériaux de nettoyage connexes (comme la térébenthine ou les essences minérales) qui libèrent des fumées potentiellement toxiques ne devraient être utilisés qu’avec une bonne ventilation, et idéalement pas utilisés du tout.

5. Anxiété et Méditation

Les preuves indiquent que la méditation peut aider les personnes en bonne santé à réduire les effets du stress. D’autres études sont nécessaires pour approfondir la dynamique du stress et de la méditation, mais la méditation peut être recommandée comme activité générale pour la santé.

Précautions d’emploi:

  • Utilisez avec précaution les maladies mentales sous-jacentes.
  • Les personnes atteintes de troubles psychiatriques devraient consulter leur professionnel de la santé mentale avant de commencer un programme de méditation et examiner comment la méditation peut ou non s’insérer dans leur plan de traitement actuel.
  • La pratique de la méditation ne doit pas retarder le moment du diagnostic ou du traitement avec des techniques plus prouvées ou des thérapies, et ne devrait pas être utilisée comme la seule approche aux maladies.

6. Musicothérapie

De nombreuses formes d’intervention musicale ont été utilisées pour réduire l’anxiété dans une grande variété de troubles de santé médicales et de procédures médicales.

Dans l’ensemble, la recherche favorise l’utilisation des interventions musicales pour l’anxiété, bien que davantage d’études soient nécessaires pour déterminer quelles formes fonctionnent le mieux.
La réponse au stress est un état physiologique opposé à celui de la réponse de relaxation, avec augmentation de la tension artérielle, du rythme cardiaque, de la tension, des hormones de stress (cortisol) et d’autres changements potentiellement défavorables.

Chez les patients cardiaques, la musique a été démontrée efficace pour réduire la pression artérielle, le taux respiratoire, la détresse psychologique et les complications cardiaques.

La musicothérapie peut être bénéfique contre le stress en réduisant les niveaux d’hormones du stress dans le sang, notamment celles libérés en réponse à des procédures médicales invasives.

Enfin, il est prouvé que la musique peut réduire la réponse au stress lors de l’exécution de tâches mentales stressantes.

La musicothérapie est généralement connue pour être sans danger.

7. Anxiété et Psychothérapie

La psychothérapie est un processus interactif entre une personne et un professionnel de la santé mentale qualifié (psychiatre, psychologue, travailleur social clinique, conseiller agréé ou autre praticien qualifié). La psychothérapie, en particulier la thérapie comportementale cognitive, peut être bénéfique dans le trouble d’anxiété généralisée ou le trouble panique. Le traitement peut également inclure des médicaments sur ordonnance dans certains cas.
La psychothérapie n’est pas toujours suffisante pour résoudre les troubles mentaux ou émotionnels.

Des médicaments sont parfois nécessaires. La réticence à rechercher et à utiliser des médicaments appropriés peut contribuer à l’aggravation des symptômes ou à un risque de résultats médiocres.

Pour réussir, la psychothérapie exige une motivation personnelle considérable et un investissement dans le processus. Cela inclut la présence régulière et l’attention aux recommandations de traitement fournies par le praticien. Malheureusement, tous les thérapeutes ne sont pas suffisamment qualifiés pour travailler avec tous les problèmes.

Le client ou le patient doit chercher des références de sources fiables et doit également s’enquérir de la formation du praticien avant de s’engager à travailler avec un thérapeute particulier.

Certaines formes de psychothérapie évoquent de fortes émotions et expressions. Cela peut être troublant pour les personnes atteintes de maladie mentale grave ou de certaines conditions médicales. La psychothérapie peut aider à la dépression post-partum, mais n’est pas un substitut aux médicaments ce qui peut être nécessaire dans les cas graves.



 

http://therapeutesmagazine.com/anxiete-traitement-naturel-guide-complet-solutions-naturelles/?utm_source=newsletter&utm_medium=NL&utm_campaign=Newsletter%20clic%20depuis%20base%20therapeutesmagazine%203%20av&utm_content=anxi%C3%A9t%C3%A9

Publicités

Catégories: astuces

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s