Aromathérapie familiale : énergie du printemps

 

Détoxification du corps et de l’esprit

Le printemps est la saison du redémarrage, du réveil, de la remontée de sève. Associée au principe du bois en médecine traditionnelle chinoise, cette énergie de (re)naissance voit l’ascension et la libération de toutes les calories emmagasinées pendant l’hiver. Lorsque la nature et ses couleurs vertes s’épanouissent, l’organisme est en phase avec elle. Il se réveille lui aussi, se remet en mouvement. Les énergies ont besoin pour circuler d’un corps libéré de toute entrave. Dans la tête, les projets vont bon train, l’intérieur de la maison fait peau neuve et se renouvelle d’un air frais et nouveau. Les huiles essentielles accompagnent admirablement le corps et l’esprit, nous aident à rester en phase avec la saison et à avoir plus d’énergie et de ressources.

L’énergie du bois est associée aux notions d’ascension et d’expansion. La nature se redresse vers le ciel, en s’aidant de tout son potentiel sous terrain, profondément ancré. C’est le moment choisi par les organismes les plus faibles pour disparaître, faute de suffisamment de ressources pour suivre le mouvement. Pour l’être humain, c’est aussi la saison qui enregistre le taux de mortalité le plus élevé, avec l’automne, qui est la phase descendante. Ces phases de transition vers les saisons de plénitude sont source d’inconfort pour l’organisme. Rester en phase avec la nature et soutenir les organes en faiblesse permet de mieux passer le cap, mais aussi de se préparer aux mouvements énergétiques de la saison suivante, à savoir l’été, et la plénitude du yang. Le cœur et le système circulatoire seront ainsi opérationnels pour accueillir pleinement la profusion de chaleur et d’activité.

S’alléger du superflu par les essences

Orages, bourrasques, vents et tempêtes drainent les sols et la nature toute entière prend de nouveau forme et se remet en mouvement. Besoin de s’alléger et de se délester des accumulations de l’hiver : c’est le moment d’aider cette remontée d’énergie. Il est important, d’une part, de nettoyer l’ensemble des émonctoires pour faciliter la libre circulation des fluides et des toxines, mais aussi, d’autre part, de stimuler les énergies pour leurs éviter de stagner en différents endroits de l’organisme. D’après la médecine traditionnelle chinoise, au printemps, c’est le foie et la vésicule biliaire qui se rechargent pour l’année entière. Si ces organes sont en souffrance énergétique, cela pourra occasionner des rhinites allergiques, des humeurs irritables, impulsives voire coléreuses, des troubles du cycle, des vertiges et des coups de fatigue et bien sûr des problèmes digestifs. En aromathérapie, certaines essences sont particulièrement utiles pour recaler le corps et favoriser la remontée harmonieuse des énergies. Il est recommandé de choisir les plus stimulantes et drainantes du foie et des reins, les deux grands filtres de l’organisme. La livèche, le céleri, la carotte, le romarin à verbénone fournissent les huiles essentielles nettoyantes par excellence. Si elles sont toutes détoxifiantes hépatorénales, la carotte nettoie particulièrement la peau et lui redonne un bel éclat, le romarin à verbénone débarrasse les intestins des matières mortes.
Un zoom sur la livèche mérite d’être fait. Cette huile essentielle circule dans l’organisme comme une véritable « tête chercheuse » des toxines et tout particulièrement des métaux lourds. Par des propriétés chélatrices, elle les déloge et les conduit vers l’extérieur par les selles et les urines. Une cure à base d’huile essentielle de livèche est recommandée deux fois par an, même trois fois pour les professions qui manipulent des métaux lourds et des produits chimiques (dentistes, coiffeurs, agriculteurs…). En quinze jours, le corps est redynamisé et revitalisé, préparé à donner tout son potentiel pendant la saison chaude.

Revitaliser et dynamiser l’organisme

Vers la fin du printemps, au moment où le soleil commence à chauffer, l’énergie circule intensément et peut occasionner des échauffements dans le haut du corps : maux de tête, conjonctivite, rhinite…
L’huile essentielle de menthe poivrée, qui est une stimulante générale de l’organisme, apporte un vent de fraîcheur mentholé bienfaisant qui prévient tous ces désagréments. Grande stimulante hépatique, on la dit cholagogue et cholérétique, c’est-à-dire qu’elle stimule la synthèse et l’excrétion de la bile. Elle complète efficacement le travail des huiles essentielles détoxifiantes. C’est aussi une tonifiante de l’ensemble des systèmes de l’organisme : digestion, circulation, fonction pancréatique, mais aussi système nerveux, n’en seront que plus performants. Sa place dans la synergie de printemps est donc incontournable. En cas de migraine temporale, une goutte pourra aussi être déposée sur les tempes. Par son effet glaçon et anesthésiant, elle décongestionnera instantanément les vaisseaux pulsatiles.L’essence de citron tient aussi une place de choix dans la synergie de printemps. Elle est une grande stimulante digestive et tonifiante du système nerveux, elle a un tropisme particulier pour le foie qu’elle stimule et qu’elle protège. L’immunité s’en retrouve dopée, la digestion allégée, mais ces propriétés « vitamine-P-like » lui octroient aussi des effets fluidifiants sur la microcirculation qui va dans le sens d’une meilleure élimination des toxines drainées.

Recaler l’humeur

Si le printemps est la saison du redémarrage, c’est aussi le moment de l’année où l’on fait du tri, du rangement, pour éclaircir son intérieur, où les projets en tout genre émergent. Le corps psychique et le corps physique sont bien en phase et les huiles essentielles ont l’avantage de pouvoir suivre cette dynamique globale. De par leur propriété informationnelle, véhiculée préférentiellement par le nerf olfactif, elles ont la capacité de modifier les comportements, changer les humeurs et adoucir les accès émotionnels de la saison. Le printemps est la saison qui révèle les capacités à entreprendre, à rayonner dans la société et à trouver sa juste place parmi les autres.
L’huile essentielle de romarin à verbénone, utilisée comme drainant et régénérateur hépatique, rétablit l’équilibre hormonal et nerveux. Au niveau énergétique, sa fragrance chaude et méditerranéenne relance l’énergie du plexus solaire. Elle amène plus de lumière, d’action, d’ambition, d’estime de soi, et va chercher les émotions somatisées. Les colères enfouies pourront ainsi être libérées, et le vide occasionné sera comblé par toute l’énergie du romarin. Il « dope » ainsi les personnalités étouffées, règle les problèmes de confiance en soi et permet de « foncer » dans ses projets « en vainqueur ».
A l’inverse, l’huile essentielle de camomille noble ralentit les excès psychique et émotionnel. Cette fleur, à l’image de petits soleils discrets mais présents par leur nombre et leur couleur jaune rayonnante, est à la fois l’énergie du feu et de la douceur réunis. Véritable fluidifiant émotionnel, elle agit comme une bouffée d’oxygène et d’apaisement au plus grand stress ou à la plus grande colère. La présence de ces deux huiles essentielles dans une même synergie apporte un rééquilibrage spontané selon les besoins énergétique et émotionnel de l’individu.
L’huile essentielle de bergamote, par sa fragrance pétillante et gaie, favorise une circulation énergétique dans l’ensemble du corps, lui redonne du mouvement et y ramène plus de conscience et d’intentions positives. Bien dans sa tête et dans son corps, envie de bouger, envie de rire et de s’amuser : voilà l’énergie de la bergamote, à l’image de la jeune fille espiègle et gaie.

Se régénérer avec la douceur des hydrolats aromatiques

Si les huiles essentielles excellent par leur efficacité sur la circulation, le drainage et la détoxification de l’organisme, leur puissance en bouche peut déranger certains, et être source de déception et de non observance du traitement. Une alternative est possible en aromathérapie, en substituant les huiles essentielles par des hydrolats. Produit issu aussi de la distillation de la plante aromatique, cette phase aqueuse est aussi riche en molécules aromatiques, mais moins concentrée et de saveur beaucoup plus douce. Ainsi, les hydrolats de carotte, de romarin à verbénone, de lédon du Groenland, de genévrier, de livèche ou de céleri peuvent s’absorber par voie interne et dépurer l’ensemble des émonctoires, le foie, les reins, la peau, ainsi que les poumons et les intestins. Pour activer la circulation et favoriser l’élimination des toxines, il est utile de se diriger aussi vers l’hydrolat de menthe poivrée. Par exemple, mélanger à parts égales dans un flacon en verre, hydrolat de genévrier (particulièrement recommandé comme drainant de l’acide urique), hydrolat de romarin à verbénone, hydrolat de carotte, et hydrolat de menthe poivrée. Et prendre une cuillère du mélange tous les matins dans un peu d’eau tiède, pendant une vingtaine de jours.

 Les recettes de l’expert
Synergie «Détoxifiante»

HE livèche 0.6 ml soit 20 gouttes
HE carotte 0.6 ml soit 20 gouttes
HE citron 1.1 ml soit 40 gouttes
HE menthe poivrée 0.6 ml soit 20 gouttes
HE romarin à verbénone 1.1 ml soit 40 gouttes

HE : huile essentielle
1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un bouchon compte-gouttes, déposer les huiles essentielles selon le nombre de gouttes indiqué, refermer et agiter.
Usage : 2 gouttes de la synergie dans la bouche sur un support adapté (miel, huile végétale, comprimé neutre), matin et soir, pendant 15 jours à 3 semaines.
Indications :
nettoyage de printemps, détoxification et drainage de l’organisme, drainage de tous les émonctoires (intestins, peau, foie, reins, poumons et muqueuse ORL).
Contre-indications :
femmes enceintes et allaitantes, cancers hormonaux dépendants (du fait de la présence de romarin à verbénone régulateur endocrinien), enfants de moins de 6 ans, sujets épileptiques. Ne pas s’exposer au soleil.

Synergie «Emotion de printemps»

HE bergamote 0.4 ml soit 15 gouttes
HE camomille noble 0.4 ml soit 15 gouttes
HE romarin à verbénone 0.4 ml soit 15 gouttes
Huile végétale de noyau d’abricot complément à 10 ml

HE : huile essentielle
1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon en verre teinté de 10 ml muni d’un bouchon compte gouttes, déposer les HE selon le nombre de gouttes indiqué, refermer et agiter.
Usage : déposer 1 à 2 gouttes de la synergie à l’intérieur des poignets, amener les mains sur le visage et procéder à au moins 3 inspirations profondes consécutives.
Et si besoin, déposer 4 à 6 gouttes de la synergie sur le plexus solaire, 3 fois par jour pendant toute la période émotionnellement perturbée.
Indications : irritabilité, impulsivité, humeur impatiente voire coléreuse, manque de confiance ou de volonté. Apporte légèreté, dynamisme, courage et apaise le stress.
Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, cancers hormonaux.

L’expert : Aude Maillard, Docteur en Pharmacie, Aromathérapeute et Réflexologue.

Praticienne et diplômée en aromathérapie scientifique, réflexologie plantaire et olfactothérapie, Aude Maillard a une approche très complète des huiles essentielles, à la fois scientifique et énergétique. C’est aussi et avant tout une passionnée des huiles essentielles, avide de transmettre son savoir. Aude Maillard anime aujourd’hui des ateliers d’Aromathérapie Aroma-Zone et est également à votre disposition pour des consultations personnalisées : pour davantage d’informations, connectez-vous sur www.aude-maillard.fr

 

Source : http://blog.aroma-zone.com/avis-expert/energie-du-printemps/?utm_campaign=20170310_cure_printemps&utm_source=az&utm_medium=newsletter&cid=477&mid=75816528

dépendants (du fait de la présence de romarin à verbénone régulateur endocrinien). Ne pas s’exposer au soleil.

Publicités

2 commentaires »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s